Intéressé par les opportunités offertes par le pays, Soares da Costa Construction propose son expertise dans les domaines du BTP, l’eau et l’énergie au Gabon. Le président du groupe portugais a devisé, lundi, avec le chef du gouvernement gabonais.

Le groupe portugais Soares da Costa Construction s’intéresse au Gabon. © Issouf Sanogo/AFP/Getty Images

 

Joaquim Antonio Negrita Fitas (à gauche), lors de son entretien avec Julien Nkoghe Bekale, le 15 avril 2019, à Libreville. © Primature-Gabon

Une décennie après sa création, Soares da Costa Construction s’intéresse au Gabon. Le groupe portugais spécialisé dans les travaux de génie civil, d’infrastructures et d’installations techniques envisage de faire du pays un des rares du continent africain dans lesquels il intervient, à l’instar de l’Angola et du Mozambique. Joaquim Antonio Negrita Fitas, le président du groupe devisé, lundi 15 avril à Libreville, avec Julien Nkoghe Bekale. Il n’a pas manqué de vanter l’expertise de sa structure, qui revendique «plus de 420 cadres supérieurs et moyens du secteur de la construction» dans divers domaines.

Au Gabon, le groupe portugais entend notamment s’impliquer dans les domaines du BTP, de l’énergie et de l’eau potable. «Nous croyons que le Gabon réunit toutes les conditions pour atteindre un développement effectif», a déclaré Joaquim Antonio Negrita Fitas au sortir de son audience avec le Premier ministre gabonais. Le patron de Soares da Costa Construction a dit la disposition de sa structure à «aider le Gabon à se développer». Le groupe portugais dit également pouvoir soutenir le pays à travers le financement de certains projets. Reste donc aux autorités gabonaises de juger de l’opportunité de faire affaire avec le groupe ou non.

En attendant informe la Primature, «le Premier ministre a réaffirmé à ses hôtes la volonté du chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, d’approfondir les relations avec un accent particulier sur l’investissement structurant».

 
 

4 Commentaires

  1. Soares da Costa dit :

    Savez-vous au Gabon que Soares da Costa est insolvable au Portugal et en Angola?

  2. LOPES FERNAND dit :

    BONSOIR JE SUIS UN OBSERVATEUR LAMBDA QUI NA RIEN AVOIR AVEC CETTE ENTREPRISE MAIS UNE CHOSE EST SUR ILS CONSTRUISENT DES BEAUX OUVRAGES DE PARTOUT EN EUROPE LE DERNIER EN COURS DE CONSTRUCTION QUE JE PUT VOIR PENDANT MES VACANCES À L’ ILE DE MADERE DANS LA SEMAINE DU 9MARS AU 20 MARS 2019 Y COMPRIS DE NOMBREUX TUNNELS ÀMON AVIS ÇA SERA TOUJOURS MIEUX QUE LES CHINOIS D’ICI QUELQUES JOURS JE VOUS ENVERRAI DES PHOTOS.CRD FERNAND LOPES

    • Soares da costa dit :

      Cher Lopes Fernand. La Soares da Costa qui parle comme ça n’était pas la Soares da Costa devaujourd’hui. Pour que vous compreniez bien, dites-lui simplement que Soares da Costa doit aujourd’hui plus de 45 millions d’euros de salaires et de droits de résiliation pour retard de paiement.

  3. Josephine Ntyam dit :

    Prenons en de la graine des conseils donnés ci-dessus. Le Gabon ne doit pas devenir le dindon de la farce. S’enfuir de quelque part pour se refaire une santé au gabon??? Please, CAREFULLLL!!!
    Soit dit en passant, il est temps que nos ingénieurs de l’Energie et des eaux s’occupent eux-mêmes de ces deux secteurs. Ni les portugais, ni les indiens, aucun ne fera mieux que le gabonais lui-même. Gabon d’abord c’est aussi cela: prendre son destin en main et servir les autres avec AMOUR!!!
    Tout ce monde là vient seulement pour s’enrichir et repartir.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW