Taylor Mabika vient de désigner Elisée Maixant Mbemba comme nouveau promoteur et représentant au Gabon. Une nouvelle collaboration qui marque vraisemblablement la fin de l’idylle entre le boxeur et Yoka Com’Event, qui assurait la promotion du pugiliste jusqu’ici.

Taylor Mabika (photo) a désigné Elisée Maixant Mbemba comme nouveau promoteur et représentant au Gabon. © Gabonreview

 

Dans le cadre de défense de son titre de champion World Boxing Council (WBC) francophone, Taylor Mabika a décidé de s’associer à un nouveau promoteur et représentant au Gabon. L’heureux élu sera aussi le porte-voix du pugiliste auprès de la Fédération gabonaise de boxe (Fegaboxe) et le ministère des Sports.

«N’étant pas au Gabon, j’ai mandaté le promoteur Elisée Maixant Mbemba de me représenter auprès de la Fégaboxe, du ministère des Sports et devant toute autorité utile et nécessaire à l’organisation de ce combat», a déclaré Taylor Mabika dans une récente vidéo. Le Gabonais a décroché sa ceinture WBC Francophone des lourds-légers face à l’Albanais Nuri Sefri, en juin 2018 à Libreville.

Depuis cette date, le champion cherche désespérément un adverse pour remettre son titre en jeu, au risque de perdre sa ceinture. Dans cette quête, Taylor Mabika aurait eu des retours selon lesquels certains indélicats se seraient infiltrés dans les administrations aux fins de jouer les «managers» ou «promoteurs». D’où sa décision de désigner publiquement Elisée Maixant Mbemba comme promoteur et représentant au Gabon.

«Il est aussi autorisé à démarcher avec tout sponsor public ou privé à organiser le combat du titre WBC Francophone. Aucune autre personne ni société n’est autorisée à me représenter au Gabon», a insisté le boxeur. Cette sortie de Taylor Mabika confirme par ailleurs une rumeur dans les tuyaux depuis plusieurs semaines : la fin de l’idylle avec Yoka Com’Event. Ces trois dernières années, notamment, c’est cette société spécialisée dans l’évènementiel sportif qui assurait la promotion et la représentation de Taylor Mabika au Gabon.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW