Une mission du Fonds monétaire international (FMI) séjourne actuellement à Libreville, dans le cadre d’une mission technique sur l’évaluation des investissements publics.

Moment de la séance de travail entre le ministre de la Promotion des investissement et la délégation du FMI, le 25 juin 2019 à Libreville. © Gabonreview

 

Gwénaëlle Suc face à la presse, avant la photo de famille. © Gabonreview

Représentant l’ensemble des dépenses publiques destinées à améliorer ou accroître la capacité de production, l’investissement public est au cœur d’une mission du Fonds monétaire international (FMI). Une délégation de l’institution de Bretton Woods s’est entretenue à ce sujet avec le ministre de la Promotion des investissements, le 25 juin à Libreville.

«Nous sommes là pour accomplir une mission technique sur l’évaluation des investissements publics. J’ai été très ravi de rencontrer le nouveau ministre des investissements pour discuter sur ces défis», s’est réjoui le représentant résidant du FMI. Selon Marcos Poplawski-Ribeiro, l’investissement public est très important pour la croissance et le développement de l’économie gabonaise.

Organisée en partenariat avec la Banque mondiale, cette mission est financée par le gouvernement japonais. D’une durée de deux semaines, elle porte sur l’analyse de la gestion de l’investissement public au Gabon. «Nous sommes là pour mener une analyse des forces et faiblesses du système de gestion de l’investissement public dans le pays», a expliqué une économiste du FMI, dans la gestion des finances publiques.

«Nous allons également aider le gouvernement qui nous a demandé d’identifier les actions prioritaires pour améliorer l’efficience de la gestion de l’investissement public. Et nous rencontrons tous les acteurs concernés, aussi bien dans l’administration que les institutions publiques impliquées dans la gestion de l’investissement public», a ajouté Gwénaëlle Suc. La mission du FMI débouchera sur l’élaboration d’une feuille de route qui permettra de booster l’investissement public au Gabon.

Selon la Banque mondiale, il est possible d’améliorer l’impact de l’investissement public sur la croissance, en mettant en œuvre des politiques qui encouragent l’efficacité des investissements publics.

 
 

1 Commentaire

  1. ENDUNDU dit :

    Une fois de plus, les gabonais ne seront pas informés des résultats de la rencontre Gabon- FMI. Ils seront floués de plus.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW