mdas

 

À la suite de l’absorption de trois formations politiques depuis avril dernier, dont une issue de l’opposition (Démocratie nouvelle), le Parti démocratique gabonais (PDG) pourrait, selon l’AGP, tenir un congrès extraordinaire en décembre prochain au cours duquel Ali Bongo prendra la parole.

Ali Bongo, en décembre 2017, lors de la clôture du 11e congrès ordinaire du PDG, à Libreville. © Communication présidentielle

 

Citant «une source proche du parti», l’Agence gabonaise de presse (AGP) croit savoir que le PDG tiendra le 12 décembre prochain, à Libreville, un congrès extraordinaire. Ali Bongo aurait lui-même instruit Éric Dodo-Bouguendza, le secrétaire général, de préparer ces assises auxquelles il devrait prendre part en présentiel. Il devrait ainsi s’adresser aux militants et aux différents organes du parti à deux ans de la prochaine présidentielle.

Si l’ordre du jour de cette rencontre n’est pas encore connu, il se pourrait bien que le chef de l’État évoque, comme en juin devant le Parlement qu’il avait réuni en congrès, la question de la nécessité de former de grands groupes politiques pour insuffler du renouveau à la démocratie gabonaise. L’adhésion de Démocratie nouvelle, RV et SDG au processus de fusion-absorption qu’il a initié en avril dernier ne devrait pas manquer d’être abordée. Il est par ailleurs peu probable qu’il annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2023 lors de cette rencontre.

Le secrétariat exécutif du PDG serait à pied d’œuvre depuis quelques semaines, et des commissions ont déjà été mises en place, qui ont été présentées le lundi 22 novembre à l’occasion d’une réunion préparatoire. Contexte sanitaire oblige, le parti devrait demander une autorisation spéciale au ministère de l’Intérieur pour l’organisation de ces assises devant regrouper plusieurs dizaines de personnes.

 
GR
 

3 Commentaires

  1. Milangmissi dit :

    Je ne comprends pas pourquoi tous les articles mentionnant ali bongo, il y a une illustration avec une image d’antan, @Gabonreview at’il un problème avec l’image actuelle du chef du pdg ?

    • Ulys dit :

      Il est mort. Beaucoup refusent toujours cette vérité. Ali Bongo est bien mort.

      • Germain MBA dit :

        blablabla. arrêtez de prendre vos souhaits pour des vérités. apportez nous des preuves.on attend que ça.
        il faut beaucoup d’efforts pour arriver à cacher la disparition d’une personne pendant plus de 3 ans, en plus un <>
        pour ma part, rien ne prouve que le personnage qui nous est servi est bien ali bongo, mais rien ne prouve non plus que ce n’est pas ali bongo. dans ces cirsconstances il serait sage de rester sceptique jusqu’à l’apparition de preuves qui ne laisseront aucun doute sur ce sujet.en 3 ans personne n’est parvenu à apporter une preuve irrefutable du décès supposé d’ali bongo, et personne n’est parvenu à apporter une preuve irrefutable de vie de ce dernier.vous nous demandez de croire aux affirmations gratuites de personnes anonymes sur internet, désolé ce n’est pas possible.nous attendons donc vos preuves pour que nous aussi puissions clamer haut et fort <>.

Poster un commentaire