HABANA

 

Impacté par le nouvel incident intervenu sur le câble Sat3/WACS au large des côtes du Bénin, dans la nuit du 5 au 6 juin dernier, Moov Africa Gabon Telecom a basculé son trafic sur le câble ACE opéré par Axione, pour limiter la gêne auprès de sa clientèle.

Moov Africa Gabon Telecom a basculé son trafic sur le câble ACE opéré par Axione, pour limiter la gêne auprès de sa clientèle. © D.R.

 

Moov Africa Gabon Telecom a annoncé le 10 juin, dans un communiqué, que les perturbations sur la connexion internet constatées au Gabon sont dues à un accident sur le câble Sat3/WACS intervenu dans la nuit du 5 au 6 juin au large des côtes du Bénin.

Du côté du Gabon, ces perturbations de la connectivité internet sur le SAT3/WACS ont restreint totalement les capacités initiales de l’entreprise dans la fourniture de services télécoms de qualité à ses consommateurs. Pour limiter les dégâts, Moov Africa Gabon Telecom affirme avoir basculé son trafic sur le câble ACE opéré par Axione.

«80% des clients ont déjà été rétablis. 20% galèrent encore. Gabon Telecom est à pied d’œuvre pour finaliser le secours des 20% restants auprès d’un partenaire international», assure l’opérateur qui s’excuse auprès de ses clients.

South Africa Transit 3/West Africa Submarine Cable (SAT-3/WASC) est un câble sous-marin de télécommunications en fibre optique qui relie l’Europe à l’Afrique du Sud avec des dérivations dans de nombreux pays d’Afrique de l’ouest et du centre, contrairement à son prédécesseur SAT-2. Son déploiement est intimement lié à celui du câble SAFE. L’ensemble SAT 3/WASC & SAFE fait partie d’un seul consortium constitué de 37 opérateurs.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire