Opposé au Soudan du Sud le 12 octobre à Libreville, lors de la 3e journée des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations (Can 2019), le Gabon s’est imposé (3-0), grâce à Denis Bouanga, Aaron Appinangoye et Hassan Djeng.

Un moment de la rencontre qualificative pour la Can 2019 entre le Gabon et le Soudan du Sud, le 12 octobre 2018. © Facebook Alain Claude Bilie-By-Nze officiel.

 

Les Panthères du Gabon ont repris l’espoir d’une qualification en Coupe d’Afrique des nations 2019, en s’imposant face au Soudan du sud, lors de la 3e journée des qualifications disputée le 12 octobre à Libreville.

Les poulains de Daniel Cousin ont grappillé trois points, à la suite d’une victoire (3-0). Le premier but du Gabon a été inscrit par Denis Bouanga, d’une frappe sèche du pied gauche à la 28e minute, après s’être débarrassé du défenseur soudanais d’un coup de sombrero.

Le deuxième but est intervenu à la 57e minute sur une tête d’Aaron Appinangoye, à la suite d’un corner tiré de la gauche vers la droite par Denis Bouanga. Le troisième but a été marque le défenseur soudanais, Hassan Djeng, contre son camp à la 85e.

Auteurs d’une partie réussie, les poulains de Daniel Cousin ont dominé territorialement les soudanais. À l’issue de la 3e journée, les Panthères du Gabon totalisent 4 points dans la poule C, constituée du Mali, du Burundi et du Soudan du Sud.

Le 16 octobre, les Panthères affronteront la même équipe à Djouba, lors de la 4e journée des qualifications. L’enjeu de cette rencontre est connu : Le Gabon doit obligatoirement s’imposer. Ce qui le placerait dans une position confortable, avec sept points, avant les deux dernières journées de qualifications prévues face au Mali à Libreville et face au Burundi à Bujumbura.

Un résultat autre qu’une victoire, compromettrait considérablement les chances de qualification des joueurs de Daniel Cousin à la phase finale de la Can 2019, prévue au Cameroun.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga

 
 

1 Commentaire

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW