Les activités de la 15ème Journée nationale de la femme qui ont débuté le lundi 16 avril sur l’ensemble du territoire gabonais, ont enregistré ce mardi la remise du Grand Prix du Président de la République à l’Association Bia Fe Bine, lauréate de cette année 2012.

Bia Fe Bine femme gabonaise Prix du Président de la République Journée de la Femme

 

Placée sous le thème de l’autonomisation de la femme gabonaise, les activités ont permis lundi d’organiser un atelier sur le renforcement des capacités en genre et droits de l’homme et le lancement de la décennie africaine pour l’égalité entre les hommes et les femmes. Durant la compétition ayant permis aux différentes associations, ONG, groupes de femmes etc. de s’illustrer par leurs activités, c’est l’Association Bia Fe Bine (Nous aussi, nous sommes…) de la province septentrionale du Woleu-Ntem qui a été portée sur la plus haute marche.

Elle a ainsi remporté le Grand Prix du Président de la République, qui consacre leurs efforts dans la recherche de l’autonomisation de la femme gabonaise, mais aussi leur participation au processus de développement du pays. C’est donc un chèque de 20 millions de francs CFA, remis par le président de la République Ali Bongo Ondimba, à la Cité de la démocratie de Libreville, qui vient récompenser les activités de cette association axées sur le secteur agricole dans la province du Woleu-Ntem. Une façon d’aider ce groupe de femmes à faire davantage la promotion de leurs programmes et de les aider à investir dans des activités socio-économiques, génératrices de revenus.

En ce sens, dans son mot adressé à la femme gabonaise, le Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba a déclaré : «Je saisis cette solennelle cérémonie pour réaffirmer que l’autonomisation de la femme est un vaste chantier qui nous permettra de prendre en compte les thématiques fondamentales de la promotion de l’égalité de genre pour un développement durable. Il s’agit entre autres, des thématiques telles que : femmes et environnement, femmes et pauvreté, femmes et éducation».

Institué en 1998 par le Gouvernement gabonais, cette Journée du 17 avril permet d’année en année aux femmes de présenter leurs produits à travers la foire-exposition-vente et des journées portes-ouvertes, des causeries-débats, entre autres qui sont organisée pour l’occasion.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW