Au terme de la mensualité de novembre 2019, plusieurs agents de l’État inscrits en double dans le fichier de la paie de la direction générale de la solde ont été mis sur bon de caisse spécial, pour une appréciation de leur statut.

La direction de la solde, lance l’opération contrôle solde, pour démasquer les fonctionnaires percevant des doubles salaires. © Gabonreview

 

Face au déséquilibre créé par des dépenses salariales devenues trop importantes, le gouvernement, à travers le ministère de l’Économie, a initié l’opération de contrôle solde. L’objectif de celle-ci est de démasquer les fonctionnaires fantômes et ceux qui perçoivent un double salaire.

«Dans le cadre des opérations de contrôles de la solde, plusieurs agents publics ont été placés en Bon de caisse spécial contrôle solde 193 au motif que leurs identités apparaissent doublement dans le fichier de la paie. À cet effet, il est demandé à tout agent concerné par ladite opération, de se munir d’une pièce d’identité en cours de validité afin de rentrer en possession de son bon de caisse», a indiqué le directeur de la Solde, Jean Noël Eyama Ondo, dans une note datée du 22 novembre.

Cette opération concerne les agents de l’État dont la rémunération est prise en charge par le budget de l’État, traitée par la direction de la Solde et payée par le Trésor. Elle s’inscrit dans le cadre des réformes impulsées en 2018 et censées redonner des marges de manœuvre budgétaires pour financer les investissements les plus urgents, notamment en matière de routes, écoles, hôpitaux, centrales électriques, énergétiques et logements.

 
 

3 Commentaires

  1. Toujours ce langage pompeux “contrôle solide” pour les résultats que nous connaissons tous. Les contrôleurs sont les premiers escrocs.

  2. Foret verte dit :

    J’en connais un. Vrai vrai

    Il s’est même empoché 1 milliards de Dollars soit environ 2000 milliards de CFA…

    Il loge au bord de mer,
    Le connaissez vous?

  3. Manache Gaumault dit :

    Les premiers fonctionnaires véreux vous les connaissez.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW