mdas

 

Le Secrétaire d’Etat du ministère des Affaires étrangères de la République Tchèque, Miroslav Stasek, a été reçu le 24 juin par le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong. Outre le renforcement de la coopération dans le domaine de la santé, les deux personnalités ont évoqué la possibilité de la construction d’un hôpital de la coopération tchéco-gabonaise au Gabon.

Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Guy Patrick Obiang Ndong, et le Secrétaire d’Etat du ministère des Affaires étrangères de la République Tchèque, Miroslav Stasek. © D.R.

 

Le ministre gabonais en charge de la Santé et des Affaires sociales, Guy Patrick Obiang Ndong, s’est entretenu le 24 juin avec le Secrétaire d’Etat du ministère des Affaires étrangères de la République Tchèque, Miroslav Stasek. Les deux pays souhaitent davantage coopérer pour le renforcement de leurs relations dans plusieurs domaines. A l’issue de cette rencontre, on évoque la construction au Gabon d’un hôpital symbole de la coopération entre les deux pays.

C’est le principal élément à retenir de l’entretien entre la délégation du tchèque et le ministre gabonais. Toutefois, les deux personnalités ont fait un tour d’horizon des besoins du pays en matière d’investissement dans les domaines de la réhabilitation des structures sanitaires, de la formation du personnel, de la maintenance des plateaux techniques et l’approvisionnement en médicaments et autres produits de santé.

Guy Patrick Obiang Ndong   a présenté au Secrétaire d’État tchèque les opportunités de recherche médicale qu’offre l’écosystème forestier gabonais avec sa diversité de plantes médicinales, particulièrement la plante Iboga. Une plante qui pourrait intéresser le monde scientifique tchèque.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. ISABELLE dit :

    Et nous, nous offrons quoi aux autres nations, si ce n’est que de régler nos factures de projets arrivés à terme ? Ou encore nos matières premières. C’est tout ? Qu’est-ce que nous avons inventé et qui peut nous rapporter gros ? Rien ! Mdr.

Poster un commentaire