GR

80 ans plus tard, les internes du Prytanée militaire Charles N’Tchoréré de Saint-Louis, au Sénégal, se souviennent encore de leur parrain, même sans l’avoir connu.

Le portail du Prytanée militaire Charles N’Tchoréré de Saint-Louis, au Sénégal. © D.R.

 

Les pensionnaires du Prytanée militaire Charles N’Tchoréré de Saint-Louis au Sénégal, ont lancé le 14 mars 2020, les activités commémoratives des 80 ans d’anniversaire du décès de leur parrain, Charles-Borromée Messani-Y-N’Tchoréré.

Ouverts par une conférence sur le thème «Le capitaine Charles N’Tchoréré, itinéraire d’un enfant du Sénégal», ces moments se présentes comme une occasion de se souvenir pour certains et de découverte pour d’autres, de la vie du soldat devenu capitaine presque idéalisé. Un bel hommage au commandant de la 7e compagnie du 53e RICMS à Airaines, en Picardie, en France, le Capitaine Charles-Borromée Messani-Y-N’Tchoréré.

Couverture du roman «Remember Charles». © D.R.

Au cours de cette rencontre, le premier roman de l’auteur gabonais Steeve Robert Renombo, maitre de conférences à l’Université Omar Bongo de Libreville, intitulé «Remember Charles» a été présenté aux pensionnaires du Prytanée militaire Charles N’Tchoréré de Saint-Louis du Sénégal.

Il s’agissait pour l’auteur, à travers l’histoire relatée sur 129 pages et éditée aux éditions Cent mille milliards, de guider ces jeunes lycéens dans la vie et la carrière héroïque du capitaine Charles N’Tchoréré, «héros transnational», car originaire du Gabon, et enfant du Sénégal, il était également un «citoyen du monde».

«L’une des préoccupations qui m’habitait, était d’aider la jeunesse africaine à se réapproprier cette histoire. Donner Charles-Borromée Messani-Y-N’Tchoréré en exemple à la jeunesse africaine», a expliqué l’auteur, rappelant que «l’Afrique compte un certain nombre de héros, de personnages historiques de grande valeur et qu’elle ne peut pas valablement se développer sans se réapproprier ces modèles», a-t-il ajouté.

En effet dans ce livre, à forte teneur historique, l’auteur relate un épisode particulièrement tragique des combats de la Somme en juin 1940, d’où émerge la figure héroïque d’un officier français d’origine gabonaise, le Capitaine Charles-Borromée Messani-Y-N’Tchoréré. «La qualité de sa vie, sa nature, les sacrifices qu’il a pu consentir, font de lui un modèle pour tous les gens libres», a-t-il  affirmé non sans rappeler que accéder au stade de héros exige un dépassement de capacités.

Charles-Borromée Messani-Y-N’Tchoréré né le 15 novembre 1896 à Libreville au Gabon et il est mort le 7 juin 1940 à Airaines en France. Il avait servi dans l’armée coloniale française lors des deux guerres mondiales.

 

 

 

 

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire