mdas

 

Alors que la structure n’était plus représentée lors des rencontres officielles que par son président du conseil d’administration depuis deux ans au moins, l’Institut gabonais de l’image et du son (IGIS) a un nouveau directeur général en la personne du comédien, humoriste et producteur Constant Serge Abessolo, qui promet de se mettre rapidement au travail avec l’aide de ses prédécesseurs.

Constant Serge Abessolo, nouveau DG de l’IGIS. © Facebook/Samarra Shoes

 

Orphelin d’un directeur général depuis deux ans au moins, l’Institut gabonais de l’image et du son (IGIS) vient de renouer avec la normalité. Alors que la structure n’était plus représentée lors des rencontres officielles que par son président du conseil d’administration, Régis Massimba, un nouveau DG a été nommé vendredi 17 décembre en Conseil des ministres, en la personne de Constant Serge Abessolo, le comédien, humoriste et producteur qui cumule plusieurs distinctions cinématographiques internationales ces dernières années.

Si certains, sur les réseaux sociaux, voient cette nomination comme «une récompense méritée» pour un des acteurs majeurs de la culture gabonaise et un de ses plus célèbres ambassadeurs hors des frontières, l’intéressé y voit une lourde responsabilité. Toutefois il ne boude pas son plaisir et se réjouit de la confiance placée en sa personne par les autorités gabonaises, dont le président de la République. Pour lui, le chantier est vaste.

«Maintenant, place au travail. Il y a beaucoup de choses à faire à l’IGIS, que ce soit en production ou en coproduction. Nous ferons avec ce qu’on a, le réseau qu’on a tissé et les relations établies au fil du temps et dans divers pays», confie-t-il ce samedi 18 décembre à Gabonreview. Mais ce travail, le nouveau patron de l’IGIS n’entend pas le faire seul. Il envisage de consulter régulièrement, selon leur disponibilité, les anciens responsables de l’Institut, à l’instar d’Henri Joseph Koumba Bididi aujourd’hui à la retraite, et Imunga Ivanga. «Ce sont d’abord des cinéastes. Et donc avec leur aide, on peut avancer», explique-t-il.

 

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Ntchile Oswald Raïker dit :

    Félicitations au grand frère !

Poster un commentaire