Petronas va reverser 37,2 milliards de francs CFA à l’État gabonais. Il s’agit de bonus découlant de la signature, début août, des contrats d’exploration pour des blocs offshores F12 et F13 au large de Mayumba, au sud du Gabon.

Petronas va reverser 63 millions de dollars (37,2 milliards de FCFA) au Gabon, au titre de bonus. © latribune.fr

 

Signés début août par Petronas, les contrats d’exploration pour des blocs offshores F12 et F13 devraient ravir le Gabon. Selon Africa Intelligence, les bonus de signature des blocs Yitu (F12) et Meboun (F13) devraient rapporter à l’État gabonais, la bagatelle de 37,2 milliards de francs CFA (63 millions de dollars).

Couvrant une superficie totale de 4300 km2, les deux blocs pétroliers sont situés au large de Mayumba, au sud du Gabon. Avec ces deux contrats d’exploration et de partage de production (CEPP), les premiers depuis cinq ans, Petronas possède désormais trois actifs au Gabon qui, une fois développés, «pourront atteindre une production totale de 200 000 barils par jour».

Les deux contrats d’exploration et de partage de production ont été signés par le ministre du Pétrole et la firme malaisienne, le 2 août. Soit deux semaines seulement après la promulgation du nouveau Code pétrolier. «Cette nouvelle loi, attendue depuis plusieurs mois et validée par le président Ali Bongo, mi-juillet, comprend une baisse importante des taxes et des participations minimales de l’État sur chaque bloc», a rappelé Africa Intelligence.

Opérant au Gabon depuis 2014, Petronas gère un large spectre d’activités liées au pétrole et au gaz naturel. La firme malaisienne est déjà présente en offshore sur le bloc Likuale (F14), également situé au Sud, sur lequel elle a mis au jour un important gisement d’hydrocarbures en mars 2018.

 
 

5 Commentaires

  1. Le Chat dit :

    Nous espérons que cet argent ira DIRECTEMENT dans les comptes du Trésor Public Gabonais. Et, que Brice Fargeon directeur de cabinet à la présidence de la République Gabonaise ne va pas à Mayumba pour essayer d’extorquer cet argent encore avec la complice du faux ya Mboumbou Miyakou et son fils ” éhonté”.

    Que les Nynois soient plutot PRUDENTS !

  2. ngounda ngounda dit :

    Les bonus pétroliers et les emprunts internationaux de l’état gabonais ne rentrent pas dans les caisses de l’état GABON depuis 1960, car cet état n’a pas pas une banque centrale autonome.
    L’argent est souvent viré à la BEAC à paris et est envoyé dans les banques mafieuses que nous connaissons tous.

    D’après le code pétrolier et notre loi fondamentale, les BONUS pétroliers sont destinés uniquement au Président de la République, Lequel les utilise pour les besoins personnels et politiques (les virés du PDG en province entre autre).

    Les emprunts gabonais sur la scène internationale n’atterrissent jamais au trésor de la république GABON depuis 1960, mais servent aux intérêts des mafieux et usurpateurs, lesquels les virent à la BEUGEUFFI, sans sourcilier.

    Nous ferons un audit des bonus pétrolier du gabon avant décembre 2019!

    De paul IBIATSI.

    https://gabonenervant.blogspot.com/2019/08/regarding-oil-in-gabon-propos-du.html

  3. CAPONE dit :

    BONUS 63 millions de dollars USD soit, 38 Milliards de CFA

    Banque de France 50 % = 19 milliards de cfa

    BEAC Paris recoit 19 milliards de cfa

    Frais de gestion de la BEAC à Paris 18%, soit 3,24 millirads de CFA

    La BEAC de Libreville recoit : 19 milliards – 3,24 milliards = 16 milliards de cfa

    Parts etat gabonais = (25 % x 16 milliards )/45% = 9 milliards de CFA

    Parts DELTA Synergie = ( 20 %x16 milliards)/45%=7 milliards de CFA

    Or Delta synergie 2019 égale = equarus + capella, soit au Total :

    equarus 3,5 milliards (famille Omar Bongo)

    cappella 3,5 milliards (famille Ali Bongo + PDG)

    état gabonais 9 milliards de cfa (Trésor Gabon).

    • ossami dit :

      Les 63 millions concernent t-ils les bonus pétrolier au large de NDINDI ?

      question a titre infini subsidiaire, les 63 millions USD atterrissent t-ils au Trésor du Gabon ? si oui , à quelle date ? c’est un chèque libellé en dollar Americain ? Oh laccruchiaaa….

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW