La société marocaine vient d’annoncer l’expansion de sa marque Cloud et l’ouverture de deux marketplaces au Sénégal et en Côte d’Ivoire. Anciennement «Agil4futur», la marque Cloud de la société marocaine devient par la même occasion «EasyCloud».

CBI a renommé sa marque Cloud qui devient «EasyCloud». © slidesharecdn.com

 

Le «producteur de productivité» à travers les solutions IT (technologies de l’information), CBI vient d’annoncer l’expansion de sa marque Cloud et l’ouverture de deux marketplaces au Sénégal et en Côte d’Ivoire. Par la même occasion, la société marocaine basée à Casablanca a changé le nom de sa marque «Cloud» en «EasyCloud» (anciennement «Agil4futur»), pour refléter la simplicité qu’elle apporte dans l’adoption des technologies Cloud.

CBI se présente comme un partenaire de choix des constructeurs/éditeurs leaders mondiaux de l’IT. La société déploie ainsi le meilleur des technologies informatiques disponibles sur le marché, et ce, à toutes les étapes de la chaîne de l’information, de sa création à son stockage. En gros, c’est un intégrateur global à travers les «Télécoms», « Systèmes», «Éditique» et «Software».

«Depuis son commencement, la stratégie de CBI a toujours été de s’associer aux géants technologiques mondiaux et de rendre disponibles leurs solutions de pointe sur les marchés locaux. C’est ce que nous faisons une nouvelle fois avec EasyCloud», a affirmé le directeur Produits et Services de CBI. «À l’ère de la digitalisation, le Cloud est devenu incontournable de par ses avantages en termes de sécurité, de disponibilité, de mobilité, de flexibilité et de coût. Et c’est toute cette force du Cloud que nous souhaitons apporter à nos clients sénégalais et ivoiriens. Ils pourront à la fois accéder à des solutions à très haute valeur ajoutée, et bénéficier d’un accompagnement et d’un support locaux», a déclaré Khaled Benjelloun.

À l’instar de la version marocaine, EasyCloud.sn et EasyCloud.ci proposent un catalogue de solutions Cloud les plus performantes, allant de la suite complète Microsoft Office 365 à des solutions multiconstructrices (Cisco, Veeam, Fortinet, Kaspersky) hébergées sur Azure, le Cloud de Microsoft. «Ces packages incluent le support CBI 24/7 et l’accès à un portail détaillé pour gérer et ajuster ses abonnements en temps réel», a indiqué la société.

Implanté depuis déjà 13 ans à Dakar et depuis deux ans à Abidjan, CBI compte de nombreuses références parmi les institutions les plus réputées au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Gabon, en Mauritanie ou encore au Bénin, sur des projets d’intégration d’envergure en rapport avec ses métiers. La société qui fêtera son cinquantenaire en 2020, est guidée par le l’ambition d’être un des moteurs du développement technologique en Afrique du Nord, de l’Ouest et du Centre.

 
 

1 Commentaire

  1. Fredie dit :

    Bravo les africains, il serait intéressant d’avoir des explications sur le status juridique des données qui vont allez finir sur la plateforme “Azure” de Microsoft; d’une part, par ce que cette maison(Microsoft) partage les données de leur clients avec Oncle TOM, d’autre part considérant le fait que Microsoft vient tout just de remporter un marche de dix milliards de dollars pour développer le nuage du Pentagone.

    Aux amis sénégalais et ivoiriens, je dis faite gaffe..

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW