HABANA

 

De 2 535 quatre jours plus tôt, le nombre total de personnes s’étant officiellement déclarées volontaires à recevoir leur première dose du vaccin de Sinopharm contre le coronavirus a connu une légère hausse et dépassait les 3000 au mardi 6 avril, selon le Comité national de vaccination (Copivac) qui y voit une baisse de la méfiance des populations vis-à-vis du produit chinois dont aucun effet secondaire majeur n’a été enregistré jusque-là.

De plus en plus de personnes affluent vers les sites de vaccination du Grand Libreville. © Facebook/Min. Santé

 

Lancée officiellement le 23 mars dernier par des personnels de santé, le président de la République et des membres du gouvernement, la campagne de vaccination a démarré plutôt timidement au Gabon où seule la région du Grand Libreville est concernée. Sur les réseaux sociaux, les populations ont clairement exprimé leurs craintes, voire leur méfiance vis-à-vis du vaccin de Sinopharm dont le pays a reçu 100 000 doses de la part du gouvernement chinois.

Deux semaines après le lancement de la campagne de vaccination, il semble que ces craintes soient en train de se dissiper et que les populations adhèrent peu à peu à l’idée de se faire vacciner. Le Comité national de vaccination en veut pour preuve la légère hausse enregistrée ces derniers jours quant au nombre de volontaires. Au 2 avril, il s’en comptait 2 535 et quatre jours plus tard, le mardi 6 avril, le total des personnes souhaitant recevoir leur première dose du vaccin chinois est passé à 3 171. Ce sont donc 738 personnes de plus qui se sont jointes aux précédentes.

Toutefois, le Copivac n’a pu déclarer que 3 009 personnes éligibles au vaccin jusque-là. Comme depuis le début de la campagne, les femmes continuent d’être les plus réticentes. Seulement 636 ont été enregistrées en deux semaines, alors que les hommes sont au nombre de 2 340 à ce jour.

Pour inciter davantage de personnes à se faire vacciner contre le Covid-19, les autorités sanitaires assurent qu’aucun effet secondaire majeur n’a été enregistré jusqu’à lors parmi les personnes vaccinées.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. MOUNDOUNGA dit :

    Bjr. Bassé! Amen.

Poster un commentaire