CGG a annoncé le 10 avril la fin de son étude multiclient 2D au large du Gabon. Selon le groupe de services pétroliers, les jeux de données sismiques préliminaires seront livrés dès fin avril.

CGG a terminé son étude multi-clients 2D en eaux profonde au Gabon. © marine-marchande.net

 

Lancée en janvier par CGG, l’étude sismique 2D sur 9 800 km2, dans une zone inexplorée des eaux profondes du Bassin Sud du Gabon, vient de prendre fin. Selon le leader mondial de géosciences, les jeux de données sismiques seront livrés dès fin avril, pour permettre aux compagnies pétrolières de disposer de suffisamment de temps pour comprendre les systèmes pétroliers offshore et évaluer les blocs miniers dans le cadre du 12e cycle de mise aux enchères de blocs au large du Gabon, en septembre prochain.

Ces données serviront donc à définir l’étendue complète des zones pétrolières existantes et nouvelles de cette région. Mais aussi, comprendre les variations d’épaisseur de la couverture sédimentaire pour une meilleure analyse de la roche mère et de sa maturité. «La vaste superficie offshore du Gabon comprend des zones inexplorées avec un fort potentiel pour de nouveaux systèmes pétroliers. Cependant, il n’y a souvent pas suffisamment de données géologiques et géophysiques de haute qualité pour augmenter les succès des projets d’exploration», a déclaré le PDG de CGG.

Selon Sophie Zurquiyah, cette nouvelle étude 2D «met les bonnes données entre les mains de nos clients au bon moment, et leur permet de réduire les risques et de sélectionner les blocs appropriés au cours du cycle de mise aux enchères de blocs actuels».

Aussi, a ajouté le patron de CGG, cette nouvelle étude «étend également la couverture de données de CGG à partir de notre récente étude 3D située plus près de la zone côtière, qui a permis à nos clients de réaliser deux puits de découverte fructueux». Cette étude 2D a fait l’objet d’un préfinancement important de l’industrie pétrolière.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW