TATIE

Le collectif des églises pentecôtistes, charismatiques et de réveil a décidé de la réouverture des lieux de culte sur l’ensemble du territoire national à compter du dimanche 27 septembre dès 8 heures. La décision a été prise au terme de son assemblée générale du 12 septembre.

Les Eglises annoncent leur retour pour le 27 septembre 2020. © D.R.

 

Lassés d’attendre le feu vert du gouvernement et ne pouvant plus supporter de vivre sans aller adorer le «Créateur dans les temples», le collectif des églises pentecôtistes, charismatiques et de réveil a décidé de reprendre le chemin du temple. La réouverture des églises sera effective à compter du dimanche 27 septembre 2020 à 8 heures, sur toute l’étendue du territoire, dans le strict respect des mesures barrières.

Cette  décision a été prise le 12 septembre, au terme de l’assemblée générale. «Le droit de former des associations, des partis ou formations politiques, des syndicats, des sociétés, des établissements d’intérêt social ainsi que des communautés religieuses, est garanti à tous dans les conditions fixées par la loi ; les communautés religieuses règlent et administrent leurs affaires d’une manière indépendante, sous réserve de respecter les principes de la souveraineté nationale, l’ordre public et de préserver l’intégrité morale et mentale de l’individu», a rappelé l’archevêque Jean Baptiste Moulaka.

Outre le clergé, la prolongation de la fermeture des lieux de culte décidée par le gouvernement en raison du Covid-19 est assimilée par plusieurs acteurs politiques comme «illogique, disproportionnée et anticonstitutionnelle». Etant étant donné que «la pratique de la religion est garantie à tous» par la Constitution et ne peut «être restreindre que dans les rares cas expressément définis par la même Constitution, notamment dans le cadre des régimes d’exception comme l’état d’urgence et l’état de siège prévu par l’article 25 de notre Constitution».

Les lieux de culte ont été fermés depuis le 15 mars 2020, en même temps que les écoles, les bars, les restaurants, les hôtels. Cette reprise envisagée par le collectif des églises pentecôtistes, charismatiques et de réveil est la seconde après celle du 12 juillet dernier qui s’est achevée en eau de boudin.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. bassomba dit :

    Ce sont des hors la loi, il faudra les emprisonner!

  2. MASSIMA KOPA Elvire dit :

    ces chefs d’entreprises broient au noir depuis 5 mois et oublient de se soumettre aux autorités.C’est ces autorités que vous leaders religieux,pentecôtiste et charismatiques et de réveil aviez toujours approuvé.vous ne leur prêchez meme pas YEHOSHOUA,Jésus christ.Vous êtes des ministres du ventre

Poster un commentaire