L’Assemblée nationale gabonaise a définitivement adopté, vendredi 23 novembre, le projet de loi de finances 2013.

L'Assemblée nationale du gabon - © D.R.Il est composé de fonds propres pour 2 632,5 milliards de francs CFA et des ressources d’emprunt pour 508,7 milliards de francs CFA, soit un budget global de 3 141,2 milliards de francs CFA. Les recettes pétrolières sont estimées à 1 442,4 milliards de francs CFA, soit une augmentation de 381,6 milliards de francs CFA par rapport à l’exercice 2012 malgré une légère baisse de la production nationale de pétrole brut de 0,5%, correspondant à 17,8 milliards. En 2012, le budget de l’État gabonais était de 2 453,1 milliards de francs CFA. Le nouveau budget est donc en hausse de 28,05%.

Ce budget table sur une croissance de 7,4 % en 2012, alors qu’elle est annoncée à 6,5% par le FMI et que le même chiffre était encore annoncée par la présidence début août 2012. La bonne tenue du prix du baril de pétrole, supérieure aux estimations initiales, explique peut-être cette nouvelle estimation. D’autre part, l’organisation de la CAN 2012 a largement dopé la croissance du Gabon en 2012, et il n’a pas été précisé sur quoi comptait le gouvernement pour maintenir le PIB en 2013 alors qu’aucune manifestation d’envergure n’est annoncée.

La construction de milliers de logements, le bitumage de nouvelles routes et la mise en chantiers de nombreux projets justifieraient cette hausse sensible de la part du budget allouée aux investissements, 1 068,5 milliards de francs CFA, sauf que les divers projets présentés par l’ANGT, 20 000 milliards de francs d’ici 2016, et la présidence depuis quelques mois dépassent de très loin les sommes programmées.

Ce qui est certain, c’est que le gouvernement semble compter sur une reprise rapide et énergique de l’économie gabonaise, aujourd’hui totalement, ou presque, dépendante du pétrole et largement sinistrée dans de nombreux secteurs du tertiaire. Un pari très risqué dans le contexte économique international morose de cette fin d’année et alors que la plupart des investissements réalisés depuis 3 ans, avec Olam par exemple, ne commenceront à produire leurs effets qu’à partir de 2016/2017, à moins de mettre ne place une politique énergique de relance des PME gabonaises.

 
 

7 Commentaires

  1. joeblack dit :

    Du gaspillage de ressources pur et simple! Tout le monde sait qu’il y aura mille et une loi rectificatives a celle qui a ete adoptee! La fameuse agence qui doit tt gérer avec parcimonie en evitant les depassements de budget nous montre que rien n’a changer!

  2. moi makaya dit :

    si le budjet est en hausse, à combien s’élève la dette quant à elle pour l’exercice 2013?

  3. La Fille de la Veuve dit :

    Le Budget est une prevision et on peut y mettre ce qu’on veut.

    Il serait bien que http://www.gabonreview.com s’interesse aux rapport d’execution des budgets 2010, 2011 et 2012 et les compare avec les budgets votes pour comprendre que dans l’ensemble on se fou du monde.

    Pour preuve, la Cour des comptes a rejete le l’execution du budget 2010.

  4. L’Assemblée nationale a adopté le budget 2013 | Elections Gabon dit :

    […] L’Assemblée nationale gabonaise a définitivement adopté, vendredi 23 novembre, le projet de loi de finances 2013. […]

  5. BONGO dit :

    PAYS POPULATION BUDGET (2011)
    GABON 1 600 000 2800 milliards de cfa
    CAMEROUN 20 000 000 2760 milliards de cfa
    COTE D’IVOIRE 20 000 000 3080 milliards de cfa
    RDC 70 000 000 2600 milliards de cfa

    Nous avons les mêmes budgets avec les pays qui ont 70 millions d’habitants hein ?
    Qu’est ce qu’ALI BONGO fait avec tout cet argent depuis 3 ans ?

  6. La Fille de la Veuve dit :

    Les autres pays publient sur leurs site internet, toutes les informations portant sur les finances publiques, notamment les budgets, les rapports d’execution du Budget, etc. Cela s’appelle la TRANSPARENCE. Au Gabon Rien. Jugez par vous-meme :

    Gabon : http://www.budget.gouv.ga/

    Burkina : http://www.dgb.gov.bf/documents.php

    Senegal : http://www.finances.gouv.sn/index.html

    Cote d’Ivoire : http://www.finances.gouv.ci/index.php/fr/textes-et-lois/loi-de-finances.html

    Maroc : http://www.finances.gov.ma/portal/page?_pageid=53,18176064&_dad=portal&_schema=PORTAL

    Haiti : http://www.mefhaiti.gouv.ht/budget.htm

    Mais au gabon, c’est l’Emergence facon maquettes et annonces sans lendemains….

  7. lenkemberlien dit :

    c’est un projection que l’on fait comme un frère l’a dis mais je crois que cette estimation doit tenir compte des indicateurs économiques qui sont les éléments importants pour faire une pression budgétaire.
    Mais je crois que pour un état serieux avent d’arriver sur cette projection financière il était préférable de nous présenter le tableau ou le rapport d’exécution du budget précèdent.
    Bon je crois que nos chers économistes font nous produire ce document.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW