Au terme de trois jours d’échanges et partage d’expériences, le Forum pour l’entrepreneuriat et la reconversion professionnelle (FERP), organisé, du 20 au 22 juin à Port-Gentil, par le ministère du Pétrole et des Hydrocarbures, en partenariat avec Total Gabon, s’est achevé sur une note de satisfaction générale, notamment avec la sélection de 450 jeunes entrepreneurs dans plusieurs secteurs d’activité.

Une partie des lauréats du Forum pour l’entrepreneuriat et la reconversion professionnelle posant avec le directeur général des Hydrocarbures et le directeur général de Total Gabon, le 22 juin 2019, à Port-Gentil. © Gabonreview

 

© Gabonreview

Le Forum pour l’entrepreneuriat et la reconversion professionnelle s’est achevé le 22 juin à Port-Gentil. Au terme de ces 72 heures de travail, des lauréats ont été retenus pour bénéficier de l’accompagnement promis dans le cadre de la promotion des Activités génératrices de revenus (AGR).

Clôturant ces assises de la capitale économique, le directeur général des Hydrocarbures, Bernardin Mvé Assoumou, a salué l’initiative en prenant solennellement l’engagement d’accompagner les candidats retenus dans leur cheminement. «Entrepreneur», vous le serez. Nous prenons l’engagement de vous accompagner dans la gestion de vos activités pendant un an», a affirmé le représentant du ministère du Pétrole.

«Mais sachez que personne ne travaillera à votre place. Ceux qui s’en sortiront, c’est uniquement ceux qui mettront le cœur à l’ouvrage», a-t-il averti. Propos corroborés par l’administrateur de Total Gabon. «Persévérez, parce qu’il n’y a que comme cela que vous y arriverez», a ajouté Henri-Max Ndong Nzué. Il a également invité ces jeunes entrepreneurs, qui ont su convaincre, à «utiliser avec efficience l’accompagnement pour pouvoir aller jusqu’au bout de leurs rêves».

Au total, 450 promoteurs de business ont été retenus et seront accompagnés autant par l’Office national de l’emploi (ONE), l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI), l’Association agir pour une jeunesse autonome (Apja), le fonds Okoumé Capital que par Total Gabon et d’autres partenaires. Ces lauréats bénéficient déjà d’un petit apport pour le lancement de leurs activités. La première catégorie a reçu une enveloppe de 300 000 francs CFA et la deuxième un fonds de 1,5 million de francs CFA. Une autre catégorie a bénéficié des engins tricycles porte-charges et la dernière sera épaulée par l’ONE, pour la recherche d’emploi pendant un an.

Satisfaction générale autant pour les participants que pour les organisateurs au terme de ces assises de l’entrepreneuriat de Port-Gentil, une ville durement frappée par la crise économique. «J’ai fait un projet pour revendre la boisson en détail. Du coup, avec le plan d’affaires que j’ai fait, j’ai obtenu une somme de 300 000 francs. C’est un début, c’est déjà bon parce que ça pourra m’aider à fortifier mon projet», a déclaré Julien Atsame, l’un des lauréats.

Anaïck Ilama Mounzeo, elle, a bénéficié d’un apport de 1,5 million de francs CFA pour un projet axé sur la transformation et la vente de la viande de brousse. «Avec cet argent, je vais ouvrir un restaurant qui fera spécialement dans la viande de brousse cuite sur barbecue. Si je l’ai fait, c’est parce que ce sont les choses qu’on a vu avec nos grands-mères, mais qui sont rares aujourd’hui sur le marché. J’ai décidé de faire revenir cela. Ce que je veux faire c’est du bio, des produits directement sortis de la forêt», a-t-elle argumenté.

Cet événement organisé par le ministère du Pétrole et des Hydrocarbures, avec le soutien de Total Gabon, de l’ANPI, d’Okoumé Capital, de l’Apja et de l’ONE dans la capitale économique du Gabon, visait à revaloriser les métiers délaissés par la population au profit de ceux relatifs au pétrole.

 
 

1 Commentaire

  1. atome obame dit :

    C’est bien ce genres d’initiative c’est en courageant,mais il faut allé jusqu’au bout de la chose montrez aux gabonais que vous pouvez mieux faire et vous etes des hommes de paroles.du courage

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW