Réclamant le paiement de leurs bourses de fin d’études, plusieurs étudiants de la promotion 2015 de l’Institut national de formation d’action sanitaire et sociale (Infass) manifestent à l’entrée de l’établissement depuis une semaine.

Un message traduisant le ras-le-bol de la promotion 2015 de l’Infass. © Capture d’écran / Gabon 1ère

 

Plusieurs étudiants de la promotion 2015 de l’Institut national de formation d’action sanitaire et sociale (Infass) sont en colère. Depuis une semaine, ils réclament le paiement de leurs bourses de fin d’études. Excédés par le silence assourdissant des autorités administratives, les étudiants campent à l’entrée de l’institut situé dans le 3e arrondissement de Libreville.

«Depuis le début du mouvement, nous n’avons reçu aucune explication de la directrice générale. Toutefois, le ministre de la Santé (Denise Mekam’ne, ndlr) a été saisi», a déclaré l’étudiante Marthe Mbourou, le 24 janvier à Gabon 1re. Les étudiants ont notamment brandi une correspondance adressée au membre du gouvernement, dans laquelle ils imputent cette situation à la directrice générale de l’Infass, Noëlle Avome Obame.

«Elle (Noëlle Avome Obame, ndlr) trouve un moyen dilatoire en nous disant que nous n’avons plus droit à la bourse. En revanche, elle élabore des listes pour demander à certains d’entre nous d’émarger en numéraire, au lieu de nous remettre nos bons de caisses», ont regretté les grévistes.

Et ces derniers d’ajouter : «A quel titre la directrice générale peut-elle se permettre de donner des instructions aux agents du Trésor pour certains agents qui ont reçu des bons de caisses, de ne pas être payés ?». Décidés en rentrer en possession de leurs dus, les étudiants ont affiché leur détermination. «Nous ne baissons pas les bras. Nous sommes là jusqu’à la restitution de nos bons de caisse», ont-ils promis.

L’Infass offre des formations en trois cycles : B1, A2 et A1, qui correspondent aux 3e, 2e et 1re catégories de la Fonction publique gabonaise. Tous cycles confondus, l’institut compte 17 filières de formation. Le cycle A1, notamment, forme aux diplômes de cadre de santé, enseignement paramédical et travail social (dans les options insertion, médiation, prévention, supervision et formation).

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW