Libreville accueillera la 44e Assemblée générale de la Fédération des sociétés d’assurances de droit national africaines (Fanaf) en février 2020. Le comité d’organisation, qui tient à la réussite de cet évènement, a échangé le 12 avril avec les structures hôtelières qui vont accueillir environ 1500 invités de la Fanaf.

Le président et le secrétaire général de la Fegasa lors de la rencontre avec les hôteliers. © Gabonreview

 

La Fédération des sociétés d’assurances de droit national africaines (Fanaf) tiendra sa 44e Assemblée générale en février 2020 à Libreville. Pour réussir cet évènement que le Gabon accueille pour la première fois, le comité d’organisation est déjà à pied d’œuvre à Libreville. Ce comité présidé par la Fédération gabonaise des sociétés d’assurances (Fegasa) a échange, le 12 avril avec les établissements hôteliers de Libreville retenus dans le cadre de cet évènement. «Nous avons reçu les hôteliers pour faire le point de nos capacités sur le marché et les tenir officiellement informés de la tenue de cet évènement qui naturellement a des retombées économiques qui ne sont pas négligeables», a déclaré Alain Michel Massoussou, président de la Fédération gabonaise des courtiers d’assurances (FGCA) qui assure la vice-présidence du comité d’organisation.

Environ 1500 personnes sont attendues pour l’évènement et le comité d’organisation attend des structures hôtelières la mise à disposition de leurs meilleures chambres, un personnel d’accueil maîtrisant en plus du français des langues comme l’anglais, l’espagnol et le portugais. «Nous attendons que les chambres attribuées aux participants soient les plus qualitatives possible, confortables avec un accueil de haut niveau», a fait savoir le comité d’organisation. Selon le cahier des charges de la Fanaf, le comité attend des hôtels et des équipements appropriés, à l’instar d’un desk info Fanaf 2020 dans le hall principal pour orienter les participants, un accès Internet 100% opérationnel, un espace Business work (imprimante, fax).

Avec l’appui du ministère du Tourisme, une vingtaine de structures hôtelières ont été recensées pour un total de 1509 chambres. Une liste de personnalités à accueillir qui sera confirmée 2 mois avant la rencontre, sera confiée à chaque établissement. «Des informations que nous avons reçues ce matin, nous ne devons pas avoir d’inquiétudes. Les hôtels sont disposés à nous offrir ces capacités», a assuré Alain Michel Massoussou.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW