À la suite du constat, qualifié d’amer, par les membres de la société civile et de la diaspora gabonaise sur la gestion du Gabon par l’actuel président de la République Ali Bongo Ondimba, et “son refus de garantir aux citoyens gabonais l’égalité devant le droit, la liberté, l’intégrité et la propriété”, ces derniers viennent de décider de donner un autre ton au projet de la conférence nationale souveraine, réclamé depuis 4 mois.

Marc Ona et Georges Mpaga de "Ça suffit comme ça" - © D.R.

Les membres de la société civile et de la diaspora gabonaise proches de l’opposition ont, à la faveur d’un communiqué, lancé un appel à “toutes les forces démocratiques, tous les citoyens épris de paix, de justice et de démocratie à les rejoindre pour une série d’actions dans les plus brefs délais, pour la tenue de la conférence nationale souveraine”.

«Depuis plusieurs décennies, le Gabon traverse une crise multiforme avec des évolutions différentes. Malheureusement, cette situation dramatique pour l’avenir de notre pays et le devenir de ses populations s’est fortement accentuée avec l’arrivée au pouvoir d’Ali Bongo Ondimba par un coup d’État électoral perpétré le 03 septembre 2009. Ce dernier a instauré un État totalitaire en dissolvant les partis politiques et en violant toutes les libertés et droits fondamentaux imprescriptibles et inviolables pourtant reconnus dans notre constitution», a déclaré Le coordonnateur de la coalition “Ça suffit comme ça”, Marc Ona Essangui. «C’est pourquoi nous invitons toutes les forces démocratiques, tous les citoyens épris de Paix, de Justice et de Démocratie à nous rejoindre pour une série d’actions dans les plus brefs délais. Aussi convions-nous nos compatriotes à se préparer à la tenue de la conférence nationale souveraine en venant massivement se faire enregistrer sur les listes des participants dès le 8 décembre 2012 au siège de l’ONG Publiez ce que vous payez face à l’Hôtel Louis», affirme-t-il. «Le projet de la conférence nationale souveraine en laquelle se reconnaît aujourd’hui le peuple gabonais, reste pour nous, Société Civile et Diaspora du Gabon, la seule voie de sortie de crise

Cette invite adressée à la population gabonaise pour la tenue de la conférence nationale souveraine vise les partis politiques, les syndicats, les ONG, les confessions religieuses, les organisations et autres types d’associations déjà existants, légalisés ou non ; les citoyens désireux d’y participer devant au préalable se constituer en association.

«Ainsi désireux de vivre dans un pays libre et démocratique le peuple Gabonais déterminé entend s’inscrire dans les propos du président américain Abraham Lincoln qui disait : (la gouvernance du peuple, par le peuple et pour le peuple)», a conclu le coordonnateur de la coalition “Ça suffit comme ça”.

 
 

50 Commentaires

  1. Le Petit-Fils de la Veuve dit :

    Marc ONA on te voit venir..

    En son temps, MBA OBAME, alors ministre de l’intérieur, t’invitait déjà à aller droit au but en créant ton parti politique.

    Tu es gabonais, c’est ton droit le plus absolu.

    • ni lire ni écrire dit :

      Je suis bien d’accord. Tout gabonais à le droit d’avoir des opinions politiques et de les exprimer. Mais la confusion des genre n’est bonne ni pour les ONG, ni piur la politique.

    • @Petit-Fils de la Veuve. Quel était le nom du parti politique de Martin Luther King ? Quel est le nom du parti politique de Bernard Henri Levy ? Quel était le nom du parti politique de Malcolm X ? Votre propos est aussi désuet que futile. On finit par se demander si vous êtes capables de dépasser le catéchisme ambiant et de raisonner sans nous répéter les inepties émergentes

      • ni lire ni écrire dit :

        totalement ridicule. Ou est le pacifisme de MLK quand ca suffit comme ça appelle à des exactions sur les béninois? Ou est le talent littériare de BHL? Quant au parti de Malcolm X il s’appelait les Black Panthers party for Self Defense et c’étiat bien un parti politique :
        http://en.wikipedia.org/wiki/Black_Panther_Party

        • Yves dit :

          Malcom X n’a jamais été membre du Black Panther party. Vous vous noyez dans vos idées en spaghettis. Le mouvement dont se reconnaissait Malcom X était appelé le mouvement “Black Power”, qui n’était pas un parti politique mais un mouvement d’activisme. Une philosophie politico sociale.

        • Joec dit :

          Il fallait publier le lien dans lequel ”ça suffit comme ça appelle au lynchage des Béninois”. Ce que je sais, c’est que ”ça suffit” comme critique souvent vertement UN béninois qui d’ailleurs est devenu gabonais.
          Pour le talent littéraire de BHL c’est discutable, il est plus perçu comme un ”jetseteur” qu’un écrivain ou un producteur cinématographique. Beaucoup on d’ailleurs remis en cause ce ”philosophe” (Bourdieu, Pascal Boniface…). En tant que pédégiste vénérien vous devez connaître l’affaire de la Becob( http://surmonchemin.wordpress.com/2011/06/14/bernard-henri-levy-le-fric-et-lafrique/ ). BHL ne vit pas de ses talents littéraires encore moins de ses productions cinématographiques mais du dense lobby médiatico-littéraire qui accompagne chacune de ses productions car il est riche et connait ”les bonnes personnes”.
          Enfin, les Black Panthers n’ont jamais été un parti politique, mais un mouvement de droits civiques. Ils défendaient, à leur manière, la cause noire (ce n’est pas en mettant un lien en anglais que vous aurez raison sur un site qui n’est pas encore passer en mode bilinguisme dans les vestiaires d’un stade de football inachevé !)
          Pour revenir au fond du débat, je ne sais pas en quoi Marc Ona, qui je pense est aussi gabonais, n’a pas le droit de donner son avis sur une question. Lorsqu’une partie (représentative) de la société civile émet une opinion, vous nous sortez ”elle fait de la politique”. Lorsque des étudiants grèvent, vous dites ”ils font de la politique et sont manipuler dans l’ombre”. Lorsque les médecins réclament des meilleures conditions de travail, vous dites ”ils font de la politique” pis encore, les enseignants. Au final, qu’est-ce que faire de la politique, soutenir l’infâme et taire la souffrance?

        • Lalala-Mont Bouët dit :

          Mais alors quelle ignorance! As-tu lu “La barbarie à visage humain” ou “Éloge des intellectuels” pour douter du talent de BHL? 
          Alors que Spike Lee a fait un film qui peut aider ceux qui n’aiment pas ou ne savent pas lire, à connaitre la vie de Malcolm X, tu viens proclamer qu’il était un Black Panther. Quelle honte. Et tu veux donner la réplique aux gens avec de telles lacunes intellectuelles? 
          Malcolm X était membre de la “Nation of Islam”, cher Mr qui court lire et mal comprendre Wikipédia avant de venir déverser son inculture ici. Mais pour Martin Luther King, que vas-tu dire?

          • Lalala-Mont Bouët dit :

            Mais de quoi se mêle Luc Lemaire? Qui vous a demandé ce lien? On a demandé un lien d’article prouvant un appel au lynchage des Béninois et insidieusement, dans un échange auquel vous ne participez pas, vous nous donnez ce lien. Va surtout falloir nous indiquer le passage exact où il est demandé de lyncher des Béninois. Comment justifiez-vous cette intrusion orientée dans notre débat, même si c’est votre site. Ce n’est pas là qu’on vous attend et ce geste cache mal une certaine arrière pensée. Pourquoi n’êtes-vous pas intervenu lorsque quelqu’un se trompait sur Malcolm X? Nous lecteurs, savions bien que cet article existe, mais ce n’est pas à vous d’agir ainsi en prenant partie. Vous viendrez comme d’habitude vous justifier mais vous n’aurez jamais raison et d’ailleurs nous n’en discuterons pas. C’est votre site.

          • Luc Lemaire dit :

            C’est ce qu’on appelle avoir l’esprit tordu !
            1- C’est effectivement mon site et lorsque quelqu’un demande une information, si j’en dispose, je la donne
            2- votre interlocuteur avait répondu avec un autre lien. Bien évidemment, je préfère qu’on lise une article sur gabonreview plutôt que chez d’autres
            3- vous avez une bien curieuse conception de la liberté d’expression…

          • Lalala-Mont Bouët dit :

            Comme prévu vous avez le dernier mot. Mais, tous les posts sont là et on ne voit nulle part le fameux lien d’un autre site posté par notre interlocuteur. De plus votre lien n’est pas celui d’un article prouvant qu’il y a eu appel au lynchage des Béninois. Il y a tant de questions qu’on pose ici dont vous avez les réponses et vous n’intervenez pas toujours. En tous cas on se souvient de votre diatribe contre la société civile et votre sortie ici confirme que n’en pensez pas beaucoup de bien. Pour moi tout cela est clos, puisque je serais toujours sur Gabonreview, même en changeant de pseudo. Merci pour l’épithète “esprit tordu”.

          • Luc Lemaire dit :

            Le post en question a été remplacé par le mien… dans la mesure où il contenait les mêmes informations. Il semble, par ailleurs, que votre mémoire, ou votre attention, soit très sélective quant aux articles et contenus du site. D’autre part, penser différemment de vous est-il un crime ?
            Enfin, sous ce pseudo ou un autre, avez-vous déjà été censuré pour des propos civilisés ?
            Je vous enjoint, à ce sujet, à consulter notre charte déontologique, et en particulier les addendas sur la modération des commentaires. https://www.gabonreview.com/deontologie/

        • Boukoubi Maixent dit :

          @Ni lire ni écrire. Encore hos sujet, comme tiujours. Qui vous a dit que Marc Ona était un clone de MLK ou de BHL ? Il s’agit ci de constater que MLK était de la société civile et qu’il a lutté pour (1) la droit de vote, (2) l’égalité des droits, des thèmes éminemment politiques qui auraient fait dire au gens de peu de réflexion qu’il se mêle de politique. Il s’agit de constater que BHL a pris la tête de la croisade contre la Lybie de Kaddafi. Si c’était ici on lui aurait dit de créer son parti pour parler de politique étrangère… Voilà tout… Le reste ? Du hors sujet et de la cuistrerie comme toujours

          • ni lire ni écrire dit :

            je constate que tout le monde feint d’ignorer la dérive raciste et fascisante de “ca suffit comme ca” dont témoigait le lien que j’avais posté, et que Luc Lemaire, dans une démarche pro domo que je lui pardonne volontiers à remplacé par son lien propre.
            Cela suffit à discréditer toutes vos constructions

  2. mon frère marc ne peut être ni ministre, ni député, ni chef d’administration. il a choisi le rôle de mascotte de ceux qui se cachent toujours derrière les autres pour atteindre leurs objectifs. les leçons du passé ne lui ont pas suffi. quand il se réveillera un jour, marc n’aura toujours pas compris que ce ne sont pas ceux qui parlent le plus fort et avec les mots les plus durs arrivent…

  3. ni lire ni écrire dit :

    “Ce dernier a instauré un État totalitaire en dissolvant les partis politiques et en violant toutes les libertés et droits fondamentaux imprescriptibles et inviolables pourtant reconnus dans notre constitution»
    Ah là là… y a jamais eu autant de partis ! Quant aux violations des libertés, même son frère en est victime ! Y a du ménage à faire, mais je sens que là, il va être motivé !

  4. romabiko dit :

    pourquoi penser tjrs dire comme les PDGistes vous n’êtes pas limité à ça qu’en même, sous d’autre cieux les ONG font pareil on ne leur dit pas de créer un parti politique, que dira t-on de c harpa et Survie sur les bien mal acquis Ces ONG serons donc obliger de créer plusieurs partis politiques au Gabon un parti, au Congo un parti, en Guinée, un autre parti soyons un peu intelligents, ce Monsieur a eut le prix GOLMAN 2009, combien d’homme politique du Gabon ont eut un prix international et pourtant vous parlez comme eux réfléchissez autrement car les idées des politiques du Gabon sont terre à terre, nulles, insensées. Aujourd’hui il y’a une crise au nord mali, qui ont a sollicité, l’ancien président du Burundi, le guinéen qui a assuré la transition en Guinéé Conakri, aucun gabonais Rose Régombé qui soit disant a réussit la transition au Gabon n’est reconnu nul part même pas dans son propre quartier et les vrai gabonais qui sont reconnu de par le monde vous leur demander d’annuler leur vrai combat neutre pour créer un parti politique, dites moi ou et à qui Marc a déjà demander de voter tel ou tels partis politiques en quel années et pour quelle élection si la réponse est à personne alors bouclez la un peu, demandez vous si ce qu’il dit peut aider le Gabon à se développer, si la réponse est oui mettons nous derrière lui pour le bien de nos enfants

    • ni lire ni écrire dit :

      D’où qu’il est neutre le Marc Ona? Il est membre fondateur de l’UFC !

      • Lalala-Mont Bouët dit :

        Est-il donc signataire de la charte de Mouila? L’a-t-on vu à Mouila ou au siège de l’UFC depuis la naissance de ce groupe? Tu fais dans la mauvaise foi, un exercice dans lequel excellent éhontément les bouffe-cadeaux du PDG. J’aurais été celui qui te paye à travailler sur Gabonreview, il y a longtemps que je t’aurais viré, parce qu’au PDG il n’y a pas que des tricheurs.

        • ni lire ni écrire dit :

          très cher ami, si j’étais payé par le PDG, ils auraient fait un bien mauvais investissement. Pour moi le PDG et l’UN sont les deux faces d’une même pièce, celle que l’on vole depuis 50 ans au peuple gabonais. Tous mes posts en témoignent, mais je suppose qu’avec votre logique partisane vous pensez que quand je suis d’accord avec vous je n’ai pas le choix et quand je ne suis pas d’accord je suis le “salaud d’en face”… pauvre Gabon…

  5. demain un jour nouveau dit :

    Le gabonais est un poltron, qui passe son temps a se plaindre de X et Y mais qui a la frousse de prendre ses responsabilites pour obtenir le changement qu’il reclame. Si vous n’etes pas d’accord avec Mr ONa nul besoin de l’insulter ou de lui preter des fausses intentions. Vous etes tjrs dans l’intrigue de tel est manipulee par tel, pffff evoluez un peu bon sang..

  6. Tsonguè dit :

    Ok pour les inscriptions,moi je suis en province comment faire pour m’inscrire avec mon association?

  7. Lalala-Mont Bouët dit :

    Je serais administrateur de Gabonreview que je veillerais à ne pas valider les inepties, propos avilissants et autres lieux communs moult fois ressassés ici sans faire évoluer le débat. 

    En quoi les posts pour cet article du Petit-Fils de la Veuve, de Ni Lire Ni Écrire, de Alain Nicodème Mwenga, sont-ils constructifs? En quoi nourrissent-ils le débat? C’est de la négation gratuite.

    Gabonreview n’en a-t-il pas marre des mêmes propos? Toujours “ils étaient au pouvoir, ils ont fait quoi” ; “AMO avait jeté tel ou tel en taule” ; “les opposants veulent seulement des postes”… Tous ces lieux communs qui ne sont pas des arguments et qui ont déjà été battus en brèche sur ce forum par les meilleurs d’entre nous, mais qu’on nous ramène toujours et toujours parce que leurs auteurs sont incapables de quelque chose d’autre. Tout cela nous fatigue et va faire fuir la qualité. 

    Gabonreview est un site de qualité. Aidez votre lectorat à gagner en qualité du débat. Oui vous êtes des démocrates. Mais, la démocratie est-ce laisser les moins mûrs du ciboulot ennuyer ceux de qui ils pourraient apprendre? On n’est pas à la maternelle à Gabonreview.

     Mais où sont passés La Fille et Le Fils de la Veuve, Guy Massard, Nelson Mandji et autres. N’ont-ils pas choisi de quitter ce désert en idées, ce terrain du lieux commun et du catéchisme PDG ressassés?

    • FINE BOUCHE dit :

      Très juste, pratiquer la réthorique est un art que beaucoup de monde pratique aisement mais étayer les idées, les arguments, le contre argumentaire manque cruellement mais la liberté d’expression es-t-elle que nous ne nous devons nullement de la censurée. Encourgeons nous a plus de respect dans notre échange d’idées.

  8. Infos juste dit :

    Il n’y aura pas de conférence nationale!!. Marc ONA oublie que c’est grâce à Ali BONGO qu’il a pu retirer son prix GOLDMAN aux USA. Il était en prison, enfermé par son désormais mentor AMO, alors qu’ABO l’a fait libéré pour la circonstance.
    Par ailleurs, les Gabonais ne sont pas dupe. On sait qu’il se cache derrière son ONG pour verser dans le domaine politique. Mais qu’il prenne son courage à deux mains et qu’il vienne clairement sur la scène politique comme le lui avait recommander son ex bourreau, désormais mentor AMO en 2009.
    Toutefois, revenons sur la fameuse CNS. Comme le PR avait dit : “avec ou sans vous les logements, se feront”; Amo aussi, par suivisme? rétorque: “avec ou sans lui la CNS se fera”!. C’est tout à fait incongru!. Car même s’ils parvenaient à avoir une bribe d’associations et de quelques partis politiques au rabais en mal d’existence, quelles Institutions de la République auront-ils pour crédibiliser leur réunion et lui conférer le caractère national? Puisque toute les composantes doivent être représentées!. Sans oublié le caractère illégal d’une telle démarche, puisque la conférence nationale ne peut être convoquée que par décret Présidentielle? Quelle sera la légitimité (puisqu’ils adorent se terme) de cette conférence en terme de représentativité et de légalité?…PAF! Réveillez vous, c’est de la pure diversion, tout comme les multiples ultimatums lancés à l’endroit du pouvoir exécutif! Toute cette agitation a pour but de pousser ABO à convoquer cette conférence, alors qu’ils savent qu’il ne le fera pas!! ABO n’est pas son père! C’est ce que certain semble oublier car nostalgique du temps d’OBO qui acceptait tout au nom du dialogue, de la tolérance et de la paix. On sait où tous ça nous a mené et aujourd’hui ceux qui s’y plaisaient, sont les même qui dénoncent cette période et veulent même malicieusement la remettre sur le dos d’ABO en parlant de système BONGO-PDG, comme si la majorité d’opposant aujourd’hui n’en faisait pas parti…suivez mon regard!! Ils sont comptable de la situation actuelle du Gabon, qu’ils laissent celui qui est en train d’arranger le faire…ce qui les intéresse c’est le POUVOIR auquel ils veulent accéder par effraction…il n’y arriveront pas, parce qu’il n’y aura pas de CNS!!.

    • ni lire ni écrire dit :

      Le dialogue, oui, la chienlit, non. Que le Président préside et qu’il se débrouille pour que les élections de 2016 soient transparentes, c’est tout ce qu’on lui demande.
      Que l’opposition cesse de gémir sur son passé lamentable et joue à plein son rôle de proposition et de contrôle. Qu’elle souligne les moyens qu’on lui refuse pour ce contrôle. Qu’elle se batte sur plus de transparence, plus de liberté de la presse. OK. Bravo. Je suis avec elle.
      Que les ONG se battent pour leur objet et que ceux de leurs dirigeant squi ont des objectifs politiques créent ou rejoignent un parti.
      Bref que le Gabon devienne enfin un pays adulte, bon sang de bois ! Ces querelles de cours de récréation pendant que des centaines de milliers de parasites bouffent l’argent du pays en dormant dans leurs administrations sans contrôle et sans sanction depuis 50 ans nous ridiculisent, nous appauvrissent et à long terme nous mènent à l’aventure.

    • Lalala-Mont Bouët dit :

      Finalement dans votre Gabon, personne ne mérite rien. Tout ce qu’on obtient est une faveur du Roi-Dieu. J’aimerais savoir comment c’est grace à Ali que Marc O. a pu récupérer son prix. Expliquez-moi qui ne comprend rien, moi qui croit que le passport est un droit, de même que celui d’aller et venir. Expliquez-moi ça, un peu.

      • Infos juste dit :

        Je vous explique. Avant de récupérer son prix GOLDMAN, Marc ONA était en prison à cause de ses opinions. Il avaient été arrêté par les soins d’AMO, ministre de l’Intérieur d’alors. Cette situation ne pouvait évidemment pas lui permettre d’aller récupérer son prix. C’est alors qu’entre en scène ABO qui intervient auprès de son ami et frère sic! AMO pour obtenir la libération de Marc ONA pour aller récupérer son prix GOLDMAN!. Ce n’est qu’à la suite de cette intervention d’ABO qu’il a été libéré et qu’il s’est rendu aux USA récupéré ce prix. CF avant dernier numéro de jeune Afrique sur l’Interview d’ABO! Donc renseignez vous bien, vous pourrez même l’avoir sur internet. Donc faites attention avant de parler, ils ne vous disent pas tout, parce que au fond, eux même savent de quoi il retourne vraiment! A bon entendeur…!!

        • Lalala-Mont Bouët dit :

          Toujours n’importe quoi et encore une réécriture de l’histoire. Marc Ona n’a jamais séjourné à la prison centrale. La fameuse arrestation arrive en décembre 2008. Elle dure moins d’une semaine dans les locaux de la PJ. Le Prix Goldman lui est décerné le 18 avril 2009, donc 4 mois après sa sortie de la PJ.  Il le reçoit 9 jours plus tard le 27 avril 2009 à San Francisco. L’homme ne sortait pas de prison et Gregory Ngoua Mintsa qui avait été arrêté avec lui s’était déja rendu en France pour l’affaire des biens mal acquis. Personne n’était bloqué. Ton affirmation est un gros mensonge. Il faut se gèner un peu.

    • Atondasimba dit :

      infos partiale et bouffonnes…oui! Ca me troue le cul de lire tous les jours telle conneries sur M.O.E .
      Mais de quoi aurait-il peur s’il voulait créer un parti?
      Lorsque l’opposition (politique) est composée de feuilles mortes soumises à tous les vents comme Me Mayila, on fait quoi?
      on continue la sodomie gigantesque des 40 dernières années sans quelqu’un pour dire que ca fait mal, et on donne la vaseline parce que celui qui pourrait le dire avancerait soit disant masqué derrière une ONG.
      Refléchissez un moment et focalisez sur les finalités…cela vous éviterait d’exposez vos humeurs et nous les nôtres.

      Nous avons besoin de construire un pays, que ce soit avec la majorité, l’opposition d’aujourd’hui et avec la société civile….

  9. manami dit :

    Voila le message d’un gabonais epris de paix et de justice, mais dès lors qu’on se veut conformiste il ne doit pas avoir deux camps pour une même cause, et si l’on regarde bien, ceux qui crient au loup, sont eux aussi des loups je crois savoir que ceux qui soutiennent le pouvoir actuel sont bien des Gabonais et ceux qui sont dans l’opposition à bien y regarder sont aussi des gabonais.Mais bon sang il n’y a pas d’étrangers dans cette affaire, c’est au Gabon où faire de la politique est un bizness très lucratif, et nous comprenons aisément pourquoi on demande à l’armée de tuer son propre peuple à cause du radicalisme des uns et des autres,et aussi les affaires tout cela a un nom “LA MAFIA” pendant tout ce temps les étrangers se mettent plein les poches pauvre Gabon quelle honte!!!

  10. jogaboma dit :

    Chèrs Amis de La société civile,
    D’après Wikipédia,””La société civile est « le domaine de la vie sociale civile organisée qui est volontaire, largement autosuffisant et autonome de l’État ». Une élection est un des événements principaux où la société civile se trouve mobilisée, notamment à travers l’éducation de l’électorat. C’est le corps social, par opposition à la classe politique.
    L’UNESCO entend par société civile, l’auto-organisation de la société en dehors du cadre étatique ou du cadre commercial, c’est-à-dire un ensemble d’organisations ou de groupes constitués de façon plus ou moins formelle et qui n’appartiennent ni à la sphère gouvernementale ni à la sphère commerciale.””

    Cette définition m’autorise à dire que je suis de la société civile ainsi que tous les autres gabonais qui ne sont pas dans un parti politique.Ce que je n’apprécie pas, C’est que Les deux Messieurs sur la photo se prennent pour la societé civile du Gabon,Mr Mpaga,qui passe toujours dans les documentaires de Canal plus,et Mr Ona Essangui participent à la secterisation de ces mouvements.A croire qu’ils deviennent des partis politiques,j’estime pour ma part qu’ils devraient avoir des avis propres et ne pas se mélanger aux partis comme ils le font en ce moment.
    Critiquez,proposez des idées mais ne creez pas d’amalgamme.

  11. Eric Nguema Mba dit :

    En juillet dernier, lorsque je rappelais certaines évidences et les bricologes de “l’opposition gabonaise” et de son faux-nez appelé “société civile”, que d’injures!!! ça ne devrait pas rater aujourd’hui. Cela fait un bon moment que je ne suis plus intervenu ici. Mais, je suis de plus en plus convaincu que ce n’est pas avec l’UN et encore moins avec un Marc Ona qui n’an pas le courage de créer un parri pour se battre en politique contre les politiques qu’on va s’en sortir. Au contraire, toutes ces pitreries à commencer par ce qui s’est passé samedi dernier ne profiteront jamais qu’au régime. A croire que les gens ne réfléchissent pas dans l’opposition (y compris tous ceux qui qualifient de pédégistes ceux qui ne disent pas la même chose qu’eux sur ce site.
    JE PRENDS LE PARI AUJOURD’HUI: il n’y aura jamais de CNS, ceux qui la veulent n’en ont pas les moyens et, à l’évidence, la majorité des gabonais s’en contrefiche.
    Voilà des révolutionnaires qui veulentr faire partir ABO en lui demandant d’organiser lui-même une CNS visant à le faire partir du pouvooir. Vous avez vu ça ou?
    D’ultimatums en menaces diverses, le régime est toujours là. ABO sirt et rentre comme il veut, il va à Mon Bouet, hier au stade et les autres prétendent avoir la légitimité dans le pays!
    Il se trouve que je viens de passer un mois au Gabon. Je n’ai rien vu qui permette de penser que le grand soir c’est demain.
    Pire, je me trouvais dans mon village, pas loin de Mitzic et ce que mes cousins qui ont assisté à la causerie de Marc Ona m’ont raconté m’a sidéré! Etonnez-vous encore que les autres se méfient des Fang. Quand Marc Ona va à Mitzic revendiquer l’UNIFANG sans se rendre compte qu’il offre aux adversaires un bon bâton pour le frapper correctement.
    Quel autre Gabonais va aller suivre un tribaliste pareil?
    Pauvre Gabon!

  12. L'Aristocrate Bleu dit :

    ”En politique, il faut toujours laisser un os a ronger aux frondeurs.” Joseph JOUBERT.

  13. demain un jour nouveau dit :

    @infojuste: vous qui avez les informations et explications justes du pouvoir emergent, pouvez vous nous expliquer comment peut on payer 800 000 euros de cachet pour un match amical? Comment peut on depenser pres d’1 milliard de fcfa pour l’organisation d’un match amical? Quand les hopitaux manquent de tout!quand 2000 eleves etudient sous les tribunes d’un stade! Quand les ordures jonchent les rues! Quand les gabonais sont mal loges! Bref quand le pays va mal! Expliquez nous tres cher

  14. Infos juste dit :

    @demain un jour nouveau: vous me direz que tout ceci c’est de la faute d’Ali BONGO n’est-ce pas? Le fait qu’un certain AMO ait détourné des années durant les budgets de constructions des salles de classes lorsqu’il était ministre de l’éducation nationale, plongeant ainsi le pays dans un déficit grave en salles de classe, c’est la faute d’ABO n’est -ce pas?
    Le fait qu’une société de ramassage d’ordures peine à faire correctement son travail au point où l’Etat se voit obligé d’en racheter les parts et prendre le taureau par les cornes, c’est de la faute d’ABO n’est-ce pas? Et la SEEG c’est la faute d’ABO n’est-ce pas? Et les organisations des consommateurs et autres administrations chargées de l’application des mesures gouvernementale pour baisser les prix et soulager les populations qui ne font pas leur travail, obligeant le PR à descendre sur le terrain, c’est de la faute d’ABO n’est-ce pas?
    Lorsque certaines populations vont construire dans des zones quasi inaccessible, ou construisent de manière anarchique, c’est de la faute d’ABO n’est-ce pas?
    Quant aux hôpitaux, ou cela fait longtemps que vous n’y avez pas mis les pieds ou alors vous faites exprès. Lorsque que le budget de l’office pharmaceutique passe d’un milliard à 2.7 milliards pour la dotation en médicaments et que l’on observe des hôpitaux soit en réfection ou en construction, j’ai du mal à comprendre votre question!!
    Quant au match amical, sachez que le portugal est la 4ème meilleur équipe du monde, elle a donc une valeur marchande certaine! Or lorsque que vous voulez que votre équipe nationale soit confrontée aux plus grandes du monde, lorsque vous voulez qu’elle soit compétitive et qu’elle gagne en expérience pour le rayonnement du Gabon dont elle est ambassadrice, que faites vous? D’autant qu’on a régressé au classement FIFA à cause de la non qualification pour la CAN 2013, et qu’un bon résultat comme celui obtenu nous permet d’engranger des points et rebondir, que faites-vous? De plus, il ne s’agit pas d’1 milliard mais d’environ 525 millions de fcfa, qu’il convient de ne pas considérer comme un gaspillage, mais plutôt comme un investissement pour le rayonnement des panthères et partant de notre cher pays le Gabon!!. C’est le rôle du PR de veiller au rayonnement de la Nation, et je pense qu’il l’assume parfaitement!!

  15. Myboto 1er dit :

    Cessez de parler de Marc Ona comme quelqu’un de serieux. Ou est le serieux quand sur TeleAfrica il declare qu’Olam Gabon c’est pour Ali Ben mais il est incapable de le prouver. Et c’est un malade comme ca que vous defendez? C’est qui Marc Ona? C’est la perfection du tribalisme. Suivez sa derniere intervention dans le Woleu Ntem et vous comprendriez que c’est un fou.

  16. demain un jour nouveau dit :

    C’est exactement cela que j’attendais de vous…

  17. demain un jour nouveau dit :

    J’ai appris ce soir que le mal du Gabon c’est andre mba obame, que si on se retrouve dans cette situation tout cela est de sa faute car il gere le Gabon depuis 1960! Quel fantastique raccourci? Que le match contre le Bresil fut aussi un merveilleux investissement qui nous a fait gagner la CAN 2012 sur notre sol et qui nous a permis de nous qualifier pour celle de 2013 et surtout de preparer notre championnat professionnel de foot qui nous coute 10 milliards. Que le match contre le portugal va surement nous permettre de nous qualifier pour la coupe du monde 2014 au bresil. Que grace a notre remontee dans le classement Fifa peut etre que la banque mondiale, le fmi, le club de londres ou de paris va surement effacer notre colossale dette exterieure. J’ai aussi appris qu’après le new york forum, le gabon a profite grace aux retombees mediatiques de formidable investissements etrangers directs. J’ai appris que suite au championnat du monde de hors bord dispute sur les bords du komo une grande firme a decide de venir cree une usine chez nous occasionnant le recrutement de millier de gabonais… Mais cher infojuste vivez vous reellement dans notre monde? Ou les milliers de millions de cfa que vous avez detourne avec vos amis vos font ils perdre l’esprit?

    • Infos juste dit :

      @demain un jour nouveau: je suis franchement déçu de votre réponse. Qui vous a dit qu’AMO a géré ce pays durant la période que vous décrivez? ou alors, vous confondez Présidence de la République et département ministériel?…je comprends mieux les différents amalgames dont vous êtes friand!
      Toutefois, savez-vous réellement ce qu’un investissement “monsieur”? Lorsqu’au USA, en Europe et ailleurs on mobilise des sommes colossales pour la recherche scientifique est-on sûr que l’on va forcément aboutir à une trouvaille ou à une innovation?…Non! mais pourquoi le fait-on? n’est-ce pas dans l’espoir qu’à court, moyen ou long terme on ait des résultats probants?
      Lorsque vous payez les études de vos enfants “monsieur”, pensez vous que c’est dans l’immédiat qu’ils vous apporteront un bulletin de salaire? ou êtes vous forcément assurez de leur réussite? Pourquoi investissez vous de l’argent pour qu’ils aillent à l’école?
      Aussi, Lorsque vous payez les frais médicaux de votre père, ou de votre mère, lorsqu’ils sont malades ou internés, êtes-vous sûr de leur survie? Pourquoi investissez-vous votre argent? N’est-ce pas dans l’espoir qu’ils aillent mieux?
      Pour finir et au risque de vous décevoir je n’ai jamais détourné un seul centime de ma vie, pour la seule et simple raison que je suis un jeune étudiant en fin de formation, qui estime être la relève de ce pays et qui en observant la vie politique de son pays, s’est objectivement forgé une opinion au vue des avancées et des réalisations effectuées par le PR et son Gouvernement, par rapport à la situation que nous avons connu avant 2009! Comprenez donc que je ne suis ni PDGiste, ni membre du mouvement fasciste de l’ex UN, à bon entendeur…!!

  18. demain un jour nouveau dit :

    Cher infojuste ne le prenez pas mal mais je comprends mieux la naivete de certains de vos points de vue… Car si effectivement vous forgez votre jugement sur la periode de 2009 a nos jours tout en omettant que c’est le PdG qui est au pouvoir depuis 1968. Donc qui doit etre comptable de tout les manquements que vous relevez dans votre commentaire? L’opposition gabonaise ou vos boucs emissaires (ex pdgiste)? Concernant votre notion d’investissement, vous etes etudiants donc surement bien place pour savoir ce qu’on definit par un investissement innoportun..de plus comparer le gachis de 800 000$ dans un divertissement comme un investissement en R&D (recherche et developpement) c’est vraiment prendre les gabonais pour des imbeciles…bref, je vous laisse a vos cheres etudes en vous souhaitant bne reussite…

    • Infos juste dit :

      @demain un jour nouveau, la différence entre vous et moi, c’est que je suis l’action gouvernementale et vous non. Vous vous limitez à des critiques stériles.

      Par ailleurs sachez que : “les institutions ne valent que par les hommes qui les incarnes”. Le PDG est au pouvoir depuis 68 certes, mais depuis 2009 ce même parti a connu des changements notables, notamment au niveau de son leader.

      Cependant, les manquements observés incombent aussi bien à ceux qui désormais se réclament de l’opposition (ex PDGistes), qu’à ceux qui ont eu le courage de rester et tentent de faire amende honorable pour améliorer la situation dans laquelle le pays se trouve.

      Aussi, où voyez-vous un investissement innoportun dans un contexte de préparation de match qualificatif pour la coupe du monde 2014? Sans oublier que c’est quasiment la seule compétition d’envergue qui nous reste?

      De plus, l’analogie entre l’investissement sportif consenti et celui de la Recherche et développement n’a pas été faite en terme de montant, mais de résultats attendus qui dans les deux cas revêtent toujours un caractère incertain! Bref, j’ai l’impression que vous avez besoin d’un bon recyclage “monsieur”, surtout ne le prenez pas mal, mais c’est sincère!!

  19. Tsonguè dit :

    Pffff, piètre analyse!, tjrs dans le divertissement ces sûrement les origines congolaise du pouvoirs , nous voulons du concret les 5000 logement?

    • Infos juste dit :

      Lorsqu’on a rien à dire, il vaut mieux se taire cher ami, au lieu de sortir des idioties. Pour les logements, on est pas en fin de mandat, souffrez d’attendre, 2013 s’annonce une année charnière et j’espère qu’à la fin, lorsque le nombre de logement sera atteind vous fermerez enfin vos bouches!!

      • @Info juste Ogandaga Michel. On se demande qui doit fermer sa bouche…. 5000 logements par an, c’était ça non ? Il ne s’agissait pas de 5000 logemùents en 7 ans. A l’époque déjà on vous disait que c’était impossible au Gabon sans drére de surchauffe économique, mais, comme toujours, vous disiez non… Tout ceci prouve une chose : l’ignorance d’Ali Bongo et lmes siens

  20. Mongomakaya dit :

    Voici les mots ” paix, justice et démocratie ” oui mais qu’elle est la place de la ” santé , éducation , travail ” qui font à mon sens le ” développement ” dont a grand besoin aujourd’hui plus que jamais le citoyen gabonais?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW