GR

Le groupe intergouvernemental High Ambition Coalition (HAC) pour la Nature et l’Homme, dont est membre le Gabon, s’est réuni le 22 avril en visioconférence pour pousser à une action mondiale ambitieuse et scientifique pour protéger la nature et l’humanité au cours de la prochaine décennie.

Participation du ministre Lee White à la série de consultations internationales portant sur «l’urgence de protéger 30 % de la planète d’ici 2030». © Ministère Eaux et Forêts

 

Le ministre en charge des Eaux, des Forêts, de la Mer, Lee White, a participé par visioconférence, le 22 avril, à la série de consultations internationales portant sur «l’urgence de protéger 30 % de la planète d’ici 2030», organisée par les gouvernements du Costa Rica et de la France, en leur qualité de co-présidents de la Coalition pour une Haute Ambition pour la Nature et l’Homme.

Selon un communiqué du ministère en charge des Eaux, des Forêts, de la Mer, il s’agissait pour les différents participants à ces échanges, notamment les représentants des Parties à la Convention sur la diversité Biologique, d’experts scientifiques, des ministres en charge de l’environnement, de promouvoir l’ambitions des pays favorables à l’adoption d’un cadre mondial post 2020 sur la biodiversité, à la hauteur des enjeux actuels de la planète afin de lutter contre les changements climatiques et préserver la biodiversité.

«C’est dans ce cadre que l’objectif de préserver 30% des Terres et 30% des Océans à l’horizon 2030 a été présenté comme une solution atteignable, vitale et durable pour la planète», assure le communiqué. Occasion pour Lee White de réitérer l’engagement et le leadership du Gabon à préserver son territoire, tout en se développant. «Notre pays a (…) lancé un appel à la communauté internationale afin d’unir nos forces et agir ensemble pour une planète meilleure, une planète sans pandémies», a-t-il déclaré. En effet, l’avenir de la planète dépend de la prévention de l’effondrement des systèmes naturels qui fournissent de la nourriture, de l’eau propre, de l’air pur et un climat stable. Afin de préserver ces services, les Etats doivent protéger suffisamment le monde naturel pour les maintenir.

Le Gabon s’est fortement investi dans la protection des écosystèmes marin et terrestre, avec notamment la création de 9 parcs marins, 11 réserves aquatiques et 13 parcs nationaux. Aujourd’hui, 28 % des divers écosystèmes marins du Gabon sont consacrés à la conservation et 21% de ses écosystèmes terrestres sont protégés.

 
GR
 

4 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    Ce groupe intergouvernemental HAC m’a l’air suspect. Pas un un seul noir. Du coup, je commence à voir un peu clair dans ce gouvernement planétaire qu’on est en train de mettre en place. Il nous ont imposé un ministre blanc de notre forêt pour bien s’approprier des avantages de notre forêt.

    Sachez le, on ne cesse de vous le dire: Ali Bongo est bien mort. Avec le Covid-19, c’est l’accélération de la mise en place d’un gouvernement planétaire. Le Gabon aura bien un nouveau président après la catastrophe des Bongo. Ça peut être ce Nourredine ou quelqu’un d’autre de leur choix. Mais le Gabon ne sera plus jamais gouverné par un vrai gabonais. Plus jamais. A moins d’une vraie révolution du peuple pour récupérer sa nation qui s’effrite au fil des années.

    Maintenant, je commence vraiment à comprendre pourquoi ce Lee White est depuis un certain nombre d’année dans notre pays. Rien n’est fait au hasard. Elle restera encore ministre de notre forêt pour de longues années. Ceci, parce que ceux qui dirigent vraiment notre pays ne résident pas au Gabon.

    La gouvernance du Gabon est depuis le décès de BOA entre les mains d’un groupuscule d’étrangers. C’est bien le commencement d’une gouvernance MONDIALE qu’on n’a pas su voir venir malheureusement. A Ntare Nzame!!!

  2. le nouveau dit :

    Mon pauvre Makaya
    Les français ont bien une noire porte parole de la République
    elle n’ était pas originaire de leurs DOM-TOM
    Tu es bien le seul a parler de blancs ou de noirs
    Prends les pb par le vrai coté : la valeur des gens et de leurs actions

  3. Jean jacques dit :

    Quand la haine et l’l’ignorance est valorisée par les idiots.on parle les betises.Est ce qu’il connait l’l’actualité internationale.le gouvernement français a des noirs.

  4. Ikobey dit :

    Makaya est un troll.

Poster un commentaire