Un émissaire de la Banque africaine de développement (BAD), Wissam Gallala, a échangé le 12 février à Libreville avec le ministre de la Jeunesse, Nanette Longa, sur l’insertion des jeunes à travers l’appui au secteur agricole.

L’émissaire de la BAD, Wistam Gallala reçu par le ministre de la Jeunesse, Nanette Longa, le 12 février.© Gabonreview

 

La délégation de la BAD au cabinet du ministre de la Jeunesse le 12 fevrier.© Gabonreview

Arrivé au Gabon dans le cadre d’une mission, l’émissaire de la Banque africaine de développement (BAD) a été reçu par le ministre de la Formation professionnelle, Nanette Longa, le 12 février à Libreville.

Wissam Gallala a présenté à Nanette Longa, les avantages comparatifs des mécanismes envisagés par la BAD pour promouvoir l’insertion de jeunes, à travers un projet agricole dont la vocation est de contribuer à la réduction des importations alimentaires du Gabon.

Ces mécanismes visent entre autres à  construire, équiper les zones impactées par les projets agricoles des infrastructures de base nécessaires à l’amélioration du cadre de vie de jeunes. Ces infrastructures permettront  leur sédentarisation et leur implication dans les activités agricoles.

La démarche de la BAD s’inscrit dans le cadre de sa stratégie dénommée «Nourrir l’Afrique». Celle-ci vise à impacter la qualité de vie des citoyens africains, en contribuant à l’amélioration de leurs besoins nutritionnels à travers la réduction des  importations alimentaires.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW