Alors que tout le dispositif nécessaire avait été déployé le 22 février, la cérémonie de présentation des lettres de créance au président Ali Bongo, a été reportée au lendemain. Elle concerne six ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires.

Programmée pour ce mercredi 22 février, la cérémonie de présentation des lettres de créances des ambassadeurs au président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, a été reportée, in extremis, au lendemain, jeudi 23 février. Aucune explication officielle n’a été fournie à la presse, alors que tout le dispositif protocolaire et sécuritaire avait déjà été déployé et que les ambassadeurs attendaient, au ministère gabonais des Affaires étrangères, l’escorte officielle devant les emmener au palais présidentiel.

Le Palais du bord de mer de Libreville devrait donc accueillir ce 23 février, six nouveaux ambassadeurs devant présenter leurs lettres de créances au chef de l’État gabonais.

Pour le compte de la République fédérative du Brésil, le nouvel ambassadeur est S.E. Bruno Luiz Dos Santos Coduccio. Né le 16 avril 1955, il est titulaire d’une maîtrise en Sciences économiques de l’université de Campinas (São Paulo). Avant son affectation à Libreville, il était ministre conseiller à l’ambassade du Brésil à Paris. Il aura résidence à Libreville.

La République de Turquie noue pour la première fois des liens diplomatiques avec le Gabon où elle envoie S.E. Hamet Riza Demirer. Né le 12 avril 1963, il est diplômé de la faculté des Sciences économiques et administratives de l’université Louis Pasteur. Il était dernièrement vice-directeur général au vice-directorat général du Caucase et de l’Asie centrale. Il résidera à Libreville.

S.E. Juan Ndong Nguema Mbengono représentera la République de Guinée-Équatoriale au Gabon. Né le 26 mai 1961, il est diplômé de l’Ecole supérieure de Police de Yaoundé et a été promu, en 2010, général de brigade de la Police nationale de son pays. Il aura Libreville pour résidence.

S.E. Abdallah Kahled Al Askar représentera l’État du Koweït. Né le 28 novembre 1963, il est détenteur d’un Bachelor en Sciences politiques et son dernier poste occupé, avant le Gabon, était celui de Consul général à Milan en Italie.

Deux ambassadeurs n’ayant pas résidence à Libreville, prennent part à cette présentation de lettres de créances. Le premier de ceux-ci est S.E. James Ochami, qui représentera le Kenya au Gabon en ayant pour résidence Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC). Né le 26 octobre 1961, il est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires et a dernièrement été directeur général de la banque de l’industrie et du développement de son pays.

Ayant Brazzaville (Congo) pour lieu de résidence, S.E. Alba Beatriz Soto Pimentel représentera la République de Cuba au Gabon. Née le 30 juillet 1970, elle est diplômée en Relations internationales de l’Institut supérieure des relations internationales de Cuba et occupait, en dernier lieu, le poste de conseiller à la direction Europe au ministère des Affaires étrangères de son pays.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW