mdas

Post-doctorante en sciences physiques, spécialisée en chimie des matériaux, Jacky Sorrel Bouanga Boudiombo est lice pour l’édition 2021 du ‘’Prix Pour les Femmes et la Science’’. Prévu le 25 novembre prochain à Kigali, au Rwanda, le prix récompense 20 femmes scientifiques africaines qui se démarquent de par leurs travaux de recherche et engagement pour le développement du continent.

Jacky Sorrel Bouanga Boudiombo sera-t-elle parmi les lauréates du ‘’Prix Pour les Femmes et la Science’’ 2021 ? © Capture d’écran I Gabonreview

 

Impulsé par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) et la Fondation L’Oréal, le ‘’Prix Pour les Femmes et la Science’’ aura lieu le 25 novembre prochain à Kigali, au Rwanda. Pour cette édition, une Gabonaise figure parmi les candidates à ce prix récompensant 20 femmes scientifiques africaines, qui se démarquent de par leurs travaux de recherche et engagement pour le développement du continent. Il s’agit de Jacky Sorrel Bouanga Boudiombo, post-doctorante en sciences physiques, spécialisée en chimie des matériaux.

Ses recherches actuelles s’intitulent portent sur la ‘’Formulation et développement de médicaments : analyse systématique des solutions solides par co-sublimation’’. Attirée dans un premier temps par des études de médecine, Jacky Sorrel Bouanga Boudiombo a finalement fait le choix d’étudier la chimie, qui lui offrait plus de flexibilité et d’innovation pour réaliser son objectif principal : améliorer la vie des gens. C’est la raison pour laquelle elle a fait le choix de consacrer sa carrière entière à la recherche scientifique et l’amélioration de la médecine. Depuis la création en 1998 du programme Pour les Femmes et la Science, 117 Lauréates et plus de 3 500 jeunes scientifiques talentueuses, doctorantes et post-doctorantes, ont été accompagnées et honorées dans plus de 110 pays.

 

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire