mdas

 

La prison centrale de Port-Gentil a bénéficié, ce mardi 25 mai 2021, d’une opération de testage au covid-19 de ses détenus mineurs. Menée en collaboration avec la juridiction des mineurs, l’initiative a livré un bilan plutôt encourageant sur les 38 échantillonnages.

© D.R.

 

Le laboratoire du Copil de l’Ogooué-Maritime a procédé, ce mardi 25 mai 2021 en début de matinée, à une série de tests covid-19 au sein de la prison centrale de la capitale économique. Il était question d’examiner la contamination dans ce milieu où la promiscuité règne en maître absolu.

© Gabonreview

Pour ce premier acte, 37 détenus et une volontaire du service pénitentiaire, soit 18 garçons et 3 filles tous mineurs et 17 femmes ont bénéficié du contrôle technique et médical du Copil. Ainsi, sur l’ensemble des 38 échantillonnages effectués pour la première fois dans cette prison, rien n’est à déplorer estime l’un des membres du Copil. La situation n’exclut cependant pas la présence du virus dans ce milieu carcéral. «Nous sommes venus faire des tests de dépistage rapide et des tests antigéniques. Le bilan des tests est intéressant puisque, dans l’ensemble, tous les résultats sont négatifs. Mais le virus est bien à Port-Gentil. Donc il faut prendre des préoccupations», a déclaré l’un des responsables Copil Ogooué-Maritime, Gildas Akame.

Le volet sensibilisation et formation sur les mesures barrières a également été déployé dans la même prison, dotée d’un service de prise en charge médicale. «Selon les missions du Copil provincial, il devrait y avoir un programme de formation et de sensibilisation pour ce genre de structure pour la prise en charge en cas de cas la covid-19», a indiqué le membre du Copil provincial. Si l’opération du jour a été initiée grâce à l’appui de la juridiction des mineurs de l’Ogooué-Maritime, il est cependant nécessaire que le personnel paramédical travaillant dans cette prison ait les bons réflexes en matière de prélèvement ou de prise en charge de cas actif.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire