La compagnie sud-africaine de transport aérien, Airlink, desservira le Gabon dans les prochaines semaines. C’est ce qu’il ressort de l’audience accordée récemment par le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet à l’ambassadeur de la République d’Afrique du Sud à Libreville, Queen Anne Zondo.

L’arrivée au Gabon des premiers Embraer de la South African Airlink est prévue avant la fin du premier trimestre 2019. ©TXVAGEEK

 

Le marché du transport aérien gabonais intéresse les Sud-africains. A en croire l’ambassadeur de la République d’Afrique du Sud, la compagnie Airlink devrait dans les prochaines semaines desservir la destination Gabon.

Premier réseau majeur de l’Afrique du Sud, grâce à son développement dans les villes moyennes et les centres économiques importants, cette compagnie aérienne devrait opérer des vols directs, Libreville-Johannesburg.

La date du début des opérations n’a pas été fixée. Cependant, il est désormais certain que la compagnie aspire à quitter sa zone d’influence traditionnelle pour se déployer sur d’autres marchés, notamment au Gabon.

«Une perspective qui intervient au moment où les activités du transport aérien piquent du nez dans le pays et où le ciel gabonais connaît un regain d’intérêt de la part de nombreuses compagnies aériennes du continent et internationales», assure-t-on du côté de Libreville.

Avec une quarantaine d’appareils, basée à Johannesburg, South African Airlink dessert également une quarantaine de destinations dans plusieurs pays africains. Outre l’Afrique du Sud, le Botswana, la liste compte également le Lesotho, Madagascar, Mozambique, Namibie, Zambie et Zimbabwe, entre autres.

En 2016, elle a transporté 1,4 million de passagers, dont 70% voyagent pour leurs affaires et 30% pour leurs loisirs.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW