mdas

 

Mis aux arrêts en 2019 dans le cadre de l’opération anti-corruption, Scorpion, et en liberté provisoire depuis le 11 février dernier, l’ancien ministre de l’Économie, des Finances et de la Solidarité nationale, Roger Owono Mba, proche de l’ancien directeur de cabinet du président Ali Bongo, Brice Laccruche Alihanga, était au tribunal le 2 juillet 2021 pour la poursuite de son procès. Jugé par la Cour criminelle spéciale pour détournement des deniers publics, condamné à six ans de prison dont cinq ans avec sursis, il est ressorti libre.

Jugé par la Cour criminelle spéciale pour détournement des deniers publics, Roger Owono Mba a été condamné à six ans de prison dont cinq ans avec sursis. Il est ressorti libre, le 2 juillet 2021. © D.R.

 

En décembre 2019, au prix fort des affaires de corruption, de détournement de fonds et d’enrichissement illicite ayant emporté de nombreux hauts cadres de l’administration gabonaise dont l’ancien directeur de cabinet du président de la République, Brice Laccruche Alihanga, l’ex-patron de la BDG, devenu entre-temps ministre de l’Économie, avait été mis en détention préventive pour détournement des deniers publics. Jugé par la Cour criminelle spéciale le 2 juillet 2021, il a écopé de six ans de prison dont cinq ans avec sursis et d’une double amende de 15 millions de francs CFA et 30 autres millions de réparation au préjudice causé à l’État gabonais. Ce qui représente un total de 45 millions de francs CFA qu’il devra payer.

Pour aboutir à cette sentence, la Cour a dû requalifier les faits. Roger Owono Mba a été lavé des chefs d’accusation de concussion et d’association de malfaiteurs après les plaidoiries de ses avocats, Me Boussougou-Bou-Mbine, et Me Kieley Houndy. L’accusé était en effet poursuivi pour plusieurs délits, cependant, c’est celui en rapport avec le détournement d’un milliard de francs CFA qui a été singulièrement abordé au cours de ce procès, et qui lui a valu sa condamnation.

Accusé de corruption en bande organisée et de détournement de fonds publics, Roger Owono Mba, ancien directeur général de la Banque gabonaise de développement (BGD) – établissement bancaire désormais placé en liquidation judiciaire-, avait été placé en détention préventive à la prison centrale de Libreville, fin décembre 2019. Il avait été libéré le 11 février. Une libération provisoire motivée selon plusieurs sources par l’état de santé de l’ex-ministre qui avait été mis «en résidence surveillée».

Pour les 14 mois déjà passés en prison, il a été laissé en liberté au terme de ce procès. Cependant, ses avoirs, se chiffrant à environ 1 milliard de francs CFA, domiciliés dans une banque locale, ont été gelés. Par ailleurs, ses voitures, jadis saisies par la Direction générale des recherches (DGR), devront lui être restituées.

Roger Owono Mba est un banquier de formation. Il est né en 1959 à Bitam. Il a également été directeur de cabinet adjoint du président de la République, Ali Bongo Ondimba, avant sa nomination au ministère de l’Économie.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. diogene dit :

    Un an et 45 millions d’amende pour des milliards détournés c’est du pousse au crime !
    Pour un vol à l’étalage la justice frappe plus fort !

  2. azert dit :

    Ca pousse à voler.
    Diramba est maire de Mouila aujourd’hui
    Et les autres ont leur argent 💰

Poster un commentaire