HABANA

 

Perenco a annoncé le 4 février qu’«une enquête est actuellement en cours en vue de déterminer les causes exactes» des faits de pollution pétrolière à Etimboué. A cette occasion, la société pétrolière s’est réservé la «primeur» de ses déclarations et «l’ensemble des informations» à communiquer aux autorités. Un message à destination de la société civile ?

Après avoir ouvert une enquête sur les causes de la pollution pétrolière à Etimboué, Perenco s’est réservé le droit de communiquer sur ce dossier brûlant. © D.R.

Face à l’agitation autour des faits de pollution avérés dans la région d’Etimboué, Perenco a décidé de prendre ses responsabilités. La société pétrolière a annoncé dans L’Union du 4 février, qu’«une enquête est actuellement en cours en vue de déterminer les causes exactes de ces évènements regrettables». Elle a par ailleurs précisé qu’elle se réservait la «primeur» de ses déclarations et «l’ensemble des informations aux autorités».

En d’autres termes, l’entreprise est dorénavant la seule voix autorisée pour informer les autorités sur l’évolution de l’enquête en cours, ainsi que sur les actions de nettoyage et remise en état des sites pollués. Un message qui semble cibler en particulier la société civile. En effet, les accusations de pollution de Perenco ont été portées au grand jour par des activistes en octobre 2020.

Après avoir longtemps fait la sourde oreille face à ces accusations, l’opérateur a finalement reconnu les faits en janvier dernier. Aussitôt, la société pétrolière a «immédiatement et systématiquement informé les autorités et engagé un large dispositif pour  circonscrire les déchets, les nettoyer et procéder à leur traitement».

 
GR
 

2 Commentaires

  1. H2oGabon dit :

    Perenco prétend avoir nettoyé ces zones polluées, mais la réalité est tout autre. Voir et lire sur notre site internet le reportage vidéo de Bernard Christian Rekoula (ROLBG) à Etimboué le 2 Février 2021.

    https://h2ogabon.blogspot.com/2021/02/perenco-pretend-avoir-nettoye-ces-zones.html

  2. Perenco, je suis originaire de cette province que vous avez pollué sans scrupules. Quand je lis les mensonges que vous vous permettez d’insinuer sur ce chiffon, j’ai juste envie de vous insulter grossièrement. Mais en fait, je serai ridicule car, cela ne résoudra rien du tout.
    Alors au lieu de jouer à ce jeu doté du mépris qui caractérise l’Homme blanc à l’égard du nègre, vous ferez mieux de vous atteler à nettoyer la grosse pagaille ou bordel que vous avez foutu dans ce coin..OK ?

Poster un commentaire