L’École normale supérieure d’enseignement technique (Enset) a tenu son Conseil d’administration le 24 avril, à Libreville. Outre le projet de professionnalisation des enseignements, l’établissement a arrêté le budget 2019 à 380 millions de francs CFA pour le fonctionnement et 900 millions pour l’investissement.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, Jean de dieu Moukagni Iwangou, dirigeant les travaux du Conseil d’administration de l’Enset, le 24 avril 2019.© Gabonreview

 

L’Enset a tenu le 24 avril à Libreville son Conseil d’administration. Les travaux dirigés par le ministre de l’Enseignement supérieur Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, ont permis d’adopter le budget 2019, réviser les offres de formation et définir le statut des enseignements de l’Enset.

Si l’ensemble de ces points a été approuvé à l’unisson, le budget 2019 a été arrêté à 380 millions de francs CFA pour le fonctionnement et 900 millions de francs CFA pour l’investissement.

Ces investissements visent notamment à doter l’Enset des salles multimédias, mais aussi des laboratoires de standards internationaux en génie mécanique, génie civil, construction mécanique. L’Enset entend également construire 21 salles de classe et agrandir son parc automobile pour le transport du personnel. Grâce à don de vérins de l’Université Clermont-Ferrand, l’Enset va offrir ses prestations aux entreprises dans les domaines de mécanique et génie civil.

 En ce qui concerne les offres de formation, L’Enset entend se lancer davantage dans la professionnalisation des enseignements. Cette mutation vise à «répondre non seulement aux besoins actuels du marché, mais aussi de rendre ses étudiants compétitifs, même sur le plan international», a expliqué le directeur de l’Enset, Jean Christophe Moundjigui.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW