Author Archive: Roxanne Bouenguidi

Maintien de l’état d’urgence sanitaire : Légitimation de la défiance

Quels desseins, le gouvernement poursuit-il ? Son action s’inscrit-elle dans la défense de l’intérêt général ou vise-t-elle plutôt à protéger des intérêts partisans et privés ? Pourquoi cette surdité aux cris de détresse des acteurs de l’économie populaire ? © Facebook/PresidenceGabon

  Convaincue de n’avoir de comptes à rendre à personne, l’équipe de Rose Christiane Ossouka Raponda a reconduit son dispositif sans soumettre un «rapport circonstancié» à l’appréciation du Parlement. Cette gouvernance hérétique l’éloigne des gouvernés.    L’état d’urgence sanitaire peut-il être prorogé sans l’aval du Parlement ? Les restrictions aux libertés […]

 
 

Régulation des réseaux sociaux : La confiance, unique préalable

Ossouka Raponda veut-elle transformer le CNPDCP en une police de la pensée, chargée de traquer les internautes ? Croit-elle pouvoir faire plier les Gafam (Google-Apple-Facebook-Amazon-Microsoft) ? Partout dans le monde, la régulation des réseaux sociaux reste un casse-tête. [Illustration] © pikist.com

Contrairement aux insinuations de la Première ministre, les données à caractère personnel ne sont pas menacées par les internautes. Ils sont mis en péril par le déficit d’Etat de droit.     Tout le monde en a conscience : les réseaux sociaux diffusent beaucoup de «fake news». En conséquence, peu d’internautes […]

 
 

Lutte contre le covid-19 : Controverse sur la stratégie du gouvernement

Reflet d’une incapacité à inventer des solutions conformes à la réalité locale, l’attitude du gouvernement souligne une curieuse conception des relations entre gouvernants et gouvernés. Peu adaptée au contexte local, la stratégie du gouvernement est la source de nombreux problèmes. © Gabonreview/Shutterstock

  S’il veut éviter l’effondrement de l’économie ou s’il entend prévenir le délitement des liens sociaux, Ali Bongo gagnerait à mettre le gouvernement en garde contre la dramatisation et la psychose.   En mars dernier, Ali Bongo mettait l’opinion en garde contre trois dérives : la dramatisation, la psychose et la […]

 
 

Au lendemain de son décès : ATT, militaire mais démocrate

Amadou Toumani Touré (ici, au parlement européen, à Strasbourg en septembre 2010) n’a jamais cherché à se donner un vernis de légitimité par des élections truquées. A l’inverse de nombreux chefs d’Etat, il ne s’est jamais posé en homme providentiel voire en messie. © AFP/Raveendran

  S’il sera toujours accusé d’avoir laissé les islamistes prendre pied dans le nord de son pays, Amadou Toumani Touré n’a ni songé à s’accrocher au pouvoir, ni cherché à organiser des élections truquées, encore moins voulu se poser en homme providentiel.   Pas ce commandant en chef des armées […]

 
 

Présidentielle US : Désir d’apaisement

En choisissant comme colistière Kamala Harris, une femme métisse née d’un père noire venu de Jamaïque et d’une mère venue d’Inde, Joe Biden a envoyé un message aux minorités, se posant en homme d’ouverture et de rassemblement. © Getty Images/foreignpolicy.com

  L’élection de Joe Biden traduit la volonté des Américains de revenir à une gouvernance plus classique. Mais cet homme représentatif de l’élite traditionnelle, devra aller au-delà des valeurs de décence et de respect.   Ils avaient besoin d’apaisement. Ils nourrissaient le désir de calmer les tensions. Ils avaient envie […]

 
 

Présidentielle controversée en Côte d’Ivoire : Un échec partagé

L’entêtement d’Alassane Ouattara a froissé ses mentors. Passant outre les conseils de son homologue français, il a déroulé son agenda. Se moquant des inquiétudes du secrétaire général des Nations-unies, il a choisi de passer en force. © Jeune Afrique/Reuters/Luc Gnago

Le vaudeville en cours résulte d’une erreur de diagnostic de la part de la France, des Nations-unies et d’Alassane Ouattara lui-même. Au lieu de faire de la réconciliation nationale leur priorité, ils ont parié sur l’économie.   Présentée comme un technocrate de haut vol, Alassane Ouattara a longtemps été décrit […]

 
 

Annulation des mesures en lien avec la réouverture des lieux de culte : La rançon de l’orgueil

(Guy Patrick Obiang et Lambert Noël Matha). Face à la détermination de l’église catholique, le pouvoir a été contraint de revoir sa copie. Initialement, il avait tout misé sur la coercition. Mélange d’arrogance, d’improvisation et de bricolages juridico-institutionnels, la pratique politique en vigueur peut conduire aux pires extravagances. © Gabonreview/Capture d’écran sur Gabon 24

  N’ayant jamais cru aux vertus de la concertation et de l’écoute, le gouvernement a lâché du lest après avoir abattu sa carte maîtresse : le recours à la force. Face à la détermination de l’église catholique, il a été contraint de revoir sa copie.   Victoire de la foi ou […]

 
 

Ali Bongo face au bras de fer Gouvernement-Églises : Douche froide pour les sécurocrates

Ayant suscité émoi et consternation, ces scènes resteront à jamais la traduction du refus du gouvernement de se mettre à l’écoute et de sa tendance à tout régler par la force. Reste à savoir si la Première ministre, le ministre de l’Intérieur et celui de la Santé sont disposés à faire montre d’humilité. © Gabonreview

  Le président de la République a intimé au gouvernement l’ordre de prendre langue avec les confessions religieuses. Pour les adeptes du tout-sécuritaire, c’est un cinglant désaveu.   Douche froide pour les sécurocrates du régime. Désireux d’éviter la prolongation du bras de fer, le président de la République leur a […]

 
 

Bras de fer gouvernement / Églises : De l’huile sur le feu

Si le ministre de l’Intérieur est aussi celui des cultes, son rôle se résume à deux aspects : les relations avec les autorités religieuses et le respect de l’ordre public durant les offices. Pour rien au monde, il n’a le droit de s’inviter dans l’organisation des rites et cérémonies. © Gabonreview/Shutterstock

  En voulant affirmer leur pouvoir sur les affaires religieuses, le ministre de l’Intérieur et de son collègue de la Santé ont sombré dans le péché d’orgueil, dévoilant une curieuse interprétation de la laïcité.   A travers un train de mesures pas toujours cohérent, le pouvoir a choisi de bomber […]

 
 

Bras de fer gouvernement-Églises : Ni césaro-papisme ni enfermement

Ayant fait montre d’entêtement jusque-là, le gouvernement gagnerait à revoir sa copie d’ici au 25 du mois en cours. En tout cas, il prendrait un risque inutile en sombrant dans le péché d’orgueil. © Gabonreview/Shutterstock

  En essayant de réinventer la liturgie chrétienne, le gouvernement a essayé de placer le pouvoir spirituel sous le contrôle du pouvoir temporel. Pour éviter l’escalade, il faut mettre le holà à cette volonté de tout imposer par la force ou la coercition.   En essayant de réinventer la liturgie […]