Le Salon de la femme va organiser, du 8 au 14 juillet à Libreville, le Sommet internationale des femmes leaders d’Afrique et d’ailleurs inspirantes (Siflai). Cette rencontre réunira des femmes du Gabon et d’ailleurs, autour de l’autonomisation de la femme, dont le rôle sera de bâtir de nouveaux paradigmes adaptés aux différents contextes sociaux.

Sidonie Flore Ouwé présentant les contours du «Siflai», le 28 juin 2019 à Libreville. © Gabonreview

 

Fortement engagée dans l’autonomisation de la femme, le Salon de la femme va organiser une «rencontre inédite» à Libreville : le Sommet internationale des femmes leaders d’Afrique et d’ailleurs inspirantes (Siflai). Prévu du 8 au 14 juillet prochain, va mettre en relation des femmes de la société civile.

«Véritable rencontre qui prône un dialogue international au féminin et qui mettra la société civile à l’honneur, le Siflai sera le lieu de rencontres et d’échanges de personnalités issues des sphères économique, politique et sociale», a déclaré la présidente du Salon de la femme. «Il réunira des femmes d’influence, des femmes rurales, connues dans ces différents secteurs et qui sont promotrices du changement. Elles auront pour rôle de bâtir de nouveaux paradigmes adaptés aux différents contextes sociaux», a expliqué Sidonie Flore Ouwé.

Selon le Salon de la femme, qui organise ce rencontre avec le concours du ministère de la Culture, le sommet a vocation à devenir périodique. Car, il permettra la mise en place de plusieurs dynamiques en vue de concourir à des stratégies faisant ainsi la preuve de l’engagement et la volonté de pousser la femme à être un modèle au sein de la société.

La première édition est organisée sous le thème «Le renouveau pragmatique de l’autonomisation de la femme par l’exemple». «Pourquoi par l’exemple ? Parce qu’il y a eu tellement de rencontres où les femmes se sont retrouvées pour parler de ces questions. Et nous voulons apporter une plus-value à ce sommet en mettant l’accent sur l’exemplarité. Cela ne vient pas remettre en cause les travaux déjà effectués sur l’autonomisation de la femme, mais se penche sur l’exemplarité qui n’a qu’une seule vocation : influencer», a déclaré Sidonie Flore Ouwé.

Dix thématiques ont été retenues durant les cinq jours de travaux. Parmi lesquelles, «Les opportunités d’affaires entre les femmes d’Afrique et d’ailleurs», «La paix et la sécurité», «Les femmes entreprenantes, l’éducation, la formation et la socialisation», «Le rôle de la femme leader sur l’autonomisation des autres femmes en éveil», «L’autonomisation et les grossesses non désirées et non contrôlées», «L’autonomisation pragmatique», etc.

«Parmi les intervenants, nous aurons de grandes figures nationales et internationales la politique, l’économie ou la société civile», a souligné la présidente du Salon de la femme. «Les échanges culturels et commerciaux ne seront pas en reste, dès lors que des stands sont prévus à cet effet. Dans le souci de promouvoir et valoriser l’entreprenariat féminin, le Siflai organisera une exposition», a conclu Sidonie Flore Ouwé.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW