mdas

L’Université Omar Bongo (UOB) a lancé, le 7 octobre à Libreville, la campagne Octobre rose. Pour cette phase de lancement, il s’agit essentiellement de sensibiliser les étudiants pour les inciter à se faire dépister.

Dans le cadre du lancement d’Octobre rose, le 7 octobre 2021 à Libreville, l’UOB a invité ses étudiants à se faire dépister massivement. © Gabonreview

 

En ce mois d’octobre dédié à la lutte contre les cancers féminins, l’Université Omar Bongo (UOB) ne souhaite pas rester en marge. L’établissement d’enseignement supérieur a lancé la campagne Octobre rose, le 7 octobre à Libreville. «Octobre rose est d’abord une réalité à l’UOB. Au sein de l’université, il y a 40 000 âmes, une population féminine très importante», a affirmé la secrétaire générale de l’établissement. «Donc, Octobre Rose à l’UOB a toute son importance», a déclaré Aurelia Henriette Massala.

A cette occasion, l’UOB a accueilli une équipe conjointe du ministère de la Santé et la Fondation Sylvia Bongo (FSBO) pour la Famille, pour une sensibilisation des étudiants sur les cancers féminins, notamment ceux du sein et du col de l’utérus. «Il s’agit essentiellement de sensibiliser pour se faire dépister. Nous abritons un centre de dépistage cette année. Profitons de la présence de cet espace pour nous faire dépister», a souligné Aurelia Henriette Massala.

Gynéco-obstétricienne et médecin en santé publique, Nathalie Ambounda Ledaga est revenue sur la nécessité d’aller vers les populations. «Nous sommes dans un système de santé communautaire : il faut aller vers les communautés. Et c’est de plus en plus une approche que le ministère de la Santé promeut. Il est question d’aller vers les masses pour faire la promotion de cet outil important qu’est le dépistage des cancers afin que chacun dans son environnement sache que ça existe. Et aussi, parce que les moyens de lutte sont dans ces environnements-là», a-t-elle expliqué. Après les étudiants, la campagne touchera les personnels administratifs et enseignants.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire