TATIE

Cinq mois après la fermeture des lieux de culte dans le but de freiner la propagation du Covid-19, le groupe RV (Rassemblement pour la restauration des valeurs) à l’Assemblée nationale appelle le gouvernement à lever cette mesure qui n’en finit plus de faire grincer des dents, particulièrement au sein de la communauté religieuse qui menace désormais d’initier des actions populaires.

Serge Ndong, le président du groupe parlementaire RV à l’Assemblée nationale. © D.R.

 

Alors que la stratégie nationale de lutte et de riposte contre le Covid-19 continue de montrer des signes positifs, notamment avec un nombre de décès dus au virus qui stagne à 53 depuis plusieurs semaines et celui des nouvelles contaminations en constante baisse, les députés du groupe parlementaire RV à l’Assemblée nationale disent ne pas comprendre le maintien de certaines restrictions décidées par le gouvernement. Le 4 septembre, à l’occasion de la déclaration de politique générale de Rose Christiane Ossouka Raponda, ils ont invité les autorités à lever la mesure de fermeture des lieux de culte décidée cinq mois plus tôt dans l’objectif de freiner la propagation de la maladie.

«S’il vous plait, ouvrez-nous les églises et les mosquées. Nous voulons affermir notre foi en Dieu», a lancé à l’endroit de la Première ministre Serge Ndong Obame, le député du 5e siège du canton Woleu (département du Woleu), dans la province du Woleu-Ntem.

À l’Assemblée nationale, l’interpellation du président du groupe parlementaire RV n’est pas la première du genre. En mai et juin derniers, Estelle Ondo avait déjà interpelé le gouvernement et particulièrement le ministère de l’Intérieur sur le sujet. «Pourquoi maintient-on les églises fermées ? Est-ce à croire que la contamination et la propagation de ce coronavirus se feront plus facilement que dans nos lieux de culte ? Je ne pense pas» avait posté la députée (indépendante) du 2e arrondissement de la commune d’Oyem sur sa page Facebook, estimant que «la prière communautaire est une arme efficace de lutte contre la propagation de ce Covid-19».

 
GR
 

3 Commentaires

  1. Inch'allah dit :

    C’est bien dans l’ensemble, sauf que je ne comprend pas toujours l’urgence.
    Le secteur industriel a lui seul à connu de plein fouet une baisse d’activité voire des fermetures entrainant un chômage dans le secteur privé particulierement et c’est triste que personne n’en parle.
    Des pères et des mères de famille n’aident plus leur foyers, leur famille et c’est toute une chaîne impacté par la précarité.
    L’ouverture des églises,mosquées et autre lieu de culte n’est à mon sens une priorité et pour cause, voilà par exemple une rentrée scolaire qui s’annonce et les parents qui,impactés par les conséquences de cette crise,n’ayant plus d’emploi depuis mi mars pour certains arriveront ils à planifier cette rentrée scolaire.
    Je ne pense pas que ce soit l’ouverture des lieux de cultes qui réglera ce problème ou encore ceux qui n’ont plus rien à manger ou se soigner parceque ayant perdu leur bout de pain, soient dans l’enthousiasme pour l’ouverture des lieux de cultes.
    Franchement je pense qu’on regarde dans une autre direction à chaque fois et c’est pourquoi dans ce pays les choses stagnent au lieu d’avancer.
    Mis à part nos croyances différentes, Dieu existe et n’est pas résident que dans une mosquée ou dans une quelconque église. Arrêtons un moment.

  2. Inch'allah dit :

    Il ya bien le problème de chômage mis à part cette crise, problème sur lequel « nos élus  » peuvent se pencher que de venir nous distraire avec des l’ouverture des églises, dont je ne sais peut-être pas l’impacte financier ou l’apport dans le PIB de ce pays.A l’exception des dîmes pour enrichir pasteur et églises, etc.. une fois les églises ouvertes les gabonais qui sont précaire depuis cette crise mangeront ils a leur faim, se soigneront ils mieux, payeront leur loyer etc…
    J’ai rien contre les lieux de culte, mais ça c’est la distraction et c’est mon point de vue.

  3. Jean jacques dit :

    Bandit criminel des églises pour prendre l’argent des fideles.pourquoi vis églises n »empechment pas ce virus?

Poster un commentaire