mdas

A l’invitation des Souverainistes, courant de l’Union nationale, Jean Ping était, le 22 août 2014 à Dragages-à-gauche, dans les tréfonds du quartier Nzeng-Ayong de Libreville. But : expliquer à la population son positionnement politique actuel.

Jean Ping, le 22 août 2014 à Dragages-à-gauche (Libreville). © Gabonreview
Jean Ping, le 22 août 2014 à Dragages-à-gauche (Libreville). © Gabonreview

 
Jean Ping, ancien cadre du Parti démocratique gabonais (PDG), ancien ministre et ancien président de l’Union africaine (UA) s’est entretenu avec les habitants du quartier Dragages-à-gauche, à qui il décliné les déterminismes de son départ du PDG, ses observations sur le pouvoir actuel et ses projets.

Le Souverainiste Michel Ondougou Loundah, ses pairs et Jean Ping en arrière-plan. © Gabonreview
Le Souverainiste Michel Ondougou Loundah, ses pairs et Jean Ping en arrière-plan. © Gabonreview

Introduisant leur invité devant cette population, Michel Ondougou Loundah, membre du courant des Souverainistes de l’Union nationale, a laissé entendre que «dans un parti, le pouvoir appartient aux militants», tout comme «dans un pays le pouvoir appartient au peuple […] il n’y a que celui qui vit un problème qui peut, le mieux, le connaître» ; une certaine manière de justifier cette causerie censée offrir à son auditoire l’opportunité de poser toutes les questions qui lui trottent dans la tête.
«On ne peut pas confisquer les problèmes d’un pays et dire qu’il n’y a que les politiques qui doivent se prononcer. Si c’était le cas, tous les problèmes auraient déjà été résolus. Si nous avons créé le courant des Souverainistes, c’est pour vous donner la parole», a-t-il déclaré, expliquant ainsi l’idée qui a prévalu à la naissance de ce courant au sein de l’UN. Ce, non sans soutenir qu’«on ne peut pas être dans l’opposition et appliquer les méthodes du PDG. […] Que ceux qui veulent ce genre de recettes restent dans le PDG ou qu’ils y retournent».
Abordant l’interpellation des personnes soupçonnées de détournement de deniers publics et les enquêtes en cours à ce sujet, Michel Loundah estime qu’il «faut commencer par arrêter ceux qui volent aujourd’hui ; s’occuper des Gabonais, des problèmes des Gabonais ; retourner sur l’audit de la Fonction publique pour que les résultats soient connus de tous. […] Qu’on ne vient pas nous fatiguer avec les affaires de biens mal acquis alors qu’ils sont propriétaires de châteaux en France et aux Etats-Unis».
Très attendu, Jean Ping a relevé que de par ses actes et agissements, le président Ali Bongo «renie son père parce qu’il veut apparaitre comme un homme neuf. Il veut juger tous ceux qui le dérangent pour rester seul», entendu qu’il voudrait «rester seul en course pour la présidentielle de 2016». «Si vous voulez juger votre père, allons-y», a-t-il martelé avant d’estimer que s’il n’est question de juger que les personnes qui ont géré les fêtes tournantes, cela n’a pas de sens. «Jugeons tout : les assassinats, les crimes économiques, les crimes rituels et on verra !», a-t-il lancé.
Jean Ping a rappelé qu’il n’est «plus d’accord avec ce qui se fait en face», indiquant que les seuls maux qui pourraient lui arriver aujourd’hui seraient un procès où un assassinat. Il préfère cependant, a-t-il martelé, «mourir comme lion que de vivre comme un mouton». Jean Ping estime que le président Ali Bongo chercherait à le «condamner» pour qu’il ne se présente pas à la prochaine élection présidentielle. Ce qui expliquerait la «mise en scène» avec l’association qui lui a porté plainte au sujet de certains de ses propos. Le leader de cette association ne serait qu’une marionnette, selon le néo-opposant qui a indiqué ne pas lui en vouloir. «C’est celui qui donne les ordres qui est à condamner», a-t-il affirmé en se demandant pourquoi il devrait, par exemple, s’attaquer à Alain-Claude Billie By Nze lorsque ce dernier «ne croit pas lui-même à ce qu’il dit». Plus largement, Ping a rappelé qu’on ne peut juger une politique que par ses résultats. Et pour le cas du Gabon, il demande «où sont les résultats ?».
 

 
GR
 

0 Commentaires

  1. Ta seyi dit :

    Un vrai match de tennis, ce conflit Ping-ABO, on se renvoie la balle a toi a moi.

  2. Ta seyi dit :

    Un vrai match de tennis, ce conflit Ping-ABO, on se renvoie la balle a toi a moi.

  3. jean jacques dit :

    M.J.PING ,svp ne vous moquez pas des gabonais , les voleurs que vous parler vous même avec quel argent vous avez eu ses bien qui sont en France.
    VOUS FAITES PARTI DES PERSONNES QUI ONT PILLE LE GABON
    Lisez ceci la liste des personnes qui se disent opposants or ils ont participé mettre ce pays en retard.
    Jean Ping, le Saint François d’Assise du Gabon !
    Ce serait une première dans l’histoire de ce pays, qu’un ex-baron mette en vente ses biens volontairement pour montrer l’exemple à tous.
    Rappel échange sur facebook : Monsieur Jean Ping, ex-beau-fils d’Omar Bongo Ondimba aurait lui aussi des avoirs immobiliers en France ,lui qui est tellement soucieux des problèmes rencontré par le peuple Gabonais,ne peut-il pas vendre ses biens nullement obtenus par le fruit de ses efforts pour répondre aux attentes du peuple Gabonais ? de sa naissance jusqu’à ce jour jeudi 03 juillet 2014, quelles sont les actions concrètes que jean ping a mis en place qui contribuent à l’épanouissement Gabonais? la politique d’un leader opposant consiste t-il à dénigrer l’image de son adversaire ou à apporter des solutions aux problèmes du peuple ? quel intérêt le Gabonais gagne lorsque jean ping passe tous ces meeting à dévaloriser l’image du président Ali Bongo Ondimba? la preuve que monsieur jean ping a une tête vide c’est qu’il est vision est limitée sur la personne du président Ali Bongo Ondimba au lieu de se concentrer sur les attentes du peuple. voici l’ensemble des biens de monsieur Jean Ping obtenus de la famille Bongo qui se trouvent en France . – rue Quentin-Bauchart, 75008 Paris – avenue d’Italie, 75013 Paris
    AM. DWORACZEK-BENDOM.
    http://www.dworaczek-bendome.org/v2/gabon-mr-jean-ping-va-t-il-mettre-ses-biens-en-vente-pour-venir-en-aide-aux-gabonais/
    on attend la facture des biens que vous avez promis vendre, et vous.
    Et tout ce qui ont dirigé le Gabon on volé, pillé. aujourd’hui ils se disent opposant voila la liste dans ce link:https://www.gabonreview.com/blog/biens-mal-acquis-au-gabon-la-liste-selargi-hors-du-giron-familial-des-bongo/

    • Detox dit :

      Franchement Jean Jaques tu me fais rigoler. Jean Ping a bénéficier d’un système qui a volé les gabonais pendant plus de 40 ans. Lui il décide de quitter ce système alors que les autres veulent continuer à l’entretenir. Ceux qui ont un peu de jugeote peuvent aisément comprendre que c’est celui qui veut changer qui a de l’intérêt et pas celui qui peut perpétuer ce système diabolique. Il faut qu’Ali et sa bande de voleurs dégagent. Même si un martien venaient nous proposer de nous aider à atteindre ce but, on le soutiendra. ALI dégage, c’est le maître mot. On ne veut plus de la famille Bongo, en quelle langue doit-on vous dire ça ah ka? Vous êtes sourds ou quoi, dégagez vous avez montré vos limites, vous êtes des incapables. Laisser la place aux autres maintenant.

      • Mass dit :

        Detox, Jean Ping décide de quitter un système pour un autre qui, on ne sait pas de quoi sera t-il capable s’il prend le pouvoir, donc MÉFIANCE!!!! Ne nous précipitons pas (parce qu’il faut chasser Ali et sa bande d’apatride) Essayons plutôt d’analyser le degré de sûreté de monsieur PING et ses propos, soyons dure avec lui pour qu’il sache réellement que les gabonais comprennent enfin ce que se passe même dans les coulisses du Palis du bord de mer. Mais à force de les accueillir toujours à bras ouvert avec les 32 dents dehors, ils finiront toujours par nous prendre pour des MABOULES! et c’est ce qu’on a été pendant plus d’un demi-siècle

    • Penseur Libre dit :

      Mr Jean Jacques sache que même le Diable Finira par abandonné ton patron!!!

    • Worwor na worwor dit :

      Question à Jean Jacques : si Ping vend ses avoirs à l’Etranger, tu es sûr que l’argent obtenu de cette vente va aider à résoudre les problèmes des gabonais? Cet argent pourra t-il contruire les 25000 logements promis par Ali et qui peinent à sortir de terre? Pour ne citer que ça ! Ouvre l’antenne de Gabon télévision à Ping pour qu’il nous dévoile les solutions que lui et ses amis du Front envisagent pour le Gabon, OK ?

  4. Papa Léon dit :

    Jean -Jacques
    Je s8 convaincu que derrière ton pseudo, se cache , malgreś tes supposés fautes d’hortographes, un érudit .
    « Jean-Jacques  » , la constance de tes interventions, l’amélioration de ton vocabulaire , même si volontairement tu continues de faire »l’idiot  » , me donne des indications sur ta véritable identité .
    Tu ne vis pas, comme tu le prétend , hors du Gabon . Tu vis et résides bien à LBV .
    Le personnage que tu interprètes ne peut me berner longtemps .Tu es très proche du pouvoir de LBV .
    Tu es un des acteurs majeur de cette « légion étrangère « !

  5. sinper dit :

    Il faut mettre le PDG hors d’état de nuire le reste on vera

  6. Bouka Rabenkogo dit :

    La PIP est mécanisme médiocre mis en place par des cigales incapables de proposer une solution équitable à la redistribution de la masse salariale sur des critères objectifs. Ce mécanisme perpétue la tradition de « Voler à Soit Même » établit par Albert Bongo et son clan qui seront incapable, en cas de jugement, de justifier la provenance de leur immense fortune.
    La stratégie alors fut: transformer tous les gabonais en voleur de leur propre richesse. Le mouvement « ÇA DOIT SE FAIRE MAINTENANT » propose ceci sans augmentation de la masse globale du revenu national actuel. Sur la base de la révision du revenu du traitement de base du député, dont le montant officiel est d’environ 1.700.000 FCFA depuis l’avènement du multipartisme.
    Un tier (1/3) du revenu du traitement de base du député soit : 566 666,6 FCFA devient le SMIG (Salaire minimum inter-garantie).
    Le SMIG passe ainsi, de 80 000 FCFA actuel à 566 666,6 FCFA
    L’augmentation du revenu se fait sur la base des diplômes: CEPE, Brevet d’étude secondaire, Baccalauréat, Licence, Maîtrise, Doctorat ou tous autres diplômes équivalents.
    Le coefficient multicateur sera compri dans l’interval fermé [1 à 10]
    Le revenu le plus haut sur la base objective du mérite sera:
    566 666,6 x 10 = 5 666 666,6 FCFA.
    L’économie fait sur le vol actuel sera redirigé, dans des investissements structurants et de developpement.
    Proposition du mouvement « ÇA DOIT SE FAIRE MAINTENANT »
    Le Patriote

  7. La Cigale dit :

    En tout cas, ce pays me semble aller tout droit vers le chaos et, bien entendu, une justice transitionnelle….

  8. Matthew BELLICHER dit :

    M. Ping ne venez pas critiquer la politique actuelle, vous aviez fait parti de ce systme. Pour nous montrer que vous vous souciez des gabonais, ce que j’en douta, commencer par poser des actes sans critquer la politique de votre adversaire! Aujourd’hui vous voulez que les gabonais vous soutiennent, un fois vous etes elus, vous ne vous rappelerez plus de vos discours. Vous etes vachement riche, commencer par poser des actes avec vos moyens. Et on verra!

  9. MILE dit :

    Quel pays!!!! 2% de la population concentrent 90% des richesses, du bien-être, des postes politiques, des postes de décision, reproduisent leur milieu grâce à leurs enfants, ami(e)s, copin(e)s, font du Gabon le terreau du crime rituel.
    Cela ne suffit pas à ces internautes de dresser le constat de la peur et de la crainte, défendant l’indéfendable.
    Si vous perdez un parent très proche, si vous perdez un poste, si l’on vous refuse un poste alors que vous avez les critères requis, si l’on enferme impunément un parent par une justice pour les autres, si vous habitez les trous à rats de Atsib Ntos, Kinguelé, Venez-voir, si vous buvez l’eau de la seeg, et que vous n’avez jamais milité au parti dominant, il est certain que vous aurez notre courage de décrire à travers ce petit espace, les trésors de la microsociologie insipide, terrifiante, d’un tout petit pays, très riche, jamais capable d’allaiter correctement le peu d’enfants que la nature lui a donnés.
    Nous continuerons d’écrire et d’écrire encore…
    Merci.

  10. Yannickdu70 dit :

    N’attendons rien de tous ces politicien : Ex-barons, nouveaux barons, caciques, Émergents,opposant, pro-Ali etc. Toi Gabonais, toi qui te plaint de la politique des anciens et nouveaux dirigeants, toi qui ne croit plus aux promesses électorales, aux dons des choses qui te revienne de droit, au kongossa de nos politiciens, que fais-tu pour obtenir la démocratie que tu réclames tant? Démocratie que tu appelles de tous tes vœux, Démocratie qui semble appartenir aux politiciens et aux journalistes. Que fais-tu ? Que faisons-nous ? Sois-en sur aucun politicien ne viendra te libérer de tes chaines mentales et intellectuelles. Aucuns politiciens ne viendra te dire la vérité si, toi gabonais, tu ne la réclames pas. Que fais tu ? Que faisons nous ? Sous d’autres cieux l’avis de l’opinions publique compte et pèse lourd dans les décisions politiques…
    Je ne te demande pas, pas toi Gabonais, d’aller casser, brûler. Je te demande de Boycotter. Boycotte les rassemblements et meetings de celui qui vole ou pille le pays. Refuse leurs tee-shirt et autres « petits 5000 ». Demandons a nos mamans de pas aller crier et danser sous le soleil. Toi qui remplira les stades en 2016, Toi qui après cette élections retournera dans tes Mapanes, sans eaux, sans routes , sans électricités. Ne leur donno pas le crédit, la légitimité qu’il ne mérite pas. C’est aussi ça être patriote. C’est aussi ça aimer son pays. Faire les choses sois-même quand personne ne peut les faire a ta place.

  11. Roberto dit :

    Il n’y a pas foule. Qui va encore l’écouter celui-là ?

  12. Ta seyi dit :

    @ mathew bellicher trop oufff avec ce genre de reflexion il a vole’ et il a fait parti du systeme. Pourquoi on entend ps aussi les plaintes de ce qui ont beneficie’ de systeme de pres comme de loin par Ping. Ceux la qui ont construit des villas,investi,mettre leurs enfants dans de bonnes conditions de vie,effectue’ des voyages, les avantages economiques et sociaux, etc a cause de leurs affinite’s avec Jean Ping. Osez denoncer ca aussi, le nombre de gabonais qui ont beneficie’ de ce systeme de pres ou de loin. Faites un questionnaire et vous en jugerez par vous meme que le resultat est alarmant. Un proverbe africain dit: si une dent a la carrie c’est toute la bouche qui sent. C’est dire si l’on doit juger Jean Ping ou d’autres personnalite’s de son calibre qui sont dans l’opposition, alors cela revient egalement a juger tous ceux qui en ont beneficier de pres comme de loin.

  13. Le compatriote du très bas de gué gué dit :

    @Matthew BELLICHER
    Nous ne ferons pas le procès de Ping ad vitam aeternam! Il a fait le bon choix, un choix courageux que beaucoup de maboules au PDG n’osent pas faire pour garantir leurs intérêts égoïstes. Il a fait le choix de quitter le navire dirigé par une bande de vautours qui naviguent à vue. Ping a été loyal envers son ex parti jusqu’au bout et il le sera avec le Front Uni jusqu’au bout. Comme AMO, il a fait le bilan de son passé, a réalisé l’étendu des dégâts avec en prime un monarque arrivé au pouvoir par le sang (morts de Pog en 2009)qui se comporte en enfant gâté à la tête du pays et qui n’a pas réalisé la pleine mesure de sa fonction. Depuis 2009, Ali n’a fait que diviser les gabonais: vieux contre jeunes, femmes contre hommes, fonctionnaires contre ceux du privé, vrais étrangers-naturalisés (Acrombessi) contres les faux (Dossou), pauvres contre riches etc…pendant que les gabonais n’ont ni eau ni électricité dans plusieurs coins du Gabon. C’est la chasse aux sorcières, règlements de compte sur règlements de compte. Ali agit comme s’il n’était que le président des Pdgistes, et c’est sans doute vrai.Non, ç’en est trop!
    La vie est un choix. Ce petit adage vaut son pesant d’or. Du reste, entre 2 maux (Ali et Ping, si tant est qu’il faille mettre Ping au même niveau de nuisance et de responsabilité quant à la misère qui frappe les gabonais ,surtout depuis 2009, comble du malheur avec une croissance économique dont les seuls bénéficiaires sont le réseau du palais, les gabonais récupérant les miettes)nous faisons le choix objectif et réaliste de choisir le moindre mal, à savoir Ping, même si je trouve qu’on s’avance un peu au sujet de Jean Ping.
    Il n’est pas dit que c’est ce dernier qui sera forcément retenu par le Front Uni pour les présidentielles de 2016. Mais que ça soit Ping ou un autre (qu’il soit du Sud,du Nord, de l’Ouest, de l’Est ou du Centre, nous le soutiendrons comme un seul homme celle ou celui qui sera désigné(e).Ceci étant, je soutiens son initiative de s’opposer avec la dernière énergie à ce clan de buveurs de sang, de voleurs, et de criminels ritualistes. J’admire l’audace et le courage de Ping qui fait trembler le camp d’en face parce qu’il les connaît tous très bien, et il sait où appuyer pour faire mal.
    Ps: avez-vous entendu que Ping a fait jouer ses réseaux pour couper le téléphone du Consulat de Paris?! ça fait plus d’un mois qu’ils n’ont pas de téléphone.Lol, mais plus sérieusement, qu’Ali aille régler la facture de téléphone de France Télécom!Là-bas ce n’est pas comme ici chez nous où l’Etat ne paie pas ses factures. Qu’il règle de problème, lui qui a fait payer son hôtel particulier de 65 milliards cfa par le Trésor Public. Après on s’éétonne que les caisses soient vides. Vraiment…

  14. Yannickdu70 dit :

    N’attendons rien de tous ces politicien : Ex-barons, nouveaux barons, caciques, Émergents,opposant, pro-Ali etc.
    Toi Gabonais, toi qui te plaint de la politique des anciens et nouveaux dirigeants, toi qui ne croit plus aux promesses électorales, aux dons des choses qui te revienne de droit, au « kongossa » de nos politiciens, que fais-tu pour obtenir la démocratie que tu réclames tant?
    Démocratie que tu appelles de tous tes vœux, Démocratie qui semble appartenir aux politiciens et aux journalistes. Que fais-tu ? Que faisons-nous ?
    Sois-en sur, aucun politicien ne viendra te libérer de tes chaines mentales et intellectuelles. Aucuns politiciens ne viendra te dire la vérité si, toi gabonais, tu ne la réclames pas. Que fais tu ? Que faisons nous ?
    Sous d’autres cieux l’avis de l’opinions publique compte et pèse lourd dans les décisions politiques…
    Je ne te demande pas, pas toi Gabonais, d’aller casser, brûler. Je te demande de Boycotter. Boycotte les rassemblements et meetings de celui qui vole ou pille le pays. Refuse leurs tee-shirt et autres  » petits 5000″. Demandons a nos mamans de pas aller crier et danser sous le soleil. Toi qui remplira les stades en 2016,toi qui après cette élections retournera dans tes « mapanes », sans eaux, sans routes , sans électricités, ne leur donne pas le crédit et la légitimité qu’il ne mérite pas. C’est aussi ça être patriote. C’est aussi ça aimer son pays. Faire les choses sois-même quand personne ne peut ou ne veut les faire a ta place.

  15. Ontintin va nous tuer! dit :

    Quoi, vous voulez aussi juger la Mama Dabany Patience qui a pillé toute une banque (Banque du Luxembourg)dans les années 80 et a fui avec les milliards aux Etats-Unis, ruinant ainsi de milliers de petits épargnants gabonais? Ou la fonctionnaire fantôme Dabany Patience qui perçoit un salaire depuis des décennies en tant que professeur émérite d’Histoire-Géo à l’UOB? On commence par qui?Quelle bande de blagueurs ces petits émergents.

