Indépendamment des jeux de l’OGSSU, dont l’annonce a été faite par le ministère en de la Jeunesse et des Sports, l’Université Omar Bongo accueillera du 7 au 17 mai prochain la première édition des jeux universitaires organisée par l’agence DK Communication et la mutuelle étudiante.

L’UOB accueille du 7 au 17 mai 2019 les Jeux universitaires. © Gabonreview

 

Des membres du comité d’organisation, le 15 avril 2019, à Libreville. © Gabonreview

À l’initiative de la jeune agence DK Communication, en partenariat avec la mutuelle étudiante de l’établissement, l’UOB accueille 10 jours durant, à compter du 7 mai prochain, la première édition des Jeux universitaires. L’événement devrait voir la participation de “plus de 10.000 étudiants, estime Émile Stéphane Yankam, directeur de la communication de l’agence. Il s’agit notamment des étudiants de 21 établissements publics et privés, à l’instar de l’UOB, l’ENS, l’UISO, l’USS, l’INSG, l’IHEM, Afram, BBS et ESSAM.

«Il s’agit, pour cette première édition, uniquement des établissements de Libreville et d’Owendo. Que ceux des autres provinces ne s’inquiètent pas. Nous viendrons à eux lors des prochaines éditions», rassurent les organisateurs.

Au menu des activités retenues pour ces jeux, Léonce Gaël Bibalou, président du comité d’organisation, annonce des tournois sportifs (football, basketball, volleyball, taekwondo, tennis de table), un tournoi de jeux de société (Songo, Scrabble, échecs, dames), l’athlétisme, une foire des entreprises, une foire pour les enfants, et une conférence-débat au cours de laquelle sera évoquée la question du sport en milieu universitaire, ainsi qu’une élection miss université.

Représentant de la mutuelle de l’UOB, Mabika Pambou accueille ces jeux comme une opportunité de changer l’image actuelle de son établissement. «Ces jeux, dit-il, seront une occasion de montrer au monde entier qu’à l’UOB, il n’y a pas que les grèves, et que les étudiants savent s’amuser, y compris en dehors de l’aspect académique». Il assure par ailleurs que l’UOB qui accueille ces jeux «dispose bel et bien d’infrastructures sportives, bien que l’état de certains plateaux, comme celui du stade de football, soient critiquables».

 
 

1 Commentaire

  1. Nancy OBAME dit :

    Avec tous le problèmes subis par les étudiants, au lieu de chercher des sponsors ou des partenaires pour aider à refectionner cette université en ruine afin d’améliorer les conditions de travail de ses jeunes, vous trouvez plus intéressant de dépenser de l’argent pour organiser des jeux? Faite une collecte de “Don”, des livres, des ordinateurs, des splits, des chaises, des tables bancs, des imprimantes… vraiment, on à rien d’autre à faire que des jeux pour les étudiants? ça c’est encore un moyen de voler de l’argent gratuitement! il faut arrêter ça! il y a des impératifs dans la vie

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW