mdas

Le Gabon réussira-t-il l’exploit de disputer sa troisième Coupe d’Afrique des Nations (CAN), après 2010 en Angola et 2012 à domicile ? Bien malin qui répondra à cette question tant ni le Gabon, ni le Togo, son adversaire, ne sort vraiment du lot pour déterminer un favori à cette confrontation.

Le Stade de l'Amitié, inauguré lors de la CAN 2012, où va se jouer le match Gabon Togo samedi 9 septembre 2012 - © Static/gabonreview.com

Au Togo, Didier Six a du composer avec les forfaits de plusieurs cadres blessés. Des absences qui pourraient coûter cher aux Togo vu l’expérience de ces joueurs en club. Par ailleurs, le capitaine des Eperviers, Agassa Kossi, a fait part au technicien français du refus de rejoindre la sélection. A cela s’ajoute des incertitudes autour de la participation de l’attaquant vedette de la sélection togolaise, Emmanuel Adebayor, après deux années d’absence.

Qu’à cela ne tienne, Didier Six compte mettre en place une «équipe commando» pour tenter de décrocher le ticket pour la fête africaine du football. Il suffira pour cela de faire une bonne prestation le 8 septembre à Libreville contre les Panthères pour préserver les chances en vue du match retour de cette double confrontation qualificative pour l’Afrique du Sud.

Au Gabon, Paulo Duarte, a également été soumis à la défection de plusieurs de ses cadres comme Bruno Ecuele Manga et Eric Mouloungui (blessés), Charly Moussono (pour des problèmes administratifs), Stéphane Ngéma (sans club). En regroupement à Libreville depuis le 3 septembre, le technicien portugais des Panthères dit faire confiance à un «mélange d’expérience et de jeunesse», et à des joueurs «engagés et déterminés».

«On prépare le match avec les joueurs disponibles, le maximum de volonté, de professionnalisme, nous allons compter sur la qualité des présents et leur volonté, nous avons mélangé l’expérience et la jeunesse, nous avons de la qualité au milieu du terrain et des atouts en attaque, on va adapter notre jeu à la qualité de l’effectif présent et j’espère que les joueurs donneront le meilleur pour faire un bon résultat», a-t-il confié à Gabonews.

Un climat quelque peu bizarre qui fait qu’aucune sélection ne semble avoir pris l’ascendant sur l’autre. Certes la dernière visite Gabon des Eperviers s’est soldée par une défaite (3-0) lourde des visiteurs, mais le contexte est différent, et les acteurs ont quelque peu changé.

 
GR
 

5 Commentaires

  1. yo dit :

    Adebayor sera bel et bien présent , il faut renouveler vos sources !

  2. kevazingo garnett dit :

    En effet beaucoup de suspens!l’absence de bruno , j’en suis sùr, se fera beaucoup resentir. Aux JO ns avons pu remarquer l’inexpérience de certains nouveaux:NONO,NDOUMOU,et bien d’autres. je reste ceptique!

  3. Encore eux dit :

    Nous devons gagner 3 buts à 0, pour aller au Togo plus sereinement.
    Avec ou sans Adebayor , nous avons l’obligation du résultat!!

    Allez les Panthères du Gabon!!

  4. ropona dit :

    Oh pardon, je voulais dire Vous n’estes pas bien informés : le gabon a déjà trois participations à la can : 1994, 2010 et 2012 !

  5. kossi dit :

    ah mes amis gabonnais! vous vous excités pour rien, le TOGO est votre grand frère en matière de football! jouez aussi deja une phase finale de coupe du monde et on pourra reparler!!

Poster un commentaire