HABANA

 

Selon le dernier rapport de l’institut Gallup publié mardi 20 juillet, dans de nombreux pays à travers le monde à l’instar du Gabon, 2020 a été l’année la plus stressante de l’histoire récente. La pandémie du Covid-19 et ses répercussions dans le quotidien des populations en sont les principales raisons.

Selon Gallup, près de 190 millions de personnes supplémentaires ont subi du stress dans le monde en 2020. © D.R.

 

Si l’on observe un léger mieux depuis quelques mois grâce à l’arrivée des vaccins et l’allégement des mesures restrictives dans de nombreux pays à l’instar du Gabon, la pandémie de coronavirus a eu des répercussions dans la vie des populations à travers le monde. Au regard des suicides enregistrés dans certains pays occidentaux notamment, le virus a atteint jusqu’au moral des personnes. Ce qui fait dire à l’institut Gallup que «2020 a été officiellement l’année la plus stressante pour le monde de l’histoire récente».

Dans son rapport paru le 20 juillet 2021, la société mondiale d’analyse et de conseil dit avoir enregistré un bond de cinq points entre 2019 (35%) et 2020 (40%). Selon Gallup, cette hausse de l’état émotionnel représente près de 190 millions de personnes supplémentaires dans le monde.

«Au total, 80% des personnes ont déclaré que la Covid-19 les avait affectées d’une manière ou d’une autre», explique John Clifton, manager de Gallup, qui ajoute que quatre autres facteurs ont pu contribuer à cette augmentation mondiale des émotions négatives : l’augmentation de la faim dans le monde, le manque de liberté, la corruption croissante et les inégalités de revenus.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire