Devant prendre effet à compter du mois de mai prochain, la trimestrialisation du paiement des pensions aux retraités assurés à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) ne devrait pas se faire sans heurts. Les retraités du secteur privé et parapublic ont déjà exprimé leur mécontentement.

© Gabonreview/Shutterstock

 

Déjà annoncée en février dernier, la modification des échéances de paiement des pensions ne devrait pas plaire aux retraités assurés à la CNSS. La structure dirigée par Dr Nicole Assélé rappelle, en effet, ce lundi 15 avril, dans un communiqué au quotidien L’Union que «les paiements des prestations de ses assurés se feront désormais par trimestre aux échéances de février, mai, août et novembre de chaque année». Ayant été informée de ce nouveau mode de paiement des jours plus tôt, l’Association nationale des retraités des secteurs privé et parapublic (ANRSPP) est montée au créneau la semaine dernière. Basile Okogho et ses compagnons ont vivement critiqué la décision de la CNSS.

Le président de l’ANSRPP estime que ce retour à la trimestrialisation du paiement des pensions aura pour conséquence de fragiliser davantage les retraités, dont la majeure partie se plaint de vivre dans des conditions de précarité. «Disposer mensuellement d’argent atténue notre précarité et nos maladies permanentes : diabète, hypertension artérielle, insuffisance rénale, etc.», fait savoir Basile Okogho, rappelant par ailleurs que le souhait émis par les retraités, y compris ceux du secteur public, avait été de bénéficier d’une augmentation de leurs revenus. Ce souhait avait été émis lors du dialogue citoyen d’Angondjé, en 2017. Le gouvernement n’y a pas répondu jusque-là.

Face à cette nouvelle modification des échéances de paiement des pensions, l’ANRSPP n’entend pas se laisser faire. Ayant déjà saisi les institutions, dont le Premier ministre, les retraités du secteur privé et parapublic qui se présentent comme «les bannis de la République» annoncent des manifestations si la CNSS ne revient pas à l’ancienne méthode de paiement. «Il y va de notre survie et de celle de nos familles respectives», préviennent les membres de l’association.

Depuis 2014, les pensions étaient désormais payées mensuellement aux retraités de tous les secteurs. Ces derniers continueront de percevoir leur argent chaque mois jusqu’au 5 mai prochain. Ensuite, devraient prendre effet les nouvelles échéances de paiement.

 
 

7 Commentaires

  1. Blin dit :

    …. C est quoi cette connerie !!!!

  2. Okoss dit :

    Il est temps de fourtre cette racaille à la porte.
    Attendre 3 mois pour se faire payer, pourquoi?
    ?
    Les retraités n ont pas de familles à nourrir ?Vont ils recevoir des bons de nourritures pour servir cadeaux à Mbolo et autres cko
    Comment vont ils se soigner?
    Quelqu un peut il me répondre sur ce qui suit:
    Cet argent versé aux retraités est il un cadeau de la Cnss????.

  3. Knopisch Daniel dit :

    C’est quoi ce bordel???? Je suis en retraite en fin d’année et que vais-je manger les 2 premiers mois ? Tout le monde ‘a pas un petit pecule de côté pour boucher le trou !!!!!Evidemment les décideurs sont plein aux AS et complètement déconnectés de la réalité !!!! Dehors ces boufons !

  4. MANUEL de condinguy dit :

    Bonjour,
    C’est vraiment une conneri de faire ça
    Pas de retour en arrière SVP. Merci

    MANUEL de condinguy Claude

  5. Békalé1 dit :

    Si je comprends bien, la façon que ça fonctionne au Gabon est que si vous êtes un jeune en apprentissage, vous ne valez rien et que si vous êtes un retraité, vous ne valez rien non plus. Vous n’investissez pas sur votre jeunesse et vous ne prenez pas soin de vos ainés! Un pays en total déséquilibre : avec une population active inculte, matérialiste et paresseuse qui va voler le plus possible pour s’assurer une retraite dorée car ne pouvant compter sur l’état rendue là. Bravo! Vous maintenez le cycle pour que le Gabon n’émerge jamais.

  6. Kateb dit :

    N’importe quoi ce sera dur pour les personnes qui ne savent gerer leurs retraite pour le gouvernement c est tout où rien une raison de plus pour que les saint Gillet Jaune ne cessent leurs Manifestation c’est rallumé la braise

  7. Halvy dit :

    Revenir à l’ancien mode de payement de pensions retraites à savoir par trimestre revient tout simplement à mettre en place une stratégie pour éliminer, le maximum de retraités. Il ne s’agit par conséquent pas d’un problème de secteurs d’activités ni d’appartenance politique ; nous sommes tous concernés. Nous devons donc nous lever comme un seul Homme pour refuser, ce mode payement…

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW