Le ministre en charge des Sports, Franck Nguema, a échangé, le 28 octobre, avec le Comité ad hoc pour la vérification et l’évaluation de la dette des joueurs professionnels de football des clubs de première et deuxième division. Cette réunion a permis de voir à quel niveau se situe le règlement de ce litige.

Moment de la séance de travail entre les membres du Comité ad hoc pour la vérification et l’évaluation de la dette des joueurs professionnels de football et le ministre des Sports, Franck Nguema, le 28 octobre 2019. © Gabonreview

 

Mis en place le 24 septembre dernier, le Comité ad hoc pour la vérification et l’évaluation de la dette des joueurs professionnels de football des clubs de première et deuxième divisions, a fait le point, le 28 octobre, avec le ministre des Sports.

Ce comité avait été mis en place à la suite des plaintes des footballeurs professionnels réclamant des arriérés de salaire. Sa mission est de procéder à la vérification, l’évaluation et l’élaboration des modalités de règlement de cette dette. Selon le rapport fait au ministre, le traitement des dossiers avance progressivement pour un rapport global, attendu au plus tard, le 31 décembre 2019.

«Nous allons examiner la question de la dette de joueurs au cas par cas et tout cela encadré dans un délais d’un mois. Nous avons obligation de rendre notre rapport au plus tard le 31 décembre 2019 pour voir dans quelle mesure, au plus tard, à la fin du mois de février 2020, commencer à mettre en place ce moratoire», a expliqué le président de la Ligue nationale de football (Linaf), Brice Ndjambou Mbika.

Ce qui est certain dans ce dossier, c’est que de nombreux chiffres fusent, mais ne concordent pas. C’est pour cela que ce comité est composé des représentants du ministère des Sports, de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), des représentants de la Ligue nationale de football (Linaf), de l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG) et de l’Association nationale des clubs professionnels de football (ANCPF). Il devra aider à trouver le juste milieu qui satisfait autant les joueurs que les clubs.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW