GR

 

La Société gabonaise de transformation agricole et de développement rural (Sotrader) veut pallier la pénurie de manioc constatée à Libreville depuis le confinement. Il y a trois jours, la société a reçu 7 tonnes de pâte de manioc provenant de Leconi, dans le Haut-Ogooué. Cette cargaison a été livrée aux marchés d’Akébé et du PK8

La Sotrader a reçu 7 tonnes de pâte de manioc pour approvisionner les marchés durant la période de confinement de Libreville. © D.R.

 

La Société gabonaise de transformation agricole et de développement rural (Sotrader) vient d’approvisionner les commerçants du marché d’Akébé et du PK 8 en pâte de manioc. Le 27 avril, Sotrader a reçu une commande de 7 tonnes de pâte de manioc provenant de Leconi, dans la province du Haut-Ogooué. Cette livraison sera renforcée dans les prochains jours de 13 tonnes de cette ressource nécessaire à la confection de cet aliment.

Cette livraison entre dans la cadre de la commande de 7 camions lancée il y a plusieurs semaines par Sotrader à l’intérieur du pays, pour faire face à la pénurie de cet aliment de base durant le confinement de Libreville. Selon la direction générale de la société, seule la commande de trois camions a été reçue à ce jour.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Serge Mabindagaboutsou dit :

    C’est une goute d’eau dans l’océan. On attend le vrai résultat du Programme Graine qu’on nous a présenté avec beaucoup d’énergie! Tout ça n’est que du superflu. La Sotrader doit être auditée.

Poster un commentaire