TATIE

 

Les écogardes viennent de créer leur structure syndicale. Le syndicat national des écogardes du Gabon (Syneg) entend œuvrer pour l’ «amélioration véritable des conditions de vie et de travail du personnel de l’Agence nationale des parcs nationaux».

Les écogardes viennent de créer leur structure syndicale. © Gabonreview

 

Le Syndicat national des écogardes du Gabon (Syneg) a été porté sur les fonts baptismaux le 12 septembre, au terme de son assemblée générale constitutive. Membre affilié à la Confédération gabonaise du travail Force-Libre (CGT-FL), ce syndicat entend œuvrer pour l’ «amélioration véritable des conditions de vie et de travail du personnel de l’Agence nationale des Parcs nationaux».

«La mise en place du Syndicat national des écogardes du Gabon était devenue une nécessité, pour le bon fonctionnement de l’ANPN. Le Syneg qui devient partenaire social, entend engager des discussions franches et sincères avec la tutelle pour une réelle et véritable prise en compte de ceux et celles qui se déploient chaque jour, au péril de leur vie pour accomplir les missions régaliennes qui leur sont assignées. Il faut donc valoriser l’écogarde sur tous ses aspects», a déclaré le secrétaire général du Syneg, Sosthène Ndong Engonga.

© Gabonreview

La CGT-FL a souhaité que le Syneg ne fasse pas de la figuration dans l’action syndicale mais soit déterminé dans la lutte des classes et l’engagement syndical. «Mes chers camarades, l’occasion vous est maintenant donnée de montrer votre savoir, savoir être, et savoir-faire ; c’est-à-dire, être capables d’appuyer les luttes des travailleurs, des retraités, des travailleurs sans emploi, des pauvres et des immigrants ; d’être capables de défendre les droits syndicaux, les libertés démocratiques et syndicales et les négociations collectives libres  et non imposées», a déclaré le secrétaire général de la CGT-FL Etienne Moussavou.

Pour une meilleure représentation sur l’ensemble du territoire, le Syneg aura des secrétaires exécutifs dans les 13 parcs nationaux ainsi que dans les réserves et aires protégées du pays.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Severin dit :

    Il était temps que ces gens se fasse attendre. Ils font tout le boulot mais ne sont pas récompensés à leur juste valeur. C’est vraiment triste. Maintenant vous pouvez parler comme un seul Homme les gars.

Poster un commentaire