  16. Jean-jacques dit :

    Papa léon, je suis vraiment déçu de vous quand vous ne parliez des fautes je ne sais pas si vous avez même le niveau CM2 pour n’est pas vous parlez de mon niveau quand vous ecrivez hortographe avec h au debut et malgré ne prens pas de s svp repartez au cp2 voici votre phrase:
     »Je s8 convaincu que derrière ton pseudo, se cache , malgreś tes supposés fautes d’hortographes, un érudit »
    Je ne suis pas à LBV comme vous le pensez, ni proche du pouvoir qui rend votre incapable J.Ping qui veut faire croire aux gens qu’il a l’amour de ce pays et des gabonais? Il est au Chômage c’est tout c’est cette raison qu’il voulait se présenter au poste du S.G de la Francophonie. On veut quelqu’un d’autre pour ouvrir la bouche pas tous ceux qui ont passé 40 ans. Et ce J.PING ne va pas nous dire le contraire ?
    On a eu Garnier comme DG de l’office national du baccalaureat,Comilog aujourd’hui est different quand on a mis M.Abeké hors la gestion en ce moment c’est un français tout cela c’est pour vous dire si l’étranger est compétent il peut travailler au Gabon.
    Pourquoi le problème n’est pas soulevé dans l’enseignement ou la santé? ou on a les expatriés? parmis ceux qui parlent des expatriés ils ont des enfants qui sont enseignés par eux.
    Les gens parlent des postes nomminatifs occupés par les expatriés?
    le poste du D.C à la presidence.

  17. manondzo dit :

    Ping n’a aucun crédit, il n’y a qu’en juger par les foules clairsemées qu’il réunies et là grâce à l’aide des ex-UN; qu’il crée son parti politique et on verra combien de tondus et de pelés il réunira!

  18. Dibamba dit :

    Tous derrière le Front. 2016 est l’année de l’alternance à coup sûr! Si on devait un procès équitable, tous seraient à la barre, à commencer par Ali et ses voyous du palais qui veulent lutter contre l’enrichissement illicite pendant qu’eux-mêmes se sucrent sur le dos des gabonais.Pardon, à d’autres! Arrêtez nous tout ce cinéma!

  19. Dibamba dit :

    @Jean-Jacques
    Pardon, du bruit! Vous croyez apprendre à qui des choses? Et vos posts sont tellement minables qu’on ne dépasse même pas la 1ère ligne, inutile de tout lire. On sait qui vous défendez au font et pourquoi. C’est Ali Bongo qui a traité un compatriote d' »étranger » dernièrement, tu as dis quoi à ce sujet. Chacun voit midi à sa porte. Tu analyses comme ça t’arrange mais nous en s’en fout car on ne veut qu’une chose: mettre fin à 47 ans de gestion du Gabon par la même famille, les Bongo. Si toi tu n’en as pas marre parce que tu y trouves ton compte, je suis au regret de te rappeler que 99% des gabonais veulent l’alternance et la fin de la gestion du pays par les Bongo.Le reste, affaire Ping et Cie, n’est qu’un détail. Nous on ne fait pas de Ping une fin en soi.Nous sommes juste conscients qu’il peut nous aider à nous débarrasser de ces amateurs de ladite émergence.

  20. Manioc dit :

     » l’association qui a porté plainte contre lui ».
    S’il vous plaît attention au français, on est pas dans une discussion de quartier…

  21. PING DOIT CONTINUER ET TOUS LES GABONAIS ON VITE SE RETROUVER DANS SON MESSAGE.A CEUX LA QUI SOUTIENNE LE PDG ET ALI BONGO JE LEURS DIT SIMPLEMENT QUE DORLOTER UN ENFANT MALADE NE LE GUERRIE PAS.

  22. Tchen dit :

    Ping a sacrifié son « frère » Rendjambè en 1990 pour venir nous faire du bruit en 2014 ?
    Ping a fait des enfants à la fille de Bongo comme un gigolo parce qu’il était opposant ?
    Ping c’est un chinois de père et un oroungou de mère. Donc, un apatride d’un côté et un minoritaire par ailleurs.
    Ping est devenu Président de l’UA parce que Omar Bongo a donné de l’argent à Laure Olga pour aller corrompre plein de monde en Afrique. C’était le Président de l’UA le plus nul de tous les temps.
    PING est un menteur qui va dans les quartiers pauvres avec un gros ventre en l’air alors qu’il a volé des milliards à l’etat gabonais.
    Ping avait 2 puits de pétrole perso à Omboué qu’Ali lui a arraché. Est-ce que c’est normal ?
    Ping a des actions financières dans la société chinoise qui exploite le pétrole chinois au Gabon … Tellement d’argent qu’il pète dans la soie.
    Ni Ping et ni Ali / Il faut que ça change !

Poster un commentaire