TATIE

Après plus de 8 mois passés en prison, soupçonné de malversations financières, l’ancien ministre des Mines n’est plus le président du Rassemblement pour la restauration des valeurs (RV), dont Wilfried Jimmy Moukoumi (vice-président) vient de déclarer la vacance du poste. Une convention extraordinaire est prévue dans les prochains jours, qui aboutira à l’élection du nouveau leader de ce parti membre de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence (MRSE).

Son parti, ayant constaté la vacance de son poste après 9 mois de détention, Tony Ondo Mba n’est plus président de RV. © D.R.

 

Intervenu en décembre 2019, le placement en détention préventive de Tony Ondo Mba semble lui avoir été fatal politiquement. Le député de Bitam qui n’était pas parvenu à faire reconnaître son immunité parlementaire neuf mois plus tôt, sans nul doute pour échapper à la prison, vient de se faire évincer de son poste de président du RV, le parti qu’il a contribué à créer dans le sillage des élections municipales et législatives d’octobre 2018.

Dans une déclaration faite ce samedi 26 septembre, Wilfried Jimmy Moukoumi a déclaré officiellement la vacance du poste de président de ce parti allié d’Ali Bongo qui a récemment lancé son programme d’installation des cellules de base provinciales et communales. Objectif : assurer la «victoire cash» du chef de l’État actuel lors des prochaines échéances électorales.

Basée sur le constat des membres du Bureau politique du parti, la décision rendue publique par le vice-président de RV implique donc que ce dernier «est chargé d’organiser dans les plus brefs délais une convention extraordinaire pour procéder à l’élection d’un nouveau président».

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire