HABANA

 

Supposé pris de démence, atteint par une maladie incurable, chassé par la direction générale du Groupe Gabon télévisions pour incompétence présumée… après trois ans d’absence sur la scène médiatique nationale, l’animateur dément les rumeurs les plus folles véhiculées sur sa personne, mais ne nie pas son passage en détention préventive pour viol sur mineure. Il annonce également son retour sur le petit écran.

Calvine La Puissance annonçant son retour sur le plateau d’Espace Jeunes, le 16 avril 2021. © Capture d’écran/Gabon Télévisions

 

Calvine Nziengui, plus connu sous son pseudonyme Calvine La Puissance revient. L’animateur n’avait plus été visible depuis trois ans sur les plateaux de télévision, y compris à Gabon Télévision, son dernier employeur avant sa disparition. Ce qui avait, sans surprise, donné lieu à toutes sortes de spéculations. De nombreuses rumeurs plus folles les unes que les autres avaient en effet été véhiculées sur les réseaux sociaux pour tenter d’expliquer son absence de la scène médiatique nationale.

Pris de démence, atteint par une maladie incurable, chassé par la direction générale du Groupe Gabon télévisions pour son incompétence supposée… tout y était passé. Ses proches n’avaient pas moins informé, en février 2019, que l’animateur devait être absent pour un moment en raison d’un conflit avec la justice.

«Effectivement, j’étais en détention préventive pendant trois semaines et quelques jours. J’ai été accusé de viol sur mineure. La justice de mon pays que j’aime bien, le Gabon, a fait son travail. J’ai été blanchi, reconnu non coupable», a-t-il confirmé ce vendredi 16 avril sur l’émission Espace Jeunes animée sur Gabon 1ère par Joan Ebaye.

Pour s’expliquer sur sa longue absence, Calvine La Puissance s’est vu proposer par la direction générale la télévision publique un «médias tour». L’objectif est de le réhabiliter auprès des téléspectateurs qu’il devrait retrouver dans les prochaines semaines. L’animateur de «Vibes» annonce en effet son retour avec un programme qu’il assure «très intéressant». «Lorsqu’on me l’a proposé, j’ai directement kiffé, j’ai apprécié. Mais je préfère garder encore un peu de suspense», a-t-il raconté.

 

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire