Les meilleurs lycéens de Moanda ont été récompensés par la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), le 22 juin. Au nombre de 22, les élèves ont reçu des lots de matériel didactique et manuels scolaires.

Photo de famille entre les «élites» de Moanda et les officiels, le 22 juillet 2019. © Gabonreview

 

Entreprise citoyenne engagée dans la formation et l’éducation des jeunes, la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) a récompensé les meilleurs élèves de Moanda. Le 22 juin, la société minière y a organisé la première édition de «Les élites», cérémonie au cours de laquelle les meilleurs élèves de la commune ont reçu d’importants lots de matériel didactique et manuels scolaires.

«Il faut restituer cette cérémonie dans un contexte de performance, d’excellence», a indiqué le directeur général de Comilog. «Les enfants doivent retenir que l’excellence, la rigueur et la discipline payent. C’est avec ces valeurs que l’on construit son avenir personnel et celui du pays. Cette jeunesse est souvent stigmatisée, c’est vrai. Mais elle peut aussi être magnifiée par des cérémonies comme celle-ci. Il faut récompenser l’effort au travail», a déclaré Léod-Paul Batolo.

Un geste salué par les enseignants. Selon le proviseur du lycée technique Fulbert Bongotha, Comilog, à travers cette action, permet à la jeunesse de Moanda, celle du Haut-Ogooué et du Gabon en général, de rêver d’une école de qualité, gage d’un avenir meilleur.

«Cette cérémonie en phase avec la vision prônée par les plus hautes autorités de l’État, revêt plusieurs idéaux majeurs du chef de l’État. À savoir booster l’esprit de compétition et d’effort dans nos établissements, promouvoir l’excellence, le travail et la discipline de nos élèves, développer l’esprit de partage et l’égalité des chances de toutes les couches sociales du pays, distinguer et encourager les élites, relever les grands défis actuels de la mondialisation afin que l’école gabonaise soit plus compétitive», a souligné Arnold Nkouele Biyoghe.

S’il a reconnu que beaucoup reste à faire, Arnold Nkouele Biyoghe, au nom des enseignants, a encouragé cet élan de partage et de solidarité, qui aidera les établissements de la commune à s’orienter de plus en plus vers des «métiers novateurs pour la formation de l’élite de demain».

Les élèves n’ont pas manqué de remercier les dirigeants de Comilog. «L’année académique 2018-2019 restera à jamais gravée dans nos mémoires, car c’est un geste grandiose de votre part, non seulement pour nous récompenser, mais aussi pour susciter l’excellence auprès des élèves de Moanda», a déclaré Philippe Nze Aboghe.

À Moanda, Comilog participe depuis 50 ans à la formation d’une élite de qualité. Au-delà de ses nombreuses actions pour améliorer les conditions de vie et d’apprentissage dans les lycées et collèges de la commune, la société dispose d’un fleuron éducatif (Groupe Henry Sylvoz), présenté comme un «puissant symbole de l’égalité des chances pour la jeunesse».

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW