Selon son manager, La Diva aurait multiplié les prestations ces derniers jours sans véritablement prendre de repos avant chaque scène. Haff Le Boss assure qu’elle ne court plus aucun danger et que la chanteuse est suivie par un médecin.

La chanteuse Creol, victime d’un malaise sur scène, le 11 août 2019, est en repos (photo d’archives). © D.R.

 

Creol La Diva s’est écroulée sur la scène du festival «Gabon 9 provinces» dans la nuit du 11 au 12 août à Libreville. Ce que le public a d’abord pris pour un malencontreux faux-pas de la chanteuse que l’on connaît plutôt facétieuse, voire extravagante, était en fait «un malaise», informe Michel Metogo qui a collaboré quelques années durant avec l’artiste. Si le patron de la structure MM Management dit l’avoir eue au téléphone ce matin, il ne nie pas que les choses auraient pu être graves, compte tenu du rythme de travail de l’interprète de «H20» ces derniers jours.

«Son malaise était dû à un excès de travail, confirme Haff Le Boss. Nous avons énormément travaillé ces deux dernières semaines, notamment au Cameroun où elle a presté en début du mois courant. Par la suite, nous sommes allés à Ndjolé où nous avons eu plusieurs activités en plus du concert, tout en comptant un passage à Ntoum. Avant de monter sur la scène du festival Gabon 9 provinces, ce même 11 août, Creol avait une prestation au Bateau Ivre.»

Pour son manager, la chanteuse «a été victime d’un surmenage». Il assure toutefois qu’«il n’y a rien de grave. Le médecin qui la suit, lui a recommandé du repos et prescrit des médicaments, lui a d’ailleurs demandé de ne pas utiliser son téléphone plus que nécessaire». Pour l’heure, La Diva qui ne sait pas quand elle pourra renouer avec la scène rassure ses fans de ce qu’elle s’en remettra très vite.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW