HABANA

 

Récemment déclaré candidat à la prochaine présidentielle au Gabon, Innocent Bemvone Be Nze qui réside depuis plusieurs années aux États-Unis entend bien séjourner dans son pays le temps requis pour que sa candidature soit validée avant le scrutin, conformément à l’ordonnance portant loi organique relative au président de la République dont le projet a été adopté lors du dernier Conseil des ministres.

Innocent Bemvone Be Nze, candidat déclaré à la présidentielle de 2023 au Gabon. © D.R.

 

À l’instar de ses compatriotes vivant hors du pays et ayant plus ou moins déjà exprimé leurs velléités pour la prochaine présidentielle au Gabon ou en passe de le faire, Innocent Bemvone Be Nze n’entend pas rater le rendez-vous de 2023 avec les Gabonais. Il l’assure, «2023 c’est notre moment».

Et à l’annonce de l’adoption du projet d’ordonnance portant loi organique relative au président de la République dont le projet a été adopté lors du Conseil des ministres du lundi 13 septembre 2021, il tient à rassurer ses soutiens de ce qu’il séjournera bel et bien au Gabon pour faire valider sa candidature. «Chers compatriotes, ne vous inquiétez pas. Je serais dans mon pays, le Gabon, dans les délais», annonce-t-il sur sa page Facebook.

En passe d’être promulguée, une nouvelle loi conditionne l’éligibilité à la présidence de la République au fait d’avoir «résidé sans discontinuité sur le territoire national au moins six mois chaque année, au cours des deux dernières années précédant l’élection».

 

 
GR
 

1 Commentaire

  1. MOUNDOUNGA dit :

    Bjr. certains contestait la proclamation de candidature de l’intéressé devant le drapeau américain, que vont il dire ou faire de son arrivée au pays wait and see ? Amen.

Poster un commentaire