mdas

 

Selon les dernières statistiques de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), les avoirs extérieurs nets du Gabon se sont détériorés (-121,8%) à -39,9 milliards de FCFA au cours des trois premiers mois de l’année 2022. Notamment du fait de l’érosion des avoirs extérieurs nets de la Banque centrale qui ont baissé de 130,3% pour s’établir à -40 milliards de FCFA.

Les avoirs extérieurs nets du Gabon se sont détériorés (-121,8%) à -39,9 milliards de FCFA en fin mars 2022. © D.R.

 

La Banque des États de l’Afrique centrale a communiqué le 26 septembre dernier les données sur la tenue des avoirs extérieurs nets du Gabon au cours des trois premiers mois de l’année. Il apparaît qu’à fin mars 2022, les avoirs extérieurs nets du Gabon se sont détériorés (-121,8%) à -39,9 milliards de FCFA.

Cette détérioration est imputable à l’érosion subie par les avoirs extérieurs nets de la Banque centrale en baisse eux-mêmes de 130,3% pour s’établir à -40 milliards de FCFA. De même que les avoirs extérieurs nets des banques commerciales se sont aussi repliés de 99,8% en glissement annuel, pour se situer autour de 100 millions de FCFA sur la période sous revue.

S’agissant du compte d’opérations extérieures logé au Trésor public français, le solde de celui-ci s’est dégradé de 47,6% pour s’établir à 286,3 milliards de FCFA sur la période de référence. Une situation due à la contraction des entrées nettes de capitaux. Cependant, le taux de couverture extérieure de la monnaie gagne 8,4 points à 68,3%.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Goita dit :

    Nos economistes gabonais qui critiquent tous les jours la, critiquez aussi le FCFA, le compte d’operation. Ne pas tacler le probleme a la source n’est que pure diatraction.

Poster un commentaire