Engagée dans la défense des causes de femmes ainsi que pour leur autonomisation, l’association Unspoken Angels a fait don de matériel au Centre de métiers des femmes (Cemef), le 16 mars à Libreville. L’action vise à renfoncer les outils de cet établissement spécialisé dans la formation professionnelle.

Les représentants de l’association Unspoken Angels lors de le remettant à la directrice du Centre de métiers de la femme, le 16 mars 2019. © Gabonreview

 

L’association Unspoken Angels a manifesté sa solidarité envers les femmes gabonaises, à travers la dotation de matériel au Centre de métiers de la femme (Cemef), le 16 mars à Libreville. Le don est constitué entre autres, d’ordinateurs, machines à coudre, blouses, chaussures, pagnes, ficelles, mètres et autres instruments nécessaires à l’apprentissage des métiers de la santé et de l’hôtellerie.

Le geste d’Unspoken Angels vise à renforcer le Cemef en outils nécessaires à la formation professionnelle des femmes dans ses différents domaines. «L’action d’Unspoken Angels répond surtout à la vocation de Eudoxie Bridges, fondatrice de notre association», a expliqué la  responsable locale de l’association. «Cette vocation est de valoriser la femme et d’œuvrer pour son l’autonomisation», a ajouté Amandine Ogouebandja.

Une initiative saluée par la directrice générale du Cemef. «Nous sommes très émus par ce geste. Il vient à point nommé. D’autant qu’il permettra à nos filles de mieux assimiler les enseignements. Nous vous en remercions et transmettez surtout nos remerciements à la fondatrice», a déclaré Dorine Nombo.

Cette dotation est loin d’être un cas isolé, Unspoken Angels ayant posé des actions similaires dans d’autres établissements scolaires et orphelinats du pays et à l’endroit de structures de défense de droits de la femme.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW