En l’espace de deux semaines après les évènements du 15 août dernier, la chaîne de télévision privée TV+ vient de faire les frais d’un commando dont la mission était vraisemblablement de détruire le matériel et de mettre hors-service les installations de cette chaine de télévision appartenant à l’opposant André Mba Obame. Une attaque condamnée par un communiqué du ministère de l’Intérieur, qui annonce l’ouverture d’une enquête.

Nouvelle attaque sur le matériel de TV+ - © Gabonreview.com

On serait tenté de croire que les mauvaises passes pour la chaîne de télévision TV+, propriété du leader de l’opposition gabonaise André Mba Obame, ne font que commencer. Car, comment comprendre qu’en l’espace de deux semaines, ce média privé ait essuyé deux attaques d’un commando dont l’identité reste encore à déterminer ?

Le dernier raid, vraisemblablement destinée à mettre en ruine l’appareillage d’émission et de transmission installé dans les locaux de la chaine situés au bord de mer à Libreville près de l’agence Air France, a eu lieu dans la nuit du 4 au 5 septembre entre 3 et 4 heures du matin. Dans la même nuit, les émetteurs de cette télévision, installés à Nkembo dans le 2e arrondissement de Libreville, ont aussi enregistré une visite malveillante.

«Nous avons été attaqués dans la nuit d’hier à aujourd’hui par un groupe de six personnes au total qui sont arrivées entre 3 heures et 4 heures du matin. Ils ont d’abord pris en otage le vigile qui garde tout l’immeuble. Ils lui ont assené des coups de marteau sur la tête et l’ont jeté dans l’ascenseur pour lui enjoindre de les conduire vers les locaux de TV+. Arrivés devant notre grille, ils ont tenté de la défoncer, mais la porte blindée a pu résister et empêcher l’intrusion des malfrats dans les locaux de TV+» a déclaré Ismaël Obiang Nzé, rédacteur en chef de TV+, joint au téléphone.

«Notre gardien qui se trouve à l’intérieur des studios, a pu alerter immédiatement les gardiens des autres immeubles aux alentours, mais aussi les habitants de l’immeuble où se trouve TV+ et Franck Nguéma (directeur de la chaine de télévision, NDLR), qui a fait appel à la police judiciaire. Celle-ci est arrivée vers 4h 30. Mais le commando avait déjà pris la fuite», a raconté Ismaël Obiang Nzé.

Selon le rédacteur en chef de TV+, dans son équipée nocturne, le même commando s’est projeté, vers 4h30 du matin, sur le site d’émetteurs de TV+ situé au quartier Nkembo de Libreville afin de frapper à nouveau ces installations qui avaient déjà été brûlés par un commando dans la nuit du 15 au 16 août dernier vers 1h du matin. La vingtaine de vigiles protégeant le site de Nkembo s’est interposée vigoureusement et le commando a battu en retraite.

Pour Ismaël Obiang Nzé, le danger supplémentaire est que l’immeuble n’abrite pas seulement TV+. Une ambassade, des personnalités, des services, des hommes d’affaires et d’autres Gabonais y sont également installés. Toutes ces entités craignent désormais pour leur sécurité.

«Qui peut croire qu’Ali Bongo Ondimba est un démocrate quand son pouvoir monopolise les médias publics pour sa propagande exclusive, et agit avec des méthodes anti démocratiques en s’attaquant physiquement aux médias privés pour les bâillonner afin d’empêcher l’opposition de s’exprimer librement. Effectivement, les promesses d’Ali Bongo Ondimba n’engagent que ceux qui y croient, car en réalité nous sommes au Gabon face à une dictature émergente depuis 2009, et c’est dommage pour le développement du Gabon et la cohésion sociale» a déclaré, dans un communiqué, Franck Nguéma, le président-directeur de la chaîne de télévision.

Il a été indiqué que le gardien molesté au marteau est actuellement interné la clinique à El Rapha. Il est revenu du coma dans lequel il avait plongé pour avoir perdu beaucoup de sang.

Communique du ministère de l’Intérieur

Suite aux déclarations faites par Monsieur Ismaël OBIANG NZE, Rédacteur en Chef de la chaîne de télévision TV+, déclarations relatives à une attaque dont aurait été  l’objet le gardien de leurs installations à Libreville, le Ministre de l’Intérieur qui ne l’apprend que par voie de presse, entend saisir la Justice à l’effet d’ouvrir une enquête sur ces supposés actes de violence perpétrés par des inconnus.

Selon le Rédacteur en Chef de cette chaine de télévision privée, cette attaque serait la seconde en l’espace d’un mois. La première ayant eu lieu dans la nuit du 15 au 16 août dernier et qui aurait visé cette fois l’antenne émettrice de la chaîne de télévision.

Sur ces entrefaites, le Ministre de l’Intérieur exprime sa préoccupation face à ces actes perpétrés contre un organe de presse. Des actes qui, s’ils étaient avérés, constituent un fait grave.

Le Ministre de l’Intérieur rappelle qu’au Gabon, la Constitution de la République en son article premier, alinéa 2, consacre la liberté d’expression et de communication. Cette liberté est garantie à tous les citoyens sous réserve du respect de l’ordre public.

Par ailleurs, la loi n° 12/2011 du 11 décembre 2011 sur la presse audio visuelle, cinématographique et écrite, en son article 3 indique clairement que la communication audio visuelle, cinématographique et écrite est libre en République Gabonaise, sous réserve du respect de l’ordre public, de la liberté d’autrui et de la dignité des citoyens.

Le Ministère de l’Intérieur, garant des libertés et attaché à la légalité prendra toutes les dispositions nécessaires pour que les auteurs supposés de ces actes en répondent devant la loi.

Fait à Libreville, le 5 septembre 2012

Jean François NDONGOU
Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique,
De l’Immigration et de la Décentralisation.

 
 

22 Commentaires

  1. Rolexxx dit :

    Mais de qui Ndougou se moque t-il? IL a dont fallu attendre que TV+ essuie de nouveau une attaque pour ouvrir une soit disant enquêté? tout en rappelant le baratin sur la liberté d’expression au Gabon

  2. Le citoyen libre dit :

    Le misnistre de l’interieur prend les gabonais pour idiots ou quoi ? Il sait comme nous qui est a l’origne de ces attaques.

  3. Monsieur le Ministre de l’intérieur n’est ce pas que c’est faux que TV+ a été attaquée plus de 2 fois voire 3 fois si l’on remonte en 2009? Et le décompte journalier de la saisie du matériel à la Cité de la Merde oui qui s’affichait sur le petit écran l’ignorez vous ? Franchement.Bien au contraire vous étiez informé. Ndoungou arrêtes de prendre les gabonais pour les derniers des imbéciles. La presse au Gabon n’est pas libre et ne sera jamais libre tant que celle-ci contredira le pouvoir en place et vous osez parler de démocratie. Mème moi le premier ignare du pays je le sais à plus forte raison vous. Ce fait est très coutumier chez les Bongo. Le père en 1993 fait pilonner Radio Liberté par sa Garde Présidentielle car appartenant à Mba des Bois quand il était le vrai opposant que je connaissais des années 1990 et non celui d’aujourd’hui qui a trahi le peuple opprimé. Pourquoi il n’y a que TV+ qu’on attaque quand je sais qu’il y a une multitude de média dans Libreville qui des fois ne sont pas tendres avec le pouvoir en place. Toi aussi, pourquoi es tu si bête jusqu’à ce point? Qui le CNC met en demeure? EDZOMBLO et ECHOS du Nord car ne partageant pas les idées de la royauté. Que mon petit frère David ELLA MINTSA tente le coup de suivre rien qu’une seconde la voie de ces médias récalcitrant avant qu’il ait atteint son domicile, il trouvera sa dulcinée en train de pleurer car elle vient d’apprendre par le média que son époux dirige un communiqué de la Présidence libellé ainsi; en date de ce jour Monsieur Untel a été nommé Directeur de la RTPDG en remplacement de Monsieur David ELLA MINTSA remis à la dispostion de son administration d’origine ce qui signifie Monsieur vous et allez vous asseoir dans un coin de votre Ministère sans fonction et sans bureau. C’est triste pour un pays qui se dit émergent et démocratique mon oeil oui.

  4. Le citoyen libre dit :

    Comme le ministre de l’intérieur n’est pas le responsable de ces attaques, je suggère que TV+ riposte également pas la force contre ces voyous se sera de la légitime défense. TV+ a le droit de protéger ses biens.

  5. nababy dit :

    je vais vous renconter une histoire ” Si quelqu’un est plus malin que toi il faut etre plus intelligent que lui”.. c’est l’histoire reelle de TV+. creer dans le label BO COMMUNICATION (Bongo et Obame Communication)qui regroupe Radio Nostalgie, Regie Network Africa, Mediaffiche et TV+. Alors en ce temps MBA Obame tout Puissant Controle l’investissement. En 2005, BONGO achete du Materiels pour la RTG1 enfin de couvrir sa campagne electorale sur tout le territoire national, Mais dommage MBA OBAME detourne ce materiel aux Benefices de TV+ en faisant comprendre a Bongo que la RTG1 est une chaine Public alors que TV+ etant privée votre campagne pourra se faire sans heurt. Ainsi le Materiels destiné a la RTG1 fut celui de TV+, les fameuses emmeteurs de TV+ sequestré a la cité de la democratie sont signé RTG1.TV+ jouissant en ce temps de tout le monopole presidentielle il s’installe dans les locaux d’un grand immeuble en face d’Air France non loin de la presidence de la Republique et installe ses emeteurs a la cité de la democratie. en 2008 OMAR Bongo affaiblie par la mort de son epouse, quand il decede MBA OBAME mes ses Plans en execution en prenant pour lui meme le management du groupe BO COMMUNICATION. intelligent mais pas malin, alors qu’il bat sa rude campagne jusqu’a terme il ignore que tous ses emetteurs acquis malhonnetement se trouve a la cité de Democratie fief du parti au pouvoir. comprenez bien que ces emeteurs sont confisqués a tort et a raison pour ce qui savent l’histoire car ceci ne l’appartient pas. si TV+ est massacré aujordhui c’est a cause des “péchés” d’AMO. je vais m’arrété la sinon je risquerai de tout vous dire….

    • Lascott, citoyen gabonais. dit :

      Nababy vous n’êtes pas fatigué de raconter des inepties? Même condamner l’acte vous ne le faites pas, vous croyez distraire qui avec tout ce blabla? Bullshit!

    • Gabonais dit :

      Le farouche nabady est très bien informé. Mais les émetteurs que Bongo achète avec l’argent détourné pour faire couvrir sa campagne par une télévision public (apparemment les Bongos sont plus riches que l’état qui les sort de leur condition misérable) qu’est ce qu’on en a à foutre que l’un de ses complices les lui détourne. Qu’est ce qui dit que c’est un détournement quand on sait que Omar excellait dans la dilapidation de l’argent du contribuable en faisant des cadeaux à ses amis. nabady à voir votre réaction vous devez avoir quelque chose avec ces attaques que vous venez justifier. Vous êtes dangereux pour notre pays. Pourquoi êtes vous si fous et si criminels au PDG? Le mensonge et la mauvaise foi faisant partie de la nature des PDGistes et des émergents, on n’a du mal à distinguer le vrai du faux dans vos histoires calomnieuses sachant qu’il y a plus de faux. Et si ton histoire est vraie pourquoi on ne porte pas plainte à Mba Obame? Parce que le PDG est resté ce syndicat de voleurs qui ne poursuivent pas leurs complices?

  6. le fils du pays dit :

    Après le communication de la présidence sur la bonne santé des PME PMI? qui prétend que la création de ces entités ont augmenté sur le territoire national, le tour est au communiqué du ministère de l’intérieur de faire croire que la presse gabonaise jouit d’une liberté et qu’il condamne leur plan raté.

    Tout ce scénario pour camoufler léthargie dans laquelle le pays se trouve. Car le Gabon n’est pas en crise!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  7. Le Fils de la Veuve dit :

    @Nababy. Racontez-nous aussi l’histoire de Molvision d’Alfred Mabicka et dites-nous ce qu’est devenue cette chaîne ? Après vous verrez si certains ont su gérer ou pas. Ensuite vous faites, comme toujours du hors sujet. Ici il s’agit de la violence organisée et protégée. Ici il s’agit de la liberté d’expression et du pluralisme qui sont mis en danger…. De tout ça nvous ne dites mot mais vous vous lancez dans des élcubrations et pseudo-révélations qui n’ont de valeur que pour vous. Question ? Où Omar Bongo avait-il eu l’argent pour financer l’achat de ce matos ? En arrivant au pouvoir, quelle était l’étendue de sa prétendue fortune ? Répondez cher ami…

  8. nababy dit :

    o fils de la veuve.et a Lascott. savez vous que TV+ se trouve juste a 10 m de la présidence? quel est cette chaine au monde anti-pouvoir qui se trouve dans le périmetre de ses adversaires? rien. renseigner vous aupres des personnes qui frequente la cité de la democratie que sur le matos de TV+ il ya des autocollants d’origine ecrit RTG1. comme pour vous dire que je ne raconte pas des aneries! vous refusez de croire par simple esprit partisant mais la realité est la!!! Tant qu’AMO ne change pas de comportement et n’arrete pas de manipuler ce media il sera toujours traqué!! vous parlez de liberté d’expression meme aux USA le responsable de Wikileaks est poursuivi pour diffusion des documents d’etat! n’est ce pas la un etat democrate? la liberté d’expression s’exerce mais sous le respect de l’ordre public! un media qui diffuse des appels a la desobeissance civile n’est pas un media digne d’exister! le gabon est l’un des pays au monde ou il ya la liberté d’expression mais les politiques utilise mal ses principes! et exploite les media a des fins politiciennes. la preuve au Gabon on n’a des nombreuses chaines et de radio privées, des nombreux medias de presses, de nombreux sites internet ou chacun dit ce qu’il veut. donc ne prenez pas de cas spécifiques pour une généralité ce sont des reglements de comptes entre politicien. nous avons la liberté d’expression au Gabon. et vous communiquez librement sur ce site.

    • Le Fils de la Veuve dit :

      @Nababy. la présidence de la République n’est l’adversdaire de personne. C’est Ali Bongo qui est l’adversaire politique de André Mba Obame. Vous confondez tout. Votre lecture des institutions fleur bon la conception patrimoniale de l’Etat. Vous parlez des étiquettes RTG… ESt-ce à Ali Bongo à qui revient le soin de se faire justice ? Pourquoi instrumentaliser l’Etat pour une querelles de personne. Si Ali Bongo est si convaincu d’avoir été roulé ou plutôt du fait que son père aita été roulé qu’il aille en justice…. Est-ce à Ali Bongo que revient le droit de décider unlatéralement de séuqestrer le bien d’autrui ? Où est la décision de justice qui ordonne une saisie conservatoire des équipements de TV+ ? Quel autorité à Ali Bongo sur la cité de la démocratie ? je vous rappelle qu’au moment où ces éuiqpements ont été séquestrés, votre champion, votre monsieur propre Ali Bongo n’était encore que candidat à la présidence, qu’il n’avait pas encore été nommé par la copine de son papa…. Votree raisonnement pue la confusion entre bien publics et biens privés, il traduit une certaine méconnaissance du fonctionnement des institutions ou simplement une adhésion à la monarchisation du pays, à sa patrimonialisation et finalement à sa privatisation au bénéfice des Bongo…. Un peu triste, quand même….

  9. MissMaroundou800 dit :

    Je suis morte de rire, @ Nababy vous aussi arrêtez comme disent @lascott et le fils de la veuve, pardon là vs ns fatigués de vs entendre. Là on parle de violence organisée pardon, donnez nous votre avis, au lieu de raconter des histoires à tomber sur le C…l sorry mais là c grave pour vs. Tellement ça n’en vaut même pas la peine.

  10. nababy dit :

    MissMaroundou continuez a mourir de rire!!!la femme est faite pour la cuisine.

  11. Chouchou dit :

    @Nababy! Je rejoins les autres qui pensent qu’au lieu de raconter des histoires, nous voulons que votre bonne moral condamne ” l’acte” dont Tv+ a ete l’objet. Au examen du Bac, vous aurez eu un Zero, pour être hors sujet! Il faut coller au text.
    Mais depuis que vous lis, ca fait un bon moment, vous faites penser a quelqu’un qui joui des largesses du pouvoir gabonais qui ne veut pas perdre ce qu’il a. Je suis sure et certain que votre Business marche tres bien, mais de peur de le perdre, si Mr. Ali et boote du pouvoir, Vous vous a donner la critique a deux balle! S’il vous plait Mr. Nababy elevez le debat! Je suis sure que meme vous meme vous savez que ce que vous dites n’a

  12. Chouchou dit :

    N’a rien a voir avec le sujet! Merci et bonne journee.
    Du courage pour mes freres gabonais et un gros bisous a mes ravissantes soeurs gabonaises.

  13. Chouchou dit :

    Si vous pensez que la Femme est fait pour rester a la cuisine! He bien tout le monde ici pense que vous etes sexist. Cela fait penser aux principes d’une religion dont le chef du pouvoir que vous defendez est Rais! Haha demasque!
    Quand quelqu’un repond aussitot a une personne par ce genre de reponses, Mr. Nababy vous perdez votre calme! Cette personne Peut ne pas être une miss mais se faire passer pour! Un Homme ca repond pas du tac au tac! Ca reflechi d’abord.
    Courage mes freres gabonais et bisous a mes ravissantes soeur gabonaises.

  14. MissMaroundou800 dit :

    Honte à tes propos @ Nababy.

  15. MissMaroundou800 dit :

    Et j’oubliais de te dire, honte à toi. @ Chouchou a tout dit et les autres aussi. Donc tu vois pauvre yoyo c’est toi qui devrait aller te cacher, par ce que là nous tous ici tu nous gazzzzzzzze.

  16. MissMaroundou800 dit :

    @ Nababy tu as surement une espèce de croyance, de foi dans ce que tu dis, tu es même trop convaincu, trop sûr de toi, surement trop même quoi ! Alors j’ai envie de te dire, reste là tu es… Laisse les autres penser ce qu’ils veulent. À t’entendre on dirait un dictateur je pèse mes mots alors là je te rassure… SI TOUT VA BIEN POUR TOI EN CE MOMENT,c’est ton problème tant mieux pour toi tant pis pour les autres hein…??? JE VOIS en vous lisant l’Égoïste de Service, le Frustré ou bien ; on veut comprendre…lol En tout cas je constate que vs appréciez ce rôle…?

  17. ni lire ni écrire dit :

    Je pose juste quelques question, je ne prétends pas avoir les réponses :
    pourquoi le ministère de l’intérieur ne l’apprend il que par voie de presse?
    Pourquoi les victimes n’ont elles pas déposé plainte à la Police?
    Qui pense à faire un communiqué de presse quand il est attaqué, avant d’aller seulement déposer plainte?
    Quel intérêt aurait le pouvoir à faire de manière clandestine ce qu’il a la possibilité de faire au grand jour (et ne s’est hélas pas privé de faire par le passé)?
    Bref à qui profite tout ce boucan?

  18. stonzzyyyyy dit :

    Bonjour tout le monde, je prends les commentaires en cours. Juste vous dire que, personnellement je ne suis pas surpris des propos de Mr/Mlle ou Mme Nababy. S’il s’agit d’un garçon, il est sans aucun doute pédé ou transexuel, si c’est une fille, elle est lesbienne.Je ne saurais quel genre lui donner tellement ses propos sont inconséquents. d’abord, je n’ai jamais vu autant de fautes d’orthographe pour une personne qui a atteint le minimum de sixième, c incroyable!! chaque mot est une faute, pas d’accord, pas de cohérence, aucune notion de grammaire…Avant de se décider à commenter des articles Mr/Mlle/Mme, relisez-vous svp!! Au-delà de toutes les bétises que vous racontez, vous êtes un vrai danger public!! La dictée est un bon exercice pour vous. Il semble clair qu’avec votre niveau, vous ne pouvez que prétendre les intérêts de ce système, vous n’avez pas trop le choix..vous êtes bête!!!

  19. Le Patriote dit :

    Eh les frères, c’est à un autre frère à qui vous vous adressez, soyez pas trop durs comme ça. En plus, pour ramener quelqu’un sur le droit chemin, pas besoin de toute cette brutalité verbale. Pas besoin d’injurier les autres même si on est revolté. Sinon, vous finirez vous aussi perdus.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